Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Terra Nova publie un rapport décapant pour "réinventer" le système de santé



Terra Nova publie un rapport décapant pour "réinventer" le système de santé
PARIS, 23 août 2012 (AFP) - La fondation Terra Nova, proche du PS, fait une trentaine de propositions décapantes en matière de santé dans un rapport qu'elle s'apprête à publier, préconisant notamment un "Etat sanitaire fort", qui prendrait à son compte des prérogatives de l'assurance maladie.

Intitulé "Réinventons notre système de santé au-delà de l'individualisme et des corporatismes, le rapport d'une centaine de pages, dont l'AFP a obtenu copie jeudi, va sortir à point nommé à l'occasion de l'université d'été du PS à La Rochelle ce week-end.

Le "think tank" prend ses distances avec le modèle d'organisation de la santé reposant en grande partie sur la Sécurité sociale datant de 1945, qu'il juge dépassé.

Il prône un plus grand rôle de l'Etat, tant dans le domaine réservé de la Sécu, que dans l'assurance maladie complémentaire, ce qui signifie empiéter fortement sur le pré carré des syndicats (Sécu) et sur celui des mutuelles pour les complémentaires, des acteurs qui sont des soutiens traditionnels de la gauche.

La gauche "ne peut se contenter de valoriser l'héritage de la Libération" peut-on lire dans l'introduction. "Elle doit l'adapter aux transformations de notre temps quitte à s'écarter pour cela du modèle historique de 1945 dont sont issus certaines de ses valeurs et certains de ses soutiens", estime Terra Nova.

Le rapport, rédigé par le sociologue Daniel Benamouzig, préconise toutefois un système solidaire et non pas un "recours élargi au marché". Mais pour y parvenir il réclame un "Etat sanitaire fort", régionalisé et démocratisé.

"L'idée est de rassembler autour de l'administration centrale des instances de régulation aujourd'hui dispersées auprès de l'assurance maladie ou au sein d'une myriade d'agences spécialisées", selon le rapport.

En matière de remboursements, le rapport souhaite "un haut niveau de prise en charge" et propose deux options: "une extension de la couverture par la sécurité Sociale sur le modèle du régime existant en Alsace Moselle (qui rembourse mieux, ndlr), ou une assurance obligatoire complémentaire régulée".

L'assurance complémentaire obligatoire s'accompagnerait de la création d'une "autorité indépendante de régulation de l'assurance complémentaire santé" qui viendrait s'immiscer dans le maquis des complémentaires (mutuelles, assurances, institutions de prévoyance).

Conséquence d'une meilleure prise en charge des soins, les dépassements d'honoraires médicaux seraient interdits.

Par ailleurs, estimant que les rapports médecins-patients ont profondément changé, Terra Nova appelle à "en finir avec la référence au médecin de famille", rebaptisé "médecin traitant" en 2004.

hel/db/bfa

Rédigé par AFP le Jeudi 23 Août 2012 à 05:50 | Lu 780 fois






Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies