Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Tahitipresse n'est plus



Tahitipresse n'est plus
Le site web d'information Tahitipresse a cessé sa diffusion le 31 décembre 2011, à minuit.
Après plus de dix ans d'activité, l'établissement public ATP (Agence Tahitienne de Presse) qui alimentait le site Tahitipresse a été officiellement dissout au 1er janvier 2012. Une situation qui faisait suite à un arrêté pris par le gouvernement à la fin du mois de septembre.
Malgré au moins deux offres de reprises formulées par le secteur privé au cours du mois de décembre, l'option de fermeture a finalement été actée.

Créé le 4 janvier 2001 sous l'impulsion de Gaston Flosse, le budget annuel de l'ATP s'élevait à 76 Millions Fcp / an (720.000 €). L’agence Tahiti Presse faisait partie des établissements visés par le rapport Bolliet dont l’inspectrice générale des finances demandait la tête. Le 1er juillet 2011, lors de la présentation du plan de redressement, Oscar Temaru avait confirmé que le plan préconisait la dissolution de l'agence Tahitienne de Presse (ATP) avant la fin de l'année. Au cours du Conseil d'administration de l'agence qui s'est tenu ce matin- là, le président du CA et représentant UPLD, Vito Maamaatuaiahutapu, avait affirmé qu'il n'était pas favorable à la fermeture de l'ATP.
Fin septembre, les 5 salariés de l'agence avait reçu leur lettre de licenciement.

Le 31 décembre 2012, à minuit, l'adresse http://www.tahitipresse.pf a cessé d'être valide, emportant avec elle 10 ans d'archives de l'histoire polynésienne.


Rédigé par () le Lundi 2 Janvier 2012 à 06:57 | Lu 8284 fois

Tags : MEDIAS






1.Posté par investir en polynesie le 02/01/2012 07:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonne année
Qui sait pourquoi le gouvernement n' a pas autorisé la reprise par le groupe qui gère radio1 notamment?

2.Posté par honugirl le 02/01/2012 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi est-ce que l'agence n'a jamais été autonome? Tahiti infos se débrouille bien sans subvention, non?

Mais alors qu'on continue de garder des boulets... bien plus couteux, tahiti presse a été viré sans état d'âme!

3.Posté par Ariitaia le 02/01/2012 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On retourne doucement à la vie ancestrale. Remarquez, ce n'est pas si mal, si l'on est pas ad dicte aux gros 4x4 et aux écrans PLASMA.

4.Posté par Christian PANGAUD le 02/01/2012 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En accord avec Investir en Polynésie..., pourquoi ???? Y'aurait-il des choses non avouables à nous cacher sous le prétexte de conserver le patrimoine, que va devenir tout ce matériel informatique, photographique, etc. fort onéreux qui risque de profiter gratuitement à certains nantis et que vont devenir ces employé(e)s qui se sont dévoués auprès d'un public grandissant depuis des années...., non, vaut mieux sauvé la tête et protéger un délégué syndical licencié pour faute grave du port autonome par un soit disant vague ministre dont on ne sait pas trop de quoi !!!! Allez, bonne année tout de même

5.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 02/01/2012 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à Monsieur Albert ALINE pour son intervention sur sa radio (Radio1): l'équipe des guignols officiels, qu'est-ce qu'il leur a mis; et même pas en sous-entendus.
Bravo Albert.
Vive 2012
rollstahiti@gmail.com

6.Posté par Tauarai le 02/01/2012 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ia ora na,

@ honu girl..

être autonome financièrement, parce que tu croit peut être que Tahiti info est autonome. Il faut bien vivre et ce sont les annonceurs qui le font par nos visites assimilées à des visites de pub... il faut grandir un peu au lieu de fermer les yeux béatement et avaler ainsi toutes les couleuvres pré-disséquées qui sont servies. Radio tefana vient de fermer pour cause d'impayée.. et toc, voila l'argent public mal utilisé à des fins politiciennes.

En comparaison TNTV coûtes très, voir trop cher pour quelques rares émissions produites et réalisée localement et essentiellement de la rediffusion de chaînes françaises.. en même temps leurs employés ont fait entendre leur voix et eux ne sont pas tous d'origine papa'a comme les 5 ex employés de Tahiti presse quoi qu'en dise M. Vito Maamaatua qui prenait l'avion tout sourire aux frais du contribuable en souhaitant à ces personnes d'aller gentiment se faire.. sur les roses.

pärahi

7.Posté par restonzen le 02/01/2012 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

euh...Tauarai, ça veut dire quoi pour toi être autonome? Bien sur tahiti infos vit de la pub, mais c'est ce qui la rend autonome, non?

8.Posté par Tauarai le 03/01/2012 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ia ora na,

@restonzen,

pose donc la question à honu girl.
Média autonome, illusion oui. les médias actuels sont par les liens économiques de diffusion dépendants de toute façon.. les seuls autonomes sont les bloggeurs que leur opinion plaise ou pas et le printemps arabe en a étét la preuve.. au moins eux annoncent la couleur au lieu de nous la jouer neutre ou soit disant "objectifs".

Ce qui a été reproché longtemps à Tahiti presse est d'être la voix de son maître (orange) et ses employés en ont payé le prix.
Bizarrement la télé Nui qui plaît tant à notre président golfeur n'a pas été fermée alors qu'elle aurait dû l'être on a préféré amputer le budget de fonctionnement de l'hôpital du Taaone dont bénéficient TOUS les habitants de ce pays ce qu'elle coûtes en 6 mois...

D'ailleurs notre golfeur pakaluminium président à se sheures perdues devrait apprendre à sourire à la télé surtout car le petit écran en lui va vraiment pas, mais il est vrai qu'il ne s'embarasse pas de ce genre de détail avec lui c'est "marche ou crève".

Au fait quelqu'un saurait à quel stade en est sa maladie ? ca nous ferait la paix .. allez c'est la période des voeux après tout.
pärahi

9.Posté par juju le 03/01/2012 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est triste pour les employés, mais tahiti-infos à bien pris le relais. Je n'allais plus sur Tahiti Presse depuis super longtemps. Bien joué à l'équipe de tahiti-infos qui a su se positionner en anticipant la fermeture de T-P.

Prochaine étape TNTV !!! 800 millions par an c'est pas un peu beaucoup ??? on continue à se verser des salaire à +500.000cfp et on égratine pas trop le gouvernement en évitant de faire des vrais sujets au journal télévisé !!

Qui Paie Contrôle point barre !!!

Bonne année !!!

10.Posté par fouillem le 03/01/2012 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faut demander à Bourne qui rachète??? Elle sait tout...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués