Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Surveillons la mangrove, lauréat de "Mon projet pour la planète"



Le projet "Surveillons la mangrove de Polynésie française ensemble", a recueilli l'assentiment des électeurs.
Le projet "Surveillons la mangrove de Polynésie française ensemble", a recueilli l'assentiment des électeurs.
Papeete, le 30 mai 2018- Le projet "Surveillons la mangrove de Polynésie française ensemble", porté par la Fédération des Associations de Protection de l’Environnement de Polynésie française, vient d'être désigné aujourd'hui parmi les lauréats de "Mon projet pour la planète" 2018.

La Fédération des Associations de Protection de l’Environnement de Polynésie française (FAPE), peut être fière du parcours accompli. Son projet "Surveillons la mangrove de Polynésie française ensemble", a convaincu de nombreux citoyens de voter pour lui lors d'un grand projet participatif.
Lancé dans le cadre du Plan climat par Nicolas Hulot, en novembre 2017, " Mon projet pour la planète ", est un appel à initiatives citoyennes. Porté par le ministère de la Transition écologique et solidaire, en partenariat avec l’Ademe et l'Agence Française de la Biodiversité (AFB), cet appel original et inédit associe directement les Français aux actions sur le climat. Il vise à soutenir et à aider à développer des actions concrètes exemplaires et innovantes, fédérant une diversité d’acteurs, notamment de la société civile, pour lutter contre le dérèglement climatique.
Concrètement, cette démarche a pour but de valoriser les actions et les projets des citoyens s'impliquant de manière effective dans la mise en œuvre du Plan climat, et d'associer les citoyens aux choix des actions mises en œuvre pour soutenir les innovations dans trois domaines : l'énergie, l'économie circulaire et la biodiversité.

PLACE ENSUITE AU " VOTE CITOYEN "

Au total, ce sont près de 1200 projets, dans les trois domaines, qui ont été déposés à travers toute la France, en métropole comme en outre-mer. Le 9 avril dernier, trois jurys se sont réunis pour désigner leurs projets "coup de cœur" dans chacun des trois thèmes. Les jurys composés de 10 personnes, de personnalités mobilisées dans la transition écologique et solidaire (scientifiques, experts, …) et de représentants des organismes organisateurs ont sélectionnés 419 projets, répartis de la façon suivante : 205 projets en lien avec la biodiversité, 123 projets sur le thème de l’économie circulaire et 91 projets liés à l’énergie.
Place ensuite au " vote citoyen ". Ainsi de manière ouverte, pendant plus d'un mois et demi en avril et mai, les citoyens ont pu voter d'un simple clic, sans condition d’âge, ni de nationalité, pour leur projet favori. Et à ce grand vote populaire et participatif, le projet "Surveillons la mangrove de Polynésie française ensemble", porté par la Fédération des Associations de Protection de l’Environnement de Polynésie française, a recueilli l'assentiment des électeurs qui l'a placé parmi les 15 lauréats dans la catégorie biodiversité sur les 205 projets présentés.
Au total, les 44 projets lauréats retenus dans les trois domaines, vont être financés par l’Ademe et l’AFB, pour un montant total maximum de 358 millions de francs.

Le projet en bref

Le sujet des espèces exotiques envahissantes est une problématique particulièrement importante pour les territoires d’outre-mer y compris en Polynésie française. L’espèce de palétuvier Rhizophora stylosa, naturellement absente de la Polynésie française, a été introduite à Moorea en 1933 à des fins économiques. Cette espèce s’est depuis largement propagée non seulement à Moorea, mais également sur cinq autres îles de l’archipel.
Ce projet de cartographie doit répondre à une question spécifique au contexte polynésien et faisant écho à des enjeux écologiques et sociétaux inédits : est-ce que les mangroves représentent actuellement une menace pour la sub-mangrove, et notamment pour les prairies à Paspalum vaginatum, écosystème emblématique de Polynésie ? Pour répondre à cette question, ce travail va s'appuyer sur des données de pointe : des images satellites à très haute résolution spatiale.

Rédigé par Pauline Stasi le Jeudi 31 Mai 2018 à 07:00 | Lu 1069 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués