Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf Pro – Rip Curl Pro Portugal : Michel Bourez fait le show


La 10e épreuve du championnat du monde de surf professionnel se déroule actuellement au Portugal. Michel Bourez s’est encore fait remarquer en prenant une « bombe », une vague tubulaire imposante dont il a pu s’extraire. Après avoir remporté sa série du round 1, il joue de malchance et sort au round 3 éliminé par le Portugais Frederico Morais, terminant ainsi 13e de la compétition.


Michel Bourez en a mis plein les yeux au public portugais © Laurent Masurel WSL
Michel Bourez en a mis plein les yeux au public portugais © Laurent Masurel WSL
Après sa 13e place dans les Landes lors du Quiksilver Pro, Michel Bourez s’attaquait à la 10e et avant dernière étape du circuit professionnel de surf 2017 proposé par la World Surf League. Le Tahitien était à la 17e place mondiale avant cette compétition, à 5 places de la zone de relégation située à la 22e place. Michel Bourez devrait se qualifier sans problème pour sa 10e année consécutive avec l’élite du surf mondial professionnel.
 
Michel Bourez a réussi son entrée en lice au Portugal en remportant brillamment sa série du round 1. Il était opposé aux Brésiliens Filipe Toledo (8e mondial) et Jadson Andre (30e). Le spot de « Supertubos » situé sur la plage de Peniche, au Portugal, proposait de belles vagues de deux à trois mètres se brisant juste devant le public. Les séries étaient de 30 minutes.
 
C’est Filipe Toledo qui prend le premier tube à la 8’ de la série, en droite, la vague lui rapporte 6.67/10 et lui permet de mettre la pression sur ses deux adversaires. Beaucoup de vagues ferment, ne permettant pas aux surfeurs de sortir du tube. Il faudra attendre la 18’ de la série pour voir Michel Bourez partir sur une vague impressionnante.

Après un take-off et un bottom turn parfait, il « pompe » pour se caler dans un tube énorme, la vague faisant trois à quatre mètres. Mais la vague est trop rapide et il se fait enfermer. Les juges lui donnent malgré tout 3,50/10. Alors que Jadson Andre ne parvient pas à trouver de bonnes vagues, Michel Bourez récidive, à la 22’. A ce stade, Filipe Toledo a mené pendant toute la série.
 
Michel Bourez s’élance sur une nouvelle bombe. La marée monte et le public se fait même surprendre par une mousse qui l’oblige à s’éloigner du bord. Cette fois-ci, Michel Bourez se place dans le tube et parvient à s’en extirper, la vague fait environ 3,50 mètres. Le public exulte. Comme à son habitude, notre Spartan, qui rappelons-le est sponsorisé par Red Bull, montre son fort engagement.

Michel Bourez, légende vivante du surf tahitien © Damien Poullenot WSL
Michel Bourez, légende vivante du surf tahitien © Damien Poullenot WSL
Michel Bourez aurait mérité de passer
 
Au round 3, un round éliminatoire en un contre un, il se retrouve contre Frederico Morais, un « rookie » Portugais (13e WCT) qui surfe donc à domicile. Le vent s’est levé, les vagues sont moins belles que lors du round 1 mais elles restent correctes. C’est le Portugais qui prend la première bonne vague, une magnifique gauche qu’il exploite moyennement. Il obtient malgré tout 4.83/10. Michel ne parvient pas à sortir de ses tubes.
 
Le Portugais obtient même 6.17 sur sa deuxième bonne vague grâce à un petit tube suivi d’une belle manœuvre, à la 19’ minute. Après 20’, Michel n’a pas encore scoré de bonne vague. Alors qu’il est « combo », il prend finalement une belle vague à la 21’, un tube noté 7.17/10 mais il doit obtenir une deuxième bonne vague, qui n’arrivera malheureusement pas. Il obtient la meilleure note de la série sur une vague mais c’est insuffisant, il termine la compétition à la 13e place.
 
A ce niveau de compétition, chaque série passée vaut de l’or. Cette 13e place devrait lui permettre de rester à une distance suffisante de la zone de relégation avant le Billabong Pipe Master, une épreuve qu’il avait gagnée en 2016. Il aura à certainement à cœur de montrer à nouveau l’étendue de son talent dans le surf consistant. SB / WSL

Rédigé par SB / WSL le Dimanche 22 Octobre 2017 à 13:58 | Lu 3673 fois





Signaler un abus

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits