Tahiti Infos

TAVINI: "UMP et autonomistes donneurs de leçon" !


"Oui, le dictateur libyen a les mains pleines de sang, oui il est à l’origine de l’attentat du vol Air France, entre autres crimes. Oui des médias ont ouvertement fait état d’informations selon lesquelles Kadhafi avait « sponsorisé » » la campagne 2007 du candidat sortant. Oscar Temaru a-t-il eu raison de s’emparer du sujet et d’en faire état dans le contexte local ?

Il faut d’abord analyser la campagne de l’UMP. Sans conteste, elle est violente et ne s’en prend pas aux propositions des candidats mais aux personnes, essentiellement celle du favori, M. Fançois Hollande. Si « les mains pleines de sang font scandale », alors rappelons les termes, bien pires, employés par M. Jacques Béhague, vice président du conseil général des Hautes Pyrénées le 8 mars : "François Hollande se rend coupable de pratiquer l'apologie de la haine d'une population, celle des riches. (...) Cette haine des riches a déjà été développée par Adolf Hitler au travers des juifs". Il ajoute encore : "J'accuse Monsieur Hollande de faire renaître ces mêmes haines qui ont conduit l'humanité dans ce que nous avons connu de plus effroyable et de nauséabond".

Toutes les campagnes de l’UMP sont des campagnes de démolition des personnes. Mme Penchard ou M. Dominique Perben, l’UMP en général, sont mal placés pour donner des leçons de bonne conduite à Oscar Temaru qui a enduré plus que sa part avec la droite française. Cette droite devrait se souvenir comme son champion a accueilli Kadhafi sur les Champs Elysées pour célébrer la fête nationale ! C’est la République qui a été souillée.

Au delà de la campagne, il faut revenir sur la position de la France par rapport à notre pays et nos familles qui ont servi de cobayes pendant 30 ans aux essais nucléaires. Ces bombes ont fait de la France une nation forte et écoutée. Alors que nous traversons la période la plus grave jamais connue chez nous, sur tous les plans, social, économique et politique, l’Etat se comporte mal. Ceux qui réclament des excuses de M. Temaru devraient plutôt interpeller l’Etat sur les Polynésiens tués par les poisons nucléaires.

L’Etat a sa part, essentielle, dans nos difficultés. Il parle de relance mais se comporte en usurier, impose des contraintes indignes. La Polynésie française, celle qui prône la liberté de la nation ma’ohi, refuse de se mettre à genoux. Elle met toute sa confiance dans la gauche française représentée par le Parti Socialiste et M. François Hollande, pour que s’établissent enfin des relations de dignité.

Tous ceux qui soutiennent le combat du président Temaru ne partagent pas forcément ses propos, mais ils savent pourquoi ils ont été prononcés. Que ceux qui n’acceptent pas continuent de protester, de se scandaliser, la vraie réponse sera celle des électeurs."

Car : 2793
mains_sales.pdf mains-sales.pdf  (335.21 Ko)

Rédigé par TAVINI le Lundi 26 Mars 2012 à 18:02 | Lu 434 fois