Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Toujours pas d'accord à l'Equipement



PAPEETE, le 26 août 2019 – Les négociations ont repris lundi en fin d’après-midi à la présidence pour conclure un protocole d’accord dans le cadre de la grève touchant la direction de l’Equipement. Elles se sont terminées à 19 heures sans accord, mais avec des avancées concluantes et une nouvelle réunion prévue mardi en fin de matinée. Dans le secteur de la Santé, les premières négociations sont attendues mardi.
 
L’intersyndicale CSIP, CSTP-FO, O Oe to Oe rima, Otahi et Satep a rencontré une nouvelle fois le gouvernement lundi en fin d’après-midi pour discuter d’un protocole d’accord à la direction de l’Equipement et mettre fin à la grève débutée mercredi la semaine dernière. Lundi soir à 19 heures, les représentants des confédérations syndicales sont sortis de réunion à la présidence sans avoir signé d'accord mais avec des discussions en bonne voie et la promesse d'une nouvelle rencontre mardi à 11 heures.
 
Dans un communiqué diffusé lundi, le service de communication de la présidence a annoncé une nouvelle baisse de la mobilisation à l’Equipement avec 39 grévistes, tous services confondus, sur un effectif total de 741 agents. Lors du premier jour de grève, mercredi, la présidence annonçait 103 agents grévistes, 72 le jeudi et 66 le vendredi. Rappelons que l'intersyndicale demandait notamment une égalité de traitement entre agents fonctionnaires et Anfa, une indemnité pour travail de nuit, une prime de salissure et insalubrité ainsi qu'une prise en compte de l'ancienneté dans le calcul des départs en retraites.
 
Des négociations attendues à la Santé
 
La direction de la Santé, l’institut Mathilde Frébault et l’hôpital de Taaone sont sous le coup d’un préavis de grève, avec échéance ce mercredi à zéro heure. Une réunion de négociation était programmée lundi après-midi à partir 15 h 30 à la direction de la Santé. L’intersyndicale était invitée à rencontrer la directrice adjointe, Merehau Mervin.

Les représentants syndicaux doivent rencontrer ce matin la direction du Centre hospitalier de la Polynésie française et pourraient être reçus dans l’après-midi par la direction de l’institut Mathilde Frébault. Rappelons que dans le secteur de la Santé, les revendications portent sur 20 points dont “la revalorisation du point d’indice (ISS), l’augmentation des moyens pour la prise en charge des patient”, ou encore “le développement de la télémédecine dans les archipels”. Sans accord, les débrayages sont à craindre dès mercredi matin.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 26 Août 2019 à 20:05 | Lu 1254 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Septembre 2019 - 19:31 Prison ferme pour les maîtres-chanteurs

Lundi 16 Septembre 2019 - 18:15 Explosion des cas de dengue 2

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués