Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Séismes en série ce week-end dans le Pacifique


SAIPAN, 12 juillet 2010 (Flash d'Océanie) – Une série de séismes dont le plus puissant a atteint une magnitude de 6,2 sur l’échelle ouverte de Richter aux Marianne du Nord, s’est produite tout au long du week-end en Océanie.


Séismes en série ce week-end dans le Pacifique
Dans les eaux du territoire américain des Marianne du Nord, le plus puissant de ces séismes, de magnitude 6,2, a eu lieu samedi à 21h43 (locales, GMT+10), non loin de l’autre territoire américain voisin de Guam, plus à l’Ouest.
L’épicentre a été localisé à une faible profondeur (dix kilomètres en-dessous du niveau de la mer), à 295 kilomètres au Sud-sud-est de a capitale de Guam, Hagatna, rapporte l’institut géophysique américain USGS, basé à Denver (Colorado).
Toujours samedi, à 12h54 GMT (23h54 locales), aux îles Salomon, un autre séisme, de magnitude 5,8, frappait tout près de l’île de Santa Isabel (Sud-est de l’archipel), à une profondeur estimée à trente cinq kilomètres en-dessous du niveau de la mer.
Peu après, un peu plus au Sud, à 14h49 GMT (2h49 locales dimanche), à mi-chemin entre les îles Fidji et Tonga (où se trouve la fosse tectonique des Tonga), un autre séisme, de magnitude 5,1, était enregistré à une profondeur de trente cinq kilomètres
Toujours dans l’ordre chronologique et en poursuivant une progression vers le Sud, dimanche, à 11h04 (locales, GMT+12), une autre secousse sous-marine de 5,1 était enregistrée au Nord-est de la Nouvelle-Zélande (1.275 kilomètres au Nord de la capitale Wellington), dans la fosse des Kermadec, à une très grande profondeur (quatre cent kilomètres en-dessous du niveau de la mer).
Enfin, dans a nuit de dimanche à lundi (heure locale, GMT+12), toujours en Nouvelle-Zélande, un séisme a été fortement ressenti dans la région de Hawke’s Bay (île du Nord de la Nouvelle-Zélande, rapportait lundi la radio nationale, citant son institut géophysique Geonet.
La secousse, à 1h23 locales lundi, a été mesurée à 5,3 sur l’échelle de Richter et son épicentre a été localisé à une profondeur d’une quarantaine de kilomètres en-dessous du niveau de la mer, à dix kilomètres au Nord-est de la petite localité de Wairoa, non loin de la ville côtière de Gisborne, selon les mêmes sources.
Dans tous les cas, aucun dégât ni blessé n’a été immédiatement signalé et aucune alerte régionale au tsunami n’a été déclenchée par le centre d’alerte pour le Pacifique (Pacific Tsunami Warning Centre, basé à Pearl Harbour, Hawaii)

Rédigé par PaD le Dimanche 11 Juillet 2010 à 14:32 | Lu 662 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués