Tahiti Infos

Titaua Peu inspire les collégiens de Rikitea


Titaua Peu, entourée des élèves de 3e et de leur professeur de français Tepoe Dorchain, à l'initiative de ce projet pédagogique.
Titaua Peu, entourée des élèves de 3e et de leur professeur de français Tepoe Dorchain, à l'initiative de ce projet pédagogique.
Mangareva, le 2 décembre 2021 –Titaua Peu est actuellement en résidence d'écriture à Rikitea, pour son prochain roman. Elle a profité de son séjour pour rendre visite aux élèves du collège Saint Raphaël.

Titaua Peu, auteur des deux romans polynésiens Pina et Mūtismes, est actuellement à Mangareva et ce, jusqu'au 21 décembre. Un séjour en résidence d’écriture subventionné, afin d’effectuer des recherches et d’écrire son prochain roman, une trilogie. Elle est venue chercher aux Gambier des informations sur l’implantation de l’église catholique en Polynésie.

Informée de cette arrivée, Tepoe Dorchain, professeur de français au collège Saint-Raphaël de Rikitea, a saisi cette opportunité pour préparer un projet pédagogique autour du roman Mūtismes“J’ai profité de l’occasion pour faire découvrir ses œuvres et son métier aux élèves du collège. Nous avons été jusqu’à l’impression d’un recueil d’histoires… Les élèves ont été très impliqués et fascinés.” Un travail de longue haleine préparé sur plusieurs semaines.

Titaua Peu est donc allée à la rencontre des collégiens. Pour ce projet, chaque classe a participé à sa façon. Les classes de 6e ont réalisé des dessins pour illustrer des histoires imaginées, que l’auteur aurait pu écrire. Kaua’i Ly, explique “On devait poser plusieurs questions pour comprendre son métier et la connaître encore plus. On avait préparé une présentation, des questions et des dessins sur la face cachée de Mangareva.” Les élèves de 5e ont réalisé des jeux en rapport avec ses romans. Les 4e ont quant à eux créée un jeu avec des objets en rapport avec la biographie de l’auteur. Enfin les élèves de 3e ont écrit des histoires. Élèves et personnel enseignant du collège se sont essayés à la rédaction d’histoires tabū de Mangareva.

Titaua a pu rencontrer toutes les classes du collège St Raphael. Ici, avec les élèves de 6e, très enthousiastes.
Titaua a pu rencontrer toutes les classes du collège St Raphael. Ici, avec les élèves de 6e, très enthousiastes.
Au terme des interventions les jeunes ont remis à l’auteur un recueil d’histoires rédigé à la manière de l’écrivaine. Teaniheioteaki Opeta, élève de 3e, raconte son expérience : “C’était un grand honneur pour nous tous qui avons pu lire un de ses livres, j’avais hâte de la rencontrer !” Un recueil d’une trentaine de pages qui a beaucoup ému l’écrivaine polynésienne : “Pour chaque résidence d’écriture, un auteur a le devoir d’intervenir dans les collèges lorsque cela est possible. J’ai pu rencontrer toutes les classes du collège avec qui j’ai pu discuter de l’engagement de l’auteur. Ce qui m’a le plus touché est l’engagement des élèves durant les semaines passées. Je remercie leurs enseignants pour tout le travail fourni.”


Rédigé par Shana Boosie-Mu le Jeudi 2 Décembre 2021 à 15:31 | Lu 841 fois