Tahiti Infos

Steeve Teihotaata s'offre un quatrième Te 'Aito


Steeve Teihotaata a parfaitement géré ses efforts pour finalement prendre le meilleur sur Kevin Céran-Jérusalémy sur les derniers mètres de la course.
Steeve Teihotaata a parfaitement géré ses efforts pour finalement prendre le meilleur sur Kevin Céran-Jérusalémy sur les derniers mètres de la course.
Tahiti, le 24 juillet 2021 – Steeve Teihotaata a remporté, ce samedi, la 33e édition du Te 'Aito s'offrant au passage son quatrième succès dans la plus prestigieuse course de va'a hō'ē. Le rameur de Bora Bora a devancé au sprint, au bout des 28 km de course entre Taaone-Papeete-Mahina, son rival Kevin Céran-Jérusalémy. Hititua Taerea s'est lui offert la troisième place., aux dépens de Hotuiterai Poroi en tête pendant la première partie de course. 

"Waouh !" Steeve Teihotaata, vainqueur, samedi à Aorai Tini Hau, de son quatrième Te 'Aito (lire encadré) a parfaitement résumé la course. De la chevauchée fantastique de Hotuiterai Poroi, en tête pendant une grande partie de la course, à la remontée de Teihotaata et de Kevin Céran-Jérusalémy, en passant par l'incroyable finish des deux ogres du va'a hō'ē sur la plage de Taaone. Pas de doute, la 33e édition du Te 'Aito restera dans les annales. 

Hotuiterai Poroi a joué au lièvre pendant une grande partie de la course avant de craquer dans le dernier tronçon vers Taaone.
Hotuiterai Poroi a joué au lièvre pendant une grande partie de la course avant de craquer dans le dernier tronçon vers Taaone.
"J'étais surpris d'avoir creusé un tel écart"

Ils étaient 311 rameurs à prendre le départ, samedi, de la plus prestigieuse course de V1. Les fauves ont été lancés peu avant 13 h 30 de la plage de Aorai Tini Hau dans des conditions climatiques optimales. Peu de vent, un soleil voilé avec quelques fois une pluie fine qui s'abattait ici et là  et un plan d'eau des plus calme allait offrir un terrain de jeu propice au spectacle. Un spectacle qui allait s'étaler sur 28 km entre Taaone, la rade de Papeete et la Pointe Vénus. 

Et un homme allait marquer de son empreinte les premières heures de course. Il s'agit du jeune et talentueux pēperu du Team Air Tahiti Va'a, Hotuiterai Poroi. En tête déjà au moment de la rentrée de passe à Papeete, l'intéressé a ensuite mené la vie dure aux favoris en repoussant les Steeve Teihotaata, Kevin Céran-Jérusalémy, Charles Teinauri, Hititua Taerea ou encore Revi Thon Sing à plusieurs centaines de mètres derrière lui. Un écart que Poroi a réussi à maintenir jusqu'à la Pointe Vénus avant de craquer petit à petit dans la descente vers Taaone. "J'étais surpris aussi d'avoir creusé un tel écart sur les autres", a avoué le jeune barreur. "Je me sentais bien physiquement et j'étais à l'aise dans mon coup de rame. Après vers la fin j'ai senti que j'avais trop donné sur la première partie de course en étant tout seul à l'avant." 

Kevin Céran-Jérusalémy et Steeve Teihotaata se sont livrés une belle bataille.
Kevin Céran-Jérusalémy et Steeve Teihotaata se sont livrés une belle bataille.
Teihotaata et Céran-Jérusalémy en contrôle

Car en effet pendant que Hotuiterai Poroi jouait au lièvre à l'avant de la course, Steeve Teihotaata et Kevin Céran-Jérusalémy, eux géraient parfaitement leurs efforts. "Quand on vu Hotu partir on ne savait pas si on allait revenir sur lui. Mais Kevin a fait les efforts pour le rattraper et moi je l'ai suivi derrière", a expliqué le natif de Bora Bora. 

Teihotaata et Céran-Jérusalémy sont ensuite inévitablement revenus sur Hotuiterai Poroi. Et à la hauteur du yacht club de Arue les deux ogres du va'a hō'ē avaient repris l'homme de tête. A commencé alors un superbe mano à mano entre les deux rameurs. Dans une petite houle, Steeve Teihotaata et Kevin CJ ont pu compter sur les clapots générés par les nombreux bateaux suiveurs pour propulser leur va'a. 

Puis à l'entrée de passe de Taaone, Kevin Céran-Jérulasémy avait une petite avance sur son rival qui s'était lui dangereusement rapproché du récif pour profiter encore de quelques vagues. Finalement au bout de deux heures d'efforts la victoire de ce 33e Te 'Aito allait se jouer au sprint. Un exercice qui a donc vu la victoire de l'extraterrestre Teihotaata. "Sur les derniers mètres de la course il fallait juste serrer le boulon dans la tête et tout donner", a-t-il commenté.

A l'arrivé un temps de 2h03'17 et un nouveau sacre au Te 'Aito pour le rameur de Pirae Va'a, qui se rapproche ainsi des quatre victoires de son rival Kevin Céran-Jérusalémy.  Ce dernier, deuxième, échoue lui à sept secondes du vainqueur. Et la troisième place de la course est revenue à Hititua Taerea qui a débordé un Hotuiterai Poroi sur les derniers mètres de la course. Prochain gros rendez-vous désormais pour les 100 premiers rameurs, le Super 'Aito, le mois prochain, qui sera organisé du côté de Rangiroa. 
 

 


Un 5e Te 'Aito pour Steeve Teihotaata

Au palmarès officiel du Te 'Aito, la victoire de Steeve Teihotaata cette année marque sa quatrième victoire dans l'épreuve. Sauf qu'en 2010 le natif de Bora Bora avait également franchi la ligne d'arrivée en tête à la Pointe Vénus. Vainqueur du Te 'Aito juniors 24 heures plus tôt, Teihotaata avait donc remis ça sur la course des grands en devançant Clovis Tropé et Teraiarii Hamblin et s'offrait là un doublé inédit. 

Sauf qu'une pénalité de quinze minutes allait lui être infligées, ainsi qu'à plusieurs dizaines de rameurs, par le comité organisateur pour "non-respect de la zone départ", le privant ainsi d'une victoire "officielle". Ces pénalités avaient notamment profité à Bruno Tauhiro, ancien fa'ahoro de Shell Va'a, qui s'offrait à l'époque son troisième et dernier succès au Te 'Aito. 

Hinatea Bernadino et Georges Cronstead en patron

Après deux ans d'absence sur les courses de V1, Hinatea Bernadino a signé son retour avec la manière.
Après deux ans d'absence sur les courses de V1, Hinatea Bernadino a signé son retour avec la manière.
Avant le départ de la catégorie open homme, les dames et les vétérans ont pu s'exprimer sur un parcours de 14 km entre Taaone et Papeete. Chez les vahine on attendait Marguerite Temaiana, victorieuse de toutes les courses en V1 cette saison. C'était sans compter sur le retour de la patronne Hinatea Bernadino, qui comptait avant samedi 10 victoires au Te 'Aito.

La rameuse de Teva, qui ne s'est alignée sur aucune course individuelle depuis deux ans, a signé son retour de la plus belle des manières en s'offrant son 11e Te 'Aito. Elle a bouclé les 14 km en 1h10'35 et a devancé Marguerite Temaiana et la surprenante Iloha Eychenne. 

Du côté des vétérans la course a été dominée de bout en bout par Georges Cronstead. Le rameur de Mataiea n'a laissé aucune chance à la concurrence et s'est imposée au bout de 1h02'54. Teva Le Calvic s'est lui offert la troisième place et Kameha Tamarii a complété le podium. 

A noter par ailleurs la victoire de Roland Teahui chez les vétérans de plus de 50 ans. 

Rédigé par Désiré Teivao le Samedi 24 Juillet 2021 à 17:05 | Lu 1483 fois