Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Tahiti Mahana Beach : les arguments pour séduire les investisseurs



« La Polynésie française a lancé un appel à manifestation d'intérêt d'investisseurs au plan mondial pour le projet Tahiti Mahana Beach auprès d'entreprises du Moyen-Orient », note un site internet spécialisé dans l'actualité de la construction industrielle.
« La Polynésie française a lancé un appel à manifestation d'intérêt d'investisseurs au plan mondial pour le projet Tahiti Mahana Beach auprès d'entreprises du Moyen-Orient », note un site internet spécialisé dans l'actualité de la construction industrielle.
PAPEETE, le jeudi 29 janvier 2015. « Hôtels de différentes gammes », « marina », « golf »… Un projet estimé « entre 1 et 2 milliards de dollars américains ». Voilà les arguments mis en avant par TNAD pour séduire les investisseurs potentiels.



L'établissement public TNAD (Tahiti Nui aménagement et développement) a lancé la semaine dernière l'appel à manifestation d'intérêt d'investisseurs au plan mondial pour le projet Tahiti Mahana Beach. "La Polynésie française met en place une politique pour revitaliser le tourisme en développant une nouvelle offre à Tahiti inspirée des tendances du marché mondial", note l'appel appel à manifestation d'intérêt.

Diffusé en anglais, il précise que le Tahiti Mahana Beach sera composé d'hôtels de différentes gammes. Il indique que le projet prévoit la construction d'hôtels, de maisons et d'appartements, d'un centre commercial, d'une marina pour les yachts de luxe et les bateaux de plaisance, d'un musée, d'un casino et d'aires de loisirs (golf, activités traditionnelles et culturelles, activités aquatiques). Ce complexe sera construit sur 50 hectares, est-il précisé.

L'appel rappelle que trois sociétés d'architectes ont fait des propositions : AS Architecture Studio, groupement français au profil européen composé d'un cabinet d'architectes et d'un bureau d'études pluridisciplinaires ; Forebase Group, une firme chinoise qui intègre différents volets allant de la conception au financement du projet lui-même et enfin Group70 International, groupe hawaiien composé d'un groupement d'architectes et des prestataires en sous-traitance. « Les plans proposés par ces architectes pourront servir de bases de négociations avec les candidats », est-il précisé dans l'appel.



Un projet « entre 1 et 2 milliards de dollars américains »

Le montant de l'investissement total est plutôt vague puisque l'appel à manifestation d'intérêt d'investisseurs estime le projet « entre 1 et 2 milliards de dollars américains », soit entre 105 milliards de Fcfp et 211 milliards de de Fcfp, une fourchette qui va du simple au double.
La plupart des travaux seront portés et financés principalement par le candidat gagnant qui sera récompensé par un bail et un droit d'exploitation à très long terme, précise l'appel.
Sur le déroulement du projet, l'appel est plutôt succinct : « Les différentes opérations de développement peuvent être effectuées indépendamment les unes des autres et la stratégie de mise en œuvre finale sera discutée avec les candidats pendant les négociations » . « Une attention particulière sera accordée aux conséquences économiques et sociales de l'opération envisagée par les candidats », est-il ajouté.
Pour en savoir plus sur le cahier des charges de l'appel d'offres, les investisseurs potentiels doivent envoyer un e-mail, contacter par courrier ou appeler le directeur de TNAD Jean-Claude Presti. Les investisseurs potentiels vont devoir faire attention au décalage horaire. Le directeur de TNAD sera joignable entre 8 heures et 17 heures, heure locale.
Selon la présidence, cet appel est paru dans une dizaine de journaux internationaux (Wall Street Journal, Gulf News, Financial Times, Nikkei, China Economic Weekly, Money Korea, Investir, Les Echos),


Pour lire l'annonce en anglais telle qu'elle a été publiée dans ces différents journaux, CLIQUER ICI

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 29 Janvier 2015 à 16:22 | Lu 1964 fois







1.Posté par kikik le 29/01/2015 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon si vous voulez bien me filer 1 ou 2 milliards de dollars c'est cool mais qu'entre 8h et 17h...faut pas pousser mémé quand même, on va pas faire des heures sup pour ça !!!
Quelqu'un peut leur expliquer que quand on drague il faut un peu envoyer derrière ?!

2.Posté par Mathius le 29/01/2015 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le seul argument performant pour faire venir des investisseurs est la disparition de gaston Flosse et de ses coquins des affaires du Pays.
Aucun investiteur intelligent viendra investir dans un pays qui refuse tout devloppement intelligent de leur pays sans la garantie de l'état francais par son système de défiscalisation, système qui rapporte striquement rien a la Polynésie pour une économie durable.Tous les grand hôtel aujourd'hui disparus en sont la preuve.

3.Posté par VahineTahiti le 30/01/2015 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ne viendront pas les investisseurs, sauf si GF s'en va définitivement et laisse notre Président Edouard FRITCH faire son job. Il faut rassurer nos potentiels investisseurs croyez vous franchement qu'ils vont investir leur argent en voyant ce qui se passe...Non mais c'est n'importe quoi.

4.Posté par Tutua . le 30/01/2015 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est extraordinaire, le pays lance un appel à candidature pour un projet super ballèze, mais les candidats ne peuvent appeler que lorsque les Polynésiens sont réveillés ! ils sont à côté de la plaque, il faut changer ce patron qui ne travaille qu'aux heures polynésiennes, ils se trompe de métier, qu'il reste dans son lit !

5.Posté par Bob BOB le 30/01/2015 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BOBb
Ils auraient dû mettre de jolies vahinés.
Il faut montrer tous les atouts.

6.Posté par Punavai le 30/01/2015 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis le départ de Flosse du gouvernement, ce projet a du plomb dans l'aile. Espérons qu'Edouard Fritch pourra mener à bien la réalisation de cet aménagement mais sur d'autres bases que celles définies par son prédécesseur.

La meilleures solution était sans doute de faire un accord de partenariat avec les Chinois en leur confiant la desserte aérienne de Tahiti depuis leur pays et l'aménagement du Mahana Beach. Seul un pays comme la Chine, devenue la première puissance économique au monde, parait actuellement en mesure de fournir des touristes en nombre suffisant pour assurer la réussite d'un tel projet.

7.Posté par Tamanu le 30/01/2015 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec d’un coté un OT qui veut nous amener à l’indépendance et de l’autre un GF qui veut nous amener vers l’indépendance, une chose est sure, aucun investisseur sérieux ne voudra mettre un dollar dans un pays qui risque de perdre jusqu’à 95% de sa valeur. Le scenario qui nous attend grâce à nos deux vieux caciques ; Le décrochage de la parité fixe de notre monnaie par rapport à l’Euro et la dévaluation immédiate qui s’en suivra, (Notre monnaie perdrait environ 95% de sa valeur). Aucun investisseur sérieux n’accepterait de courir le risque de perdre jusqu’à 95% de sa mise, faudrait être totalement malade ! Méditez sur les raisons de la crise que nous souffrons depuis une bonne décennie.

8.Posté par Tutua . le 31/01/2015 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne vois pas comment Flosse pourrait parvenir à l'indépendance, parce que sans le titi de la France, il ne sait rien faire ...
nous, nous passons par l'ONU, c'est la voie la plus sérieuse, car nous mènerons le développement de notre pays vers la souveraineté dans un cadre LEGAL et AVEC l'Etat.
quand tout est fini, référendum, c'est clair et honnête

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Janvier 2020 - 18:27 La température monte à l'école Tamahana

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019