Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Séminaire UNESCO Marquises : après le Sud, les comités de gestion du Nord se positionnent



Séminaire UNESCO Marquises : après le Sud, les comités de gestion du Nord se positionnent
Depuis une semaine, des experts Culture et Nature des Marquises, de Tahiti, de Métropole et de Hawaii sont aux Marquises pour étudier, avec le comité de pilotage et la population marquisienne, les sites à inscrire au patrimoine mondial de l’UNESCO. Après les premiers travaux ouverts à Hiva Oa par Mme Chantal Tahiata, Ministre de la culture - porteur des projets UNESCO de la Polynésie française, le séminaire se tient à présent à Nuku Hiva.

Les sites de Nuku Hiva, Ua Pou et Ua Huka

Les comités de gestion des îles du Nord, également composés de la population et présidés par les Maires, ont aussi proposé des sites avec une valeur universelle exceptionnelle. A Nuku Hiva, il y a notamment TAIPIVAI et le site de PA'EKE, le Fort COLLET, les tohua de la vallée de HATIHEU (Kamuihei), les crêtes et la forêt de montagne de NUKU A TAHA et HATUTAA-MOTU ITI – MOTU ONE à EIAO.
A Ua Pou, les sites proposés par le comité de gestion de l’île sont les PITONS, les CAILLOUX FLEURIS DE LA BAIE DE HOHOI, TOHUA MAUIA, MOTU OA et le Upe de MENAHA. A Ua Huka, ce seraient essentiellement les îlots UAUA, les oiseaux de HEMENI, EPITI - la fleur Kohai et IVAIVA - la grotte au pas.

Ateliers et restitution publique

Depuis mardi, les experts visitent les principaux sites de Nuku Hiva et poursuivent les ateliers par collège (culture et nature). A l’instar du programme suivi au Sud, des groupes de travail (pour l’analyse comparative des sites, la structuration et gestion des sites, l’après labellisation, etc.) se tiendront jusqu’à vendredi soir. Après quoi, une restitution publique est prévue.

En termes de calendrier, des rapports seront rendus à l’IUCN et à l’ICOMOS par les représentants de ces derniers et au Ministre de la culture du Pays par les coordonnateurs des deux collèges. L’étape du séminaire technique sera ainsi achevée, un calendrier prévisionnel de cette inscription sera mis en place. Le dossier de candidature des Marquises sera déposé au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2016, au plus tôt.

Séminaire UNESCO Marquises : après le Sud, les comités de gestion du Nord se positionnent

Rédigé par Communiqué du MCA le Vendredi 12 Octobre 2012 à 04:56 | Lu 968 fois






1.Posté par Kaddour le 12/10/2012 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'espère qu'au cours de leurs investigations les membres de la commission ont été pilotée par des habitués du terrain !
Les champs de vieilles pierres, reliques d'une culture ancestrale, OUI ! Les champs de paka, activité culturelle moderne, NON !
merci @le vieux de m'avoir fait la remarque...

2.Posté par Wilfrid POMARE le 12/10/2012 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mea au roa, teie 'ravera'a e rave hia ra no to tatou henua, ia 'turu amui hia e tatou paato'a, i teie opuara'a!
No te 'ume ra'a mai, te faufa'a ratere io tatou nei. Ia hoki atu o ratou e parau ato'a atu to tatou 'viru ra'a io ratou.

E 'tano ato'a ra, ia rave hia i 'tetahi fa'aoti ra'a manahope, no to tatou mau reko ato'a, no te henua nei. Mai te reko ta'amu ra'a ia tatou paato'a, e te nuna'a no te henua nei, parau hia te reko tahiti, o te reko ma'ohi e reko no te parataito (Eden). E te taato'a ra'a o to tatou mau reko, na tuha'a e hâ, o te henua o Tagaroa.

Ia 'ite hia tatou namua roa, te nuna'a 'tumu, ia 'ite hia to tatou parau, to tatou 'huru tagata, te hiro'a, te 'pa'pa ra'a, te taamu ra'a, to tatou huru natura ra'a, e te mau nuna'a ato'a no te mau henua o te ao nei, i 'pa'pa hia e ini'a i te ture nui a te hau amui "ONU" e te mau henua ato'a o te ao nei, tei 'ore i tapiri i teie pû nui.

E faufa'a hia to tatou henua, ia 'ite hia to tatou reko haga nui tupuna.

Mauru'uru, i te rahira'a o Koutou, o tei 'tai'o mai i teie mana'o tagata 'tumu, ia faufa'a hia to tatou parau, te nuna'a no te henua nei, i rapae mai te 'ava no Taunoa, tae haati roa atu te ao nui .

Wilfrid POMARE


3.Posté par TARAMEA le 12/10/2012 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Wilfrid
Dommage que, pour ma part, je ne puisse comprendre précisément ta prose m^me si j'en saisis le sens général.

Et une fois inscrit au patrimoine mondial? qui va fournir les personnes et les fonds nécessaires? Cela résistera-il devant l’appétit partisan des politiciens locaux?
Je suis quelque peu désabusé, c'est vrai, mais c'est tout de même un bonne initiative.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net