Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Soutien à l’emploi : la loi est adoptée, l’opposition dénonce de possibles dérives électoralistes



Soutien à l’emploi : la loi est adoptée, l’opposition dénonce de possibles dérives électoralistes
PAPEETE, mardi 6 août 2013 – La loi du Pays relative aux contrats d’accès et de soutien à l’emploi (CASE) a été adoptée par 46 voix pour et 11 contre, en ouverture de la première séance de la session administrative. Le projet de texte a été amendé pour ouvrir ce dispositif aux personnes participant à une activité culturelle, pour une durée de 6 mois renouvelable et aux communautés de communes.

Le contrat d’accès à l’emploi (CAE) a pour objectif de mettre en place une aide en faveur des personnes de 18 à 60 ans sans emploi depuis deux mois ou ayant fait l’objet d’un licenciement pour motif économique. Les bénéficiaires pourront disposer d’une indemnité en contrepartie d’un stage d’un an au sein d’un organisme d’accueil.

Une indemnité mensuelle est ainsi mise à disposition de 88 000 Fcfp pour les personnes de plus de 18 ans et de moins de 30 ans, et de 100 000 francs pour les 30 à 60 ans. Le dispositif est géré par le Service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelle et financé par le fonds d’accès à l’emploi et de lutte contre la précarité.

Le Pays envisage de consacrer en année pleine une enveloppe de 3 milliards Fcfp pour le financement du CASE en faveur de 3 150 bénéficiaires par an.

Le Tahoera’a Huira’atira avait placé la création de ce dispositif au nombre de ses promesses de campagne, à la veille des élections territoriales de mai dernier.

> Lire aussi : Emploi : le gouvernement planche sur le CASE

La Polynésie française, 268 270 recensés en août 2012, compte 11 032 demandeurs d’emploi au 31 juillet dernier et enregistre la perte record de 8 500 emplois au cours des 6 dernières années.

Le CASE est "très attendu sur le terrain", a justifié Gaston Flosse en ouverture de séance mardi après avoir noté que les antennes sociales avaient enregistré 2 100 dossiers de demande d’accès au dispositif transitoire d’aide Tauturu Utuafare, depuis juin dernier.

Risques de clientélisme électoral ?

Pour le représentant UPLD Richard Tuheiava ce dispositif présente des risques de dérive électoraliste, notamment lorsque qu’il ouvre l’assiette des organismes bénéficiaires aux associations de type Loi 1901 "intervenant dans le domaine de l’artisanat, de l’agriculture, de la pêche, de la perliculture, du sport, de l’environnement et de la culture".

Le sénateur souverainiste a dénoncé une "porte ouverte aux effets d’aubaine", "un retour insidieux, et circonstancié par les prochaines échéances électorales de mars 2014 (…) à la pratique délictuelle des emplois fictifs", "des risques de clientélisme électoral" et proposé d’amender le projet de loi en restreignant les associations bénéficiaires du CAE aux seules ayant pour objet l’aide à l’insertion prévues par le code du travail. L’amendement de l'UPLD a été rejeté.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 6 Août 2013 à 15:12 | Lu 2128 fois






1.Posté par Tamatoa Audouin le 06/08/2013 22:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Correction aux journalistes: Tāhō'ēra'a Huira'atira, Tauturu 'Utuāfare

2.Posté par Aito le 07/08/2013 06:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et que propose Tuheiava pour les 11 032 demandeurs d'emploi et pour relancer l'économie sans "effets d'aubaine, retour insidieux et circontancié par les prochaines échéancier électorales de mars 2014, pour éviter les emplois fictifs et risque de clientélisme électoral" ?

RIEN, NADA, faut arrêter de palabrer, il faut agir dans l'intérêt général, il y a des familles démunies qui n'ont plus rien à manger et là il dit quoi ?

3.Posté par emere cunning le 07/08/2013 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Aito, qu'est ce que Tuheiava propose? Une p'tit balade à New York, pardi.
Quant aux pères de famille sans emploi depuis un moment, aux jeunes qui traînent de partout, ils peuvent toujours "taparu" dans les rues et à la sortie des églises, ça ne l'intéresse pas plus qu'Oscar et toute leur clique. Oupsss... pardon, j'oubliais l'allocation aux parents déballée purement et simplement à la veille des élections territoriales, tellement plus fastoche que de tenter de leur filer du boulot.

4.Posté par Téra labas le 07/08/2013 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il propose rien lui il gagne déjà 800 000f + 700 000f et roule aussi en Audi q7 aec son macaron bleu blanc rouge colle sur sa voiture il sert qu'à brasse de l air ce mec

5.Posté par Questionnement le 07/08/2013 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans ce dispositif en direction des personnes les plus démunies, donc souvent sans qualification, on ne peut que regretter l'absence de formation qualifiante. Certes, elles auront une expérience professionnelle d'1 an mais à l'heure actuelle c'est souvent le manque de qualification qui pose problème. Utiliser le principe de l'alternance 50% entreprise, 50% CFPA ou autre aurait sans doute été plus judicieux.

6.Posté par Jean pierre BEAULIEU le 07/08/2013 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On juge bien souvent les autres d'après soit même et dans ce cas de figure l'opposition reflète ce qu'elle est, critiquer c'est bien, mais dans ce cas il faut une contre proposition qui tienne la route de préférence.

7.Posté par Tehei le 07/08/2013 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'opposition ,à défaut de n'avoir pas pu créer d'emploi ne peut que dénoncer , ce qu'ils font d'ailleurs très bien et pourvu qu'ils restent dans la dénonciation , pendant encore très longtemps . Chacun à sa place et c'est très bien , disait Roger du Guidon de la Roue Voilée §

8.Posté par Matapuaniho le 07/08/2013 20:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ tera laba, Poo hina hina touche le même salaire que Tuhei mais n'a



@tera laba, tu es jaloux après notre sénateur ou quoi!!! si tu avais travailler un peu plus à l'école plutôt que de passer ton temps à jouer aux billes, tu serais peut être aujourd'hui le chauffeur de la audi q7 de notre Toofa!!!!

9.Posté par emere cunning le 07/08/2013 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tehei, bien dit. Mais juste pour info, c'est (Roger du Guidon de la) Rouvoilée qui s'écrit en un mot et sans "e", s'il te plaît. Tant qu'à citer les bonnes paroles de tes illustres références, tu pourrais faire l'effort de ne point écorcher leur nom.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Avril 2021 - 17:40 Village tahitien : Un projet… de remblai

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus