Tahiti Infos

Territoriales : Te Hiti Tau Api dénonce le "deux poids, deux mesures" des temps de parole


Enrique "Quito" Braun-Ortega, le leader du parti  "TE HITI TAU API
Enrique "Quito" Braun-Ortega, le leader du parti "TE HITI TAU API
Enrique "Quito" Braun-Ortega, le leader du parti "TE HITI TAU API – Une Nouvelle Ere" nous adresse un communiqué dans lequel il dénonce une particularité polynésienne, pour la distribution des temps de parole lors des diffusions TV et radio, et qui favorise les partis politiques représentés à l'Assemblée de Polynésie française.

COMMUNIQUE :

En Polynésie française, la campagne audiovisuelle du "Service Public" pour les élections territoriales est prévue comme suit :

"Article L414 - Modifié par LOI n°2007-1720 du 7 décembre 2007 - art. 1
I.-En Polynésie française, les antennes de la société nationale chargée du service public de la communication audiovisuelle outre-mer sont mises à la disposition des listes dont la candidature a été régulièrement enregistrée.
II.-Une durée d'émission de trois heures à la télévision et de trois heures à la radio est mise à la disposition des listes présentées par les partis et groupements politiques représentés à l'assemblée de la Polynésie française.
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel détermine le temps attribué à chaque liste en fonction de la représentation des partis et groupements politiques à l'assemblée de la Polynésie française. Cette représentation est constatée au vu de la déclaration individuelle de rattachement faite par chaque élu sortant au plus tard deux mois avant la date d'expiration du mandat de l'assemblée de la Polynésie française ou, dans les cas prévus aux articles 157 et 157-1 de la loi organique n° 2004-192 du 27 février 2004 portant statut d'autonomie de la Polynésie française, dans les huit jours qui suivent la publication au Journal officiel du décret prévu à ces articles.
III.-Une durée maximale d'émission de trente minutes à la télévision et de trente minutes à la radio est mise à la disposition des autres listes.
Cette durée est répartie également entre ces listes par le Conseil supérieur de l'audiovisuel, sans qu'une liste ne puisse bénéficier de plus de cinq minutes à la télévision et de cinq minutes à la radio.
…/…"

En Corse, la campagne audiovisuelle du "Service Public" pour les élections à l’Assemblée de Corse est prévue comme suit :
"Article L375
La campagne électorale pour le premier tour de scrutin est ouverte à partir du deuxième lundi qui précède celui-ci. Elle prend fin le samedi précédent le scrutin à minuit.
La campagne électorale pour le second tour commence le lundi suivant le premier tour à midi et s'achève le samedi suivant à minuit.
Les antennes du service public de télévision et de radiodiffusion en Corse sont mises à la disposition des listes dont la candidature a été régulièrement enregistrée, pour une durée totale de trois heures à la télévision et de trois heures à la radio.
Ces durées sont réparties également entre les listes.
Les horaires des émissions et les modalités de leur réalisation sont fixés par le Conseil supérieur de l'audiovisuel."

POURQUOI DEUX POIDS DEUX MESURES… ?

Enrique « Quito » BRAUN-ORTEGA
Président
« TE HITI TAU API – Une Nouvelle Ere »


(fin de citation)

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 22 Mars 2013 à 16:46 | Lu 1243 fois