Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Tarifs bancaires : les prix augmentent pour faire un virement en agence



PAPEETE, le 18 mai 2016 - L'IEOM vient de publier son dernier observatoire des tarifs bancaires, listant les prix des quatre établissements du Territoire au 1er avril 2016. Plusieurs prix ont fortement bougé : il coute désormais +50% en moyenne pour pouvoir faire un virement en agence. Toutes les banques ont augmenté leur tarif de manière sensible, et elles facturent désormais toutes 431 Fcfp par opération, à part la Banque de Polynésie qui facture 260 Fcfp. Le service est gratuit en ligne chez toutes les banques.

Dans l'autre sens, un prix a fortement baissé : les commissions d'intervention (par opération) passent à 1000 Fcfp chez les quatre établissements de la place, alors qu'il y a six mois les prix oscillaient entre 1038 et 1536 francs.

Les autres changements sont plutôt mineurs. L'abonnement au service web de la Banque de Polynésie a baissé de 20 Fcfp pour s'aligner sur les autres banques (le service reste gratuit chez l'OPT), et la BdP a également légèrement baissé le prix des alertes par SMS, un service qui coûte tout de même encore 650 Fcfp par mois, alors qu'il est gratuit chez la concurrence (la Banque de Tahiti ne le propose même pas).

La BdP se démarque enfin en augmentant de presque 100 Fcfp le prix mensuel de toutes les cartes de paiement. Les autres banques n'ont pas touché à ces prix.

>>> L'observatoire des tarifs bancaires au 1er avril 2016


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 18 Mai 2016 à 17:20 | Lu 13179 fois

Tags : BANQUE, BANQUES






1.Posté par proX le 18/05/2016 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La banque ne garde pas notre argent

Soit elle le prête avec des intérêt
Soit elle le place sur les marcher financiers pour le fructifier

Retirons tous en même temps notre argent des demain et la banque se mettra en faillite.

2.Posté par Wake up le 19/05/2016 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N° 1 : Bien d'accord.

Avant que l'on deviennent des esclaves enchaînés à un système de contrôle économique sans argent liquide, nous nous devons de provoquer un bon dans l'évolution des consciences de manière rapide et silencieuse.

"Le peuple ne connait pas son véritable pouvoir".

3.Posté par Mathius le 19/05/2016 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'attend le pays pour remettre de l'ordre dans les tarif prohibitif bancaire ? Déjà il se dit au Luxembourg que la POLYNESIE serait une lessiveuse d'argent pas tres claire. Jusqu'à où cela est tolérable pour le garant de la légalité?

4.Posté par tutua le 19/05/2016 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je vois que nous sommes plusieurs à protester sur la position des banques qui font fructifier notre argent, celui que nous déposons à la banque, sans retour aux prêteurs !
question : comment vivre sans les banques ? garder son argent caché à la maison ? parfois risqué selon où on habite
qui a des idées à proposer ?

5.Posté par lebororo le 20/05/2016 02:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les banques abusent de ceux qui "placent" chez eux.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués