Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Série de puissants séismes à l’Ouest de Port-Vila



Série de puissants séismes à l’Ouest de Port-Vila
PORT-VILA, dimanche 21 août 2011 (Flash d’Océanie) – Une série de séismes, dont les plus puissants ont atteint une magnitude de 7 et 7,1 sur l’échelle ouverte de Richter, s’est produit dans la nuit de samedi à dimanche (heure locale, GMT+11).
Ces secousses, qui ont été fortement ressenties dans la capitale et sur toute l’île principale de Vaté, son notamment survenues à 3h55 du matin dimanche (heure locale, magnitude 7,1), puis à 5h19 (magnitude 7).
Outre ces deux événements sismiques majeurs, dans les heures qui ont précédé, huit autres séismes (de magnitudes comprises entre 4,9 et 5,9) se sont aussi produits, rapporte l’institut géophysique américain USGS, basé à Denver (Colorado).
L’épicentre a été localisé dans une zone située à environ soixante à soixante dix kilomètres à l’Ouest de la capitale vanuatuane Port-Vila, à une profondeur variant de 28 à 40 kilomètres en-dessous du niveau de la mer, selon les mêmes sources.

Localisation et visualisation de cet événement sismique à l’adresse suivante :

http://maps.google.com/maps?q=-18.2874+168.1323(M7.0+-+VANUATU+-+2011+August+20++18%3A19%3A24+UTC)&ll=-18.2874,168.1323&spn=2,2&f=d&t=h&hl=e.0+-+VANUATU+-+2011+August+20++18%3A19%3A24+UTC)&ll=-18.2874,168.1323&spn=2,2&f=d&t=h&hl=e

Aucun dégât, ni blessé n’a été immédiatement signalé.
Le centre régional d’alerte aux tsunamis pour le Pacifique (Pacific Tsunami Warning Centre, PTWC, basé à Pearl Harbour, Hawaii) a émis un bulletin d’information pour les deux plus puissants événements, pour lesquels il estime que les séismes sous-marins à l’Ouest de Port-Vila n’étaient pas de nature à déclencher un tsunami d’ampleur régionale.
Toutefois, précise le PTWC, des séismes de cette magnitude peuvent parfois générer des tsunamis localisés dans un périmètre d’une centaine de kilomètres autour de l’épicentre.
« Les autorités de la région de l’épicentre doivent être conscientes de cette éventualité et prendre les mesures appropriées », recommande le centre hawaiien.

Zone à forte sismicité

Cette zone, à l’Ouest de la capitale vanuatuane Port-Vila, est connue pou sa forte sismicité : le 10 août 2010, c’est dans cette région que se produisait un puissant séisme de magnitude 7,3.
Le séisme du mardi10 août 2010, très fortement ressenti localement et qui a duré une trentaine de secondes, avait causé d’importants dégâts matériels, principalement sur du petit matériel et sur le stock des magasins de la capitale.
Il avait été suivi d’une brève alerte au tsunami, qui avait provoqué un début de panique dans la ville.
Une amplitude d’une petite trentaine de centimètres avait finalement été observée sur le front de mer de Port-Vila.
Les dégâts se sont surtout concentrés sur les objets de petite taille, précipités à terre, comme de nombreux postes de télévision, y compris dans les hôtels, mais sur les infrastructures (bâtiments, ponts et chaussées).
Des fissures ont été signalées sur les murs de certains bâtiments.
Aucun blessé n’avait été signalé.
Depuis, des vidéos et des photos des dégâts et du moment de l’impact ont circulé sur les réseaux sociaux.

http://www.youtube.com/watch?v=nMAOgiWz1Ng&feature=player_embedded
Localisation de la plus puissante secousse à l’adresse suivante via Google Maps :
http://maps.google.com/maps?q=-17.5899+167.9778(M7.5+-+VANUATU+-+2010+August+10++05%3A23%3A46+UTC)&ll=-17.5899,167.9778&spn=2,2&f=d&t=h&hl=e

Toutes les îles de cette région constituent ce qu’il est convenu d’appeler la « ceinture de feu du Pacifique », zone à très forte sismicité et à haute concentration de volcans actifs, qui englobe aussi bien les îles de la Mélanésie (Papouasie-Nouvelle-Guinée, îles Salomon, Vanuatu) que celles, plus au Nord, de la Micronésie (Marianne du Nord, Guam), au Sud, une zone polynésienne incluant la Nouvelle-Zélande et Tonga et plus à l’Est, la région d’Hawaii.
Le 30 septembre 2009, un puissant séisme suivi d’un tsunami frappait les côtes de Samoa, des Samoa américaines voisines et du Nord de Tonga, faisant près de 190 morts et des milliers de sans-abri.
Le 2 avril 2007, au Nord des îles Salomon, un séisme de magnitude 8 faisait une cinquantaine de morts et des milliers de déplacés dans la province de Gizo.
En juillet 1998, un tsunami avait tué plus de deux mille personnes résidant dans les petits villages de la côte Nord de l’île principale de Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans les environs d’Aitape.

pad

Rédigé par PAD le Dimanche 21 Août 2011 à 08:35 | Lu 1269 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués