Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Sofitel Tahiti Maeva Beach : "this is the end"



Sofitel Tahiti Maeva Beach : "this is the end"
Le Sofitel Maeva Beach cesse définitivement son activité commerciale vendredi 30 novembre. Inauguré en 1969, l’établissement hôtelier de Faa’a n’a pas trouvé acquéreur et demeure en vente.

Manque de visibilité économique et pertes cumulées de 1,253 milliard de Fcfp depuis 2006 auront conduit le groupe Accor à prendre la décision de cesser l’exploitation du Sofitel Tahiti Maeva Beach. L’établissement ferme demain, vendredi 30 novembre. Le dernier service sera celui du petit déjeuner. Check out à 11 heures et puis rideau.
Une partie des bâtiments continue, au-delà du 30 novembre, à accueillir la direction régionale du groupe Accor, le service commercial et celui des réservations. Mais l’essentiel du complexe -- 2 restaurants, un bar, 2 courts de tennis, un practice de golf et une piscine d'eau douce -- soit 7 hectares en bord de mer à Faa’a, est clôturé et devrait faire l’objet d’un gardiennage attentif.

L'hôtel récemment rénové, 200 chambres, rencontrait des problèmes structurels pour s’aligner sur le standard 4 étoiles et posait un problème d’homogénéité de l’offre Accor en Polynésie française.

75 employés reclassés sur 105

"Nous avons eu près de 30 acquéreurs potentiels", explique Thierry de Jaham, directeur régional du groupe Accor. "Dont une quinzaine depuis le mois d’août. Nous sommes encore en négociation avec certain d’entre eux. Mais une chose est certaine : rien ne se fera avant la fin de l’année."

Sur les 105 employés de l'établissement, dont seule une quinzaine était susceptibles de partir à la retraite "une douzaine travaille pour la région", précise le directeur régional. "Pour les autres nous avons déployé beaucoup d’efforts en termes de formation. Trente-cinq employés ont été reclassés, 16 sont en création d’entreprise. En tout sur 105 employés, nous avons aujourd’hui 75 personnes qui sont reclassées. Nous avons fait des propositions à l’ensemble du personnel et nous sommes allés bien au-delà de nos obligations légales."

Sofitel Tahiti Maeva Beach : "this is the end"

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 28 Novembre 2012 à 17:49 | Lu 4858 fois






1.Posté par lol le 28/11/2012 23:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LaPolynésie ça se mérite selon l'autre Idiot...On en conçoit mieux le comment maintenant .

2.Posté par Dear le 29/11/2012 07:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C vraiment dommage pour l'hotel

3.Posté par Thierry le 29/11/2012 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Snif !

4.Posté par vatea le 29/11/2012 07:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar Merci !!!! que les chinois viennent pillés les ressources , çà ne te gène pas , laisser couler un hotel par pur connerie et sans négociation intelligente ......... j'espère que tu auras un billet aller pour SHANGAI aux élections !!

5.Posté par Teiva 33 le 29/11/2012 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non, mais c'est bon, vous inquiétez pas, président Oscar a dit que les Chinois envisagent d'acheter certains de nos hôtels... On a vu avec les Russes... Donc c'est bon vous inquiétez pas !!!

6.Posté par crapaud le 29/11/2012 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entre chinois on peut bien s'entraider non ? LOL

7.Posté par raumanahei le 29/11/2012 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les chambres d’hôtels , les billets d'avions...sont trop chers en Polynésie Française, il faudrait relancer les vols charters et miser sur la petite hôtellerie, et arrêter de construire des grands hôtels qui tombent tous en faillite?

8.Posté par tevamana le 02/12/2012 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

raumanahei

les hôtels sont mis en faillite, mais le but de la défiscalisation est atteint !!!

oui des pensions de famille détenus par des locaux, on m'a dit que le tourisme à Maupiti qui avait fait ce choix marchait bien même si la baisse s'est aussi fait sentir !

Développer des transports inter-îles pour les échanges inter-îles !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Septembre 2019 - 19:22 Antidopage : Shell Va'a montre l'exemple

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués