Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Still Good l’appli polynésienne antigaspi



Présentation de Still Good au TI'A Fenua Eco Durable Expo Market.
Présentation de Still Good au TI'A Fenua Eco Durable Expo Market.
TAHITI, le 4 janvier 2021 - Priscilla Roller travaille au lancement d’une application pour réduire le gaspillage alimentaire. Baptisée Still Good, cette application mettra en relation les clients et les commerçants qui ont à vendre des denrées à consommer rapidement.

"L’application Still Good est en phase de développement technique", annonce Priscilla Roller. Elle travaille sur le lancement de cette application pour mettre en relation, en temps réel, des consommateurs et des commerçants qui ont des denrées périssables sur le point d’être jetées.

Cela permettra de réduire le gaspillage et sans doute d’augmenter le pouvoir d’achat des clients. D’ores et déjà, différents professionnels se sont montrés intéressés : des commerces de proximité, des grandes surfaces, des grossistes, des agriculteurs.

"Par exemple, j’ai eu un appel d’un éleveur de poules pondeuses qui aimerait proposer ses œufs qui ne sont pas calibrés pour les supermarchés."

Still Good s’inspire d’applications comme To Good To Go ou bien Optimiam. Elle fonctionnera sans site internet car cela ne permet pas la géolocalisation.

Concrètement, les vendeurs feront un état des lieux quotidien de leurs produits frais à vendre au plus vite. Ils décriront les produits, volumes, prix et horaires de retrait.

Ils s’engageront à faire des offres de minimum 30% du prix de vente d’origine. Aux clients ensuite de choisir, payer, puis récupérer.

L’application pourrait entraîner une réorganisation de certains commerces et notamment des grands magasins avec la mise en place par exemple d’une caisse spécialement conçue pour les retraits de produits frais vendus sous forme d’offres flash.

Une sensibilité à l'environnement depuis longtemps

Priscilla Roller a étudié en métropole dans une école de commerce, mais travaille depuis toujours en Polynésie. Elle a commencé dans un fast-food, s’est retrouvée à Air Moorea puis chez Vini. "On me dit douée pour le marketing de rupture", indique-t-elle.

Aujourd’hui, elle est au sein d’Aéroport de Tahiti. De ce fait, Still Good n’est pas une activité qu’elle souhaite rémunératrice.

"Je ne veux pas que ce soit un business dirigé par son chiffre d’affaires. Je veux que ce soit rentable bien sûr, mais aussi éthique et désintéressé." Elle a depuis longtemps une sensibilité à l’environnement et au respect de la planète.

Pour concrétiser Still Good, elle a fait partie de la quatrième promotion de Prism. Une promotion impactée par la Covid-19, mais qui lui a permis d’échanger avec d’autres porteurs de projets sensibles eux aussi à l’environnement.

Quand la phase de développement technique de Still Good sera terminée, Priscilla Roller lancera une phase de tests qui durera trois mois. Elle sélectionnera un commerçant et des béta testeurs pour impliquer la communauté. Elle espère une mise en service au 2e trimestre 2021.
 

Dix milliards de kilos de perdus

En France, selon France nature environnement, le poids annuel du gaspillage alimentaire est estimé à dix millions de tonnes (dix milliards de kilos). Un gâchis qui a lieu à tous les étages de l’alimentation, de la production à la consommation, en passant par la transformation, la distribution et la restauration.

Dans le monde, un tiers des aliments produits finiraient à la poubelle sans même passer par une assiette.

En Polynésie, il n’existe pas de chiffres pour quantifier le gaspillage alimentaire, mais la CCISM (Chambre de commerce, d’industrie de services et des métiers) a lancé une étude inédite visant à déterminer quels sont les déchets alimentaires dont se débarrassent les professionnels de la restauration et dans quel cadre ils sont contraints de le faire. Priscilla Roller est impliquée dans le projet.

Ailleurs, d’autres initiatives existent visant à réduire le gaspillage. À Mahina et Teva i Uta par exemple, de gros efforts ont été faits dans les cantines scolaires. Les résultats sont là. Des économies notables sont réalisées, le gaspillage diminue remarquablement.
 

Still Good l’appli polynésienne antigaspi
Contacts

FB : Still Good
[email protected]
 

Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 4 Janvier 2021 à 16:16 | Lu 4032 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Mai 2021 - 17:18 Harrison Smith, le "grand-père des arbres"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus