Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Surf – Billabong Pro Tahiti 2017 : Bilan de la compétition


La 7e épreuve du championnat du monde de surf proposée par la world surf league s'est achevée dimanche par la victoire de l'Australien Julian Wilson (18.96), qui a pu battre en finale le Brésilien Gabriel Medina (17.87). Le Tahitien Michel Bourez n'a pas pu faire mieux que le round 3, il sort une nouvelle fois prématurément de la compétition. Il reste ainsi 13e au classement mondial avant les quatre dernières épreuves.


Julian Wilson a sorti le grand jeu jusqu'en finale
Julian Wilson a sorti le grand jeu jusqu'en finale

La 7e épreuve du championnat du monde de la world surf league s'est terminée dimanche. L'Australien Julian Wilson a battu Gabriel Medina après une finale de toute beauté, 18.96 pts contre 17.87 pts pour Wilson. La compétition avait débuté vendredi dans des conditions moyennes, Michel Bourez avait dû passer par les repêchages pour se qualifier pour le round 3. Taumata Puehtini lui sortait dès le round 2, éliminé par Jordy Smith (11.83 contre 9.60) qui allait ensuite arriver jusqu'en demi finale.

 

Michel Bourez lui allait s'extraire du round de repêchages, le round 2, mais il allait sortir au round 3, éliminé par Connor Coffin le jeune Américain, dans une série avec peu de bonnes vagues à disposition pour scorer (13.77 contre 12.90). Il se contente ainsi de la 13e place à l'issue de la compétition. Son classement reste donc inchangé, le même qu'après l'Afrique du Sud, la 13e place mondiale.

 

Le dernier Français en lice aura été Joan Duru, quart de finaliste sorti par Julian Wilson. Joan Duru fait un parcours honorable pour sa première participation à une Billabong Pro Tahiti. John John Florence a du s'incliner en quart de finale face à Jordy Smith. En demi finale, Julian continue sur sa lancée en sortant finalement Jordy Smith grâce à un total de 14.26 contre 7.33. Dans l'autre demi finale, Gabriel Medina mettait un terme au sans faute réalisé jusque là par Kolohe Andino, 15.16 contre 13.90.


Gabriel Medina est passé très près d'une 2e victoire
Gabriel Medina est passé très près d'une 2e victoire

Une finale de folie entre Wilson et Medina

 

La finale entre Gabriel Medina et Julian Wilson a tenu toutes ses promesses. Medina a pris une vague notée 8.67 puis une deuxième notée 9.20, mettant Julian Wilson combo. Mais Julian a pris une première bombe notée 9.23 puis une deuxième notée 9.73 qui lui a fait prendre la tête de la série et mettre à son tour combo le Brésilien, quatre minutes avant la fin.

 

Beaucoup d'attente dans cette dernière journée de compétition mais malgré tout quelques bonnes vagues tubulaires de plus de deux mètres permettant aux compétiteurs d'obtenir de hauts scores, La « période de vague » s'étant rallongée par rapport au premier jour.

 

On trouve donc Julian Wilson sur la première marche du podium, Gabriel Medina est 2e, Kolohe Andino et Jordy Smith sont 3e ex aequo. La Billabong Pro Tahiti permet à Jordy Smith de prendre la première place du classement général du world championship tour, le WCT. John John Florence est 2e, Matt Wilkinson, sorti au round 5, est 3e devant Owen Wright 4e, sorti en quart, et Julian Wilson 5e.


La remise des prix version Tahiti
La remise des prix version Tahiti

John John Florence reçoit l'AI Award

 

Jérémy Florès lui aussi a fait les frais du round 3, sorti par le « rookie » Connor O'Leary. Cette Billabong Pro Tahiti n'aura pas souri au camp tahitien qui ne dépasse pas le round 3 de la compétition. John John Florence reçoit l'Award Andy Irons pour ses performances durant la Billabong Pro Tahiti, un trophée de plus pour le surdoué du surf mondial, champion du monde en titre.

 

Julian Wilson s'offre donc ce magnifique titre de champion 2017 de la Billabong Pro Tahiti, lui qui avait été finaliste à en 2015 à Jeffrey's Bay en Afrique du sud, une finale terminée ex aequo car écourtée par l'attaque de requin blanc dont Mick Fanning s'était sorti héroïquement, avec le concours de Julian Wilson. Ce dernier avait nagé vers lui pour tenter de le secourir au moment de l'attaque, devant les yeux des internautes ébahis du monde entier.


Julian WIlson, juste après sa victoire, avec Manoa Drollet et Patrice Chanzy
Julian WIlson, juste après sa victoire, avec Manoa Drollet et Patrice Chanzy

Mauvaises conditions pour les Trials

 

Les Trials n'ont pas pu bénéficier de conditions météo très bonnes. Ironie du sort, les locaux ont pu bénéficier de sessions libres à Teahupo'o de très bonne qualité les semaines précédant les Trials. Taumata Puhetini, Lorenzo Avvenenti, Tereva David, Kevin Bourez et les autres ont dû rester sur leur faim. La durée de la période d'attente n'est que de deux jours, ce qui limite les chances de pouvoir bénéficier de vagues de bonne qualité.

 

La fédération tahitienne de surf et son président Lionel Teihotu avaient obtenu l'opportunité de pouvoir présenter 18 Tahitiens sur 32 Trialistes. La prochaine avancée, si les moyens pouvaient le permettre, résiderait sans doute dans l'allongement de la période d'attente, les Trials de la Billabong Pro Tahiti étant devenus une véritable vitrine pour le surf tahitien, prêt à rivaliser avec les meilleurs surfeurs du monde. SB


Joan Duru n'a as démérité, belle 5e place
Joan Duru n'a as démérité, belle 5e place

Belle ambiance lors de cette journée finale
Belle ambiance lors de cette journée finale

Rédigé par SB le Lundi 14 Août 2017 à 14:18 | Lu 1595 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI