Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Teva i Uta voudrait taxer les barrages hydroélectriques et l’eau Vaimato



PAPEETE, le 21 aout 2014 - b[Le conseil municipal de la commune de Teva i Uta a voté ce mercredi 20 aout « une délibération sollicitant la Polynésie française afin d’instaurer une taxe sur la vente de l’énergie hydroélectrique dans la commune de Teva i Uta » et une autre sur « l’embouteillage des eaux de source ».]b

Il s’agit d’un « vœu » émis par la commune en direction du gouvernement du Pays et de l’Assemblée pour qu’une loi de Pays l’autorise à instaurer une taxe sur les barrages et sur les sociétés produisant de l’eau en bouteille sur son territoire. Pour l’instant, il ne s’agit que de Secosud et de l’eau Vaimato. Le maire de la commune, Tearii Alpha, assure qu’il ne s’agit pas de taxer les consommateurs, mais plutôt d’instaurer « une fiscalité municipale moderne, au lieu de dépendre des subventions de l’Etat et du Pays ». Les usagers de l’électricité bénéficient quoi qu’il arrive de tarifs réglementés sur ce produit de première nécessité, et la commune ne table que sur quelques millions de francs : « Il ne s’agit pas de ruiner ces sociétés mais d’instaurer une fiscalité solidaire. »

La commune veut tabler sur sa force : « nous avons un gros potentiel à Teva i Uta, c’est l’eau. Dans les prochaines années, je pense qu’il y aura 2 ou 3 barrages et autant de sociétés d’embouteillage d’eau en plus dans la commune. Nous attendons juste l’autorisation du Pays pour instaurer cette taxe. » La délibération a été votée à 27 voix sur 29 par le Conseil.

D’autres municipalités suivraient la même démarche pour trouver des ressources. Ainsi, aux Tuamotu, Tearii Alpha affirme que des réflexions sont menées sur des taxes sur la pêche et la perle, et à Bora Bora la commune fait payer aux hôtels des taxes sur les nuitées.

Si un projet de loi de Pays venait à être examinée par le Conseil des ministres et que le tavana était encore au gouvernement, il assure que « évidemment je ne participerai pas aux débats, et même je serai obligé de sortir de la salle du conseil. »

Nous avons enquêté sur cette délibération après qu'un lecteur nous ait envoyé cette photographie de l'ordre du jour du conseil municipal de sa commune. Toute information que vous souhaitez partager peut être envoyée à [email protected] (ou sur notre page Facebook.


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 21 Août 2014 à 14:36 | Lu 1184 fois







1.Posté par paku le 21/08/2014 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Achetez le tavana c'est moins chère.

2.Posté par Moonraker le 21/08/2014 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il assure qu’il ne s’agît pas de taxer les consommateurs ! Mais pourquoi avancer une telle affirmation mensongère ? Il est évident que ces taxes seront répercutées aux prix de la bouteille ainsi qu’au prix du Kw/h. C’est donc bel et bien le consommateur qui va payer cette taxe ! C’est encore une taxe indirecte de plus que l’on veut nous faire payer et il n’y a rien de très moderne dans un tel modèle.

3.Posté par MATHIUS le 22/08/2014 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faux la taxe ne peut pas êtrepayé par les consommateurs cette taxe doit être prélevé sur les bénéfices et interdire la répercutions du coût sur les consommateurs.cela veut dire que les actionnaires auront moins de dividendes. C'est pourquoi il faut bien faire la loi.
Au moins pour une fois qu'un maire commence a savoir gérer sa commune pour l'intérêt public , il faut le soutenir
N'est-ce pas oscar? Comme les hangars de Faaa....?

4.Posté par Tutua le 22/08/2014 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mathius, Si l’eau Vaimato se voit effectivement taxée, alors qu’en est-il pour ses concurrents ? Parce qu’il me semble bien que tout le monde se doit d’être à égalité face à l’impôt non ? C’est à peu prés du même acabit que l’histoire de baisser le smic à ceux qui se trouveraient à travailler pour le Mahana Beach et pas à ceux qui bossent juste à quelques mètres a l’Intercontinental. Par ailleurs, par quel biais, par quelle loi voudrais-tu empêcher une entreprise privée d’augmenter ses prix pour compenser ses charges additionnelles ? …Le même biais, la même loi peut-être que celle qui empêche tous les commerces de la place de nous répercuter les taxes de 30% sur la valeur C&F à l’importation qui sont prélevées par le service des douanes, autrement connues sous la dénomination d’impôts indirects qui contribuent surtout à rendre notre coût de la vie parmi les plus chers de la planète ? ....ce n’est pas une exagération ! Le politik nous démontre effectivement, qu'ils ne semblent pas connaitre grande chose à l'économie. Je trouve tout ca assez grâve, en tous les cas ca ne donne pas envie d'investir un franc chez nous.

5.Posté par Taporo le 22/08/2014 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mathius, vous dites moins de dividendes ? Et si, imaginons, et si ces deux affaires etaient déficitaires ou pas loin de l'être, sur quoi la commune va t'elle taxer ? sur le déficit existant pour aggraver les pertes ? Je crois qu'il y aura des fermetures et beaucoup de chomeurs du cote de Teva i Uta. Merci qui deja ?

6.Posté par Sham le 22/08/2014 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si au lieu de toujours taxer ils dégraissaient ?

7.Posté par figé le 23/08/2014 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Déjà que en Polynésie l'eau de source est très chére pour quoi ne pas en plus la surtaxer à la source .!


8.Posté par Mimi le 23/08/2014 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est comme le maire de Punaauia avec le projet Mahana Beach, tout ce qui l'importe, c'est le nombre de clés qu'il pourra taxer ! Je trouve ca minable. C'est ca la qualité des gens qui nous gouverne ?

9.Posté par Trucmuche le 23/08/2014 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec toi Sham P6, Pourquoi n'aligneraient-ils pas tous les salaires du public et des élus compris, à ceux de la metropole ? De combien ca ferait baisser notre coût de la vie ? Voila une bien meilleure idée à mettre en place.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 16 Novembre 2019 - 01:29 Tehau Matikaua sacré Mister Tahiti 2019

Vendredi 15 Novembre 2019 - 17:36 Votez pour le prochain spot de sécurité routière

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019