Tahiti Infos

Tahiti sous les lanternes pour le 31 décembre ?


L’un des plus grands lâchers de lanternes au monde se déroule chaque année en Thaïlande.
L’un des plus grands lâchers de lanternes au monde se déroule chaque année en Thaïlande.
PAPEETE, le 18 août 2016. Ariioehau Ian Taumihau souhaite organiser un lâcher de lanternes pour le prochain Réveillon à Papeete.

Ariioehau Ian Taumihau rêve de voir s'envoler des dizaines de lanternes au-dessus de Tahiti pour le prochain réveillon du Nouvel An. L'an dernier, lui et sa petite amie avaient lancé une lanterne depuis chez eux, sur les hauteurs de Tipaerui. En février dernier, il s'est dit pourquoi ne pas organiser un événement à Papeete pour le 31 décembre 2016. Il crée alors un événement sur le réseau social Facebook’un des plus grands lâchers de lanternes au monde se déroule chaque année en Thaïlande. . Il passe alors plutôt inaperçu, puisqu'il était en mode privé. Il y a quelques jours, le jeune Ariioehau a passé l'évènement en mode public. "Cela a pris plus d'ampleur que je ne l'aurais imaginé", confie-t-il. Ce jeudi, 166 personnes s'étaient inscrites comme "participants" et 675 personnes se disaient "intéressées".

Ariioehau Ian Taumihau explique qu'il veut faire de cet évènement un moment convivial "où tout le monde sera réuni". Le jeune homme, commercial, est en train de faire les démarches administratives pour réaliser cet événement et de démarcher des associations pour avoir leur soutien.
Ariioehau Ian Taumihau souhaite que cet évènement soit respectueux de l'environnement : " Les lanternes seront biodégradable avec une armature en bambous ou autre", souligne-t-il.
Le lâcher de lanternes est aujourd'hui répandu lors des fêtes, notamment lors des mariages.

L’un des plus grands lâchers de lanternes au monde se déroule chaque année en Thaïlande. C'est le Yi Peng Festival, une fête célébrant le Nouvel An chinois où la lumière prime et dont la date change chaque année.
À la base, le Yi Peng festival est d’origine religieuse et rend hommage à Bouddha dans une ambiance agrémentée de courses de bateaux, de feux d’artifice, de danses et bien sûr du très attendu lâcher de lanternes, alors que les maisons, temples et jardins sont décorés pour l’occasion.

La fabrication de ces lanternes est simple : un réservoir d’huile permet de gonfler d’air chaud la structure de papier de riz naturel, cette dernière étant fixée sur une tige de bambou. Après quelques pluies, les lanternes se désagrègent sans laisser de traces dans le cas où elles ne seraient pas toutes ramassées.






Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 18 Août 2016 à 13:34 | Lu 5004 fois
           



Commentaires

1.Posté par Manoa Maohi le 18/08/2016 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bien, mais attention aux incendies. Il faudra que les services soient en alerte maximale.

2.Posté par Popoti le 18/08/2016 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les lanternes devraient être interdites car les risques d'incendie sont réels surtout pour les toitures en bardeaux, en pandanus et "niau". L'an dernier, j'en ai vu une atterrir toujours allumée sur le toit d'un de mes voisins, et une autre dans mon jardin, celle ci aussi en feu. Un bon moyen de mettre le feu à la montagne. Encore un truc débile importé de l'étranger.

3.Posté par TARTONPION le 19/08/2016 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout à fait d'accord avec popoti,
c'est une fausse bonne idée, à moins que celui qui lance l'idée soit le vendeur de lanternes...
Risque d'incendie encore plus grand que les feux d'artifice sur nos toitures pandanus,
et niveau aviation , voir si ça ne pose pas de soucis avec les avions qui décollent et atterrissent.
Que des ennuis en fait...