Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Traversée du Pacifique : le « Plastiki » touche Sydney


SYDNEY, 26 juillet 2010 (Flash d'Océanie) – Le catamaran « Plastiki », dont une partie de la coque est composée de quelque douze mille bouteilles en plastique, a touché lundi le port de Sydney, achevant ainsi une traversée du Pacifique de quatre mis, entamée le 21 mars à San Francisco.


Traversée du Pacifique : le « Plastiki » touche Sydney
Ce navire, dont l’odyssée s’inscrivait dans le cadre d’une démarche de sensibilisation à l’impact des matières plastiques sur l’environnement, a été accueilli lundi par une flottille à l’entrée du port de Sydney, lundi à la mi-journée (GMT+10).
L’équipage, dirigé par David De Rothschild, 31 ans et héritier de la famille éponyme, ainsi que les cinq autres membres, a été pris en remorque pour être amené à quai, juste devant le musée national de la Marine, situé à Darling Harbour où il devait être accueilli notamment par le Maire-adjoint de Sydney, Phillip Black, ainsi que par l’ambassadeur des États-Unis en poste en Australie, Jeffrey Bleich.
Toujours dans le cadre de la poursuite de sa campagne de sensibilisation, le Plastiki sera ouvert au public pendant un mois.
Tout au long de son voyage, qui est passé tout dernièrement par une escale finale en Nouvelle-Calédonie, et avant cela à Kiribati (île Christmas) et à Samoa, l’équipage du Plastiki a souligné l’impact des déchets plastiques sur les écosystèmes marins.
L’un des messages-clé véhiculés par l’équipage, avant et au cours de son voyage, a été de rappeler que dans l’Océan Pacifique, les déchets responsables de la mort d’espèces marines telles que les mammifères, les poissons et les oiseaux étaient à quatre vingt pour cent attribuables aux matières plastiques.
Pour renforcer son message, ce navire d’une vingtaine de mètres est pourvu en installations énergiquement autonomes ainsi que d’un mini-jardin potager hydroponique.
Juste avant son entrée à Sydney, ce navire écologiste avait effectué une dernière halte dans l’État du Queensland, tout près de Gold Coast, en raison de conditions météorologiques adverses.

Rédigé par PaD le Dimanche 25 Juillet 2010 à 19:55 | Lu 438 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués