Tahiti Infos

TAVINI: L’avenir des autonomistes : Au secours, la France !


Communiqué du Tavini en réponse au communiqué du Tahoera "qui ment? " :

Le Tahoeraa Huiraatira ne manque pas d’air ! Celui qui a été le plus grand menteur vis à vis du peuple dont il était sensé assurer la protection et l’avenir se permet de traiter notre sénateur M. Richard Tuheiava de menteur à propos de la réinscription de notre pays sur la liste des pays à décoloniser. Un petit rappel ne peut qu’être bénéfique pour ces mémoires déclinantes.

Pendant toute la période des essais nucléaires et même au-delà, M. Flosse a baisé les pieds de la France, l’a embrassé à pleine bouche et lui a fait les poches des 2 mains pour plus tard confesser qu’il a été trahi par l’Etat. A d’autres, monsieur le sénateur ! De même votre gendre avec la même hypocrisie professionnelle affirmait aux Polynésiens que les essais nucléaires ne représentaient aucun danger ! Le revoilà député et déjà à réinventer de nouveaux vilains mensonges.

La position du Tavini Huiraatira et de son président M. Oscar Temaru n’a jamais varié, tout comme celle de notre sénateur Richard Tuheiava. Oui ! la réinscription sur la liste des pays à décoloniser devrait nous conduire à l’indépendance, c’est bien notre idéal de liberté. Sauf que ce n‘est ni le Tavini, ni son président, ni le sénateur qui prendront la décision mais le peuple polynésien, et lui seul, dans des conditions qui restent encore à définir.

Tout ceci a été expliqué maintes fois, mais vous vous obstinez à servir les mêmes mensonges. Jadis fertile, votre imagination radote grave ! Il n’y a pas de mensonges au Tavini Huiraatira parce que nous n’avons pas besoin de mentir, c’est votre obsession du pouvoir perdu qui vous fait dérailler. Vous savez très bien que la réinscription c’est aussi un regard bienveillant mais attentif de l’ONU sur notre manière de conduire les affaires du pays. Nous nous devons d’être exemplaires pour atteindre notre but. C’est peut être cela qui vous chiffonne et vous effraie après tous les dérapages dont vous nous avez gavé si longtemps ?

Quant à la position commune des partis autonomistes à l’assemblée, elle est aussi déplorable que décourageante concernant des personnalités qui sont chargées de conduire notre peuple. Tous s’accrochent au même mensonge : la réinscription c’est l’indépendance. La Kanaky est réinscrite sur la liste onusienne depuis plus de 20 ans, et le premier référendum d’autodétermination aura lieu en 2014. Plus de 20 ans ! Et l’indépendance est un choix parmi d’autres : le maintien du statut actuel, la départementalisation ou l’Etat associé. Mais même cela vous n’en voulez pas ! En fait, vous préférez rester à téter le titi français, sans trop vous casser la tête pour produire les richesses qui permettront à notre population de lever la tête. Comme vous le dites si bien dans ce communiqué « les Polynésiens se gouvernent avec l’aide et l’assistance de l’Etat ». L’assistance de l’Etat, ce n’est pas l’autonomie, ce n’est pas gouverner, c’est juste gérer des compétences limitées. Désolé, Mesdames et Messieurs les autonomistes, nous avons une vision plus forte et plus exaltante de notre devenir qu’il vous faudra continuer à supporter.

En rendant sa souveraineté à la Polynésie, la France se conduira fidèle à son image du peuple qui a porté la démocratie dans la vieille Europe. Elle en sortira grandie dans le Pacifique où se concentreront les plus grands échanges du globe.

Car : 3117.

Rédigé par () le Mardi 28 Août 2012 à 22:06 | Lu 1242 fois