Tahiti Infos

Séisme de magnitude 6,3 entre Fidji et Tonga


Séisme de magnitude 6,3 entre Fidji et Tonga
SUVA, mardi 28 décembre 2010 (Flash d'Océanie) – Un séisme d’une magnitude mesurée à 6,3 sur l’échelle ouverte de Richter s’est produit mardi entre les îles Fidji et Tonga, rapporte l’institut géophysique américain USGS, basé à Denver (Colorado).
Cet événement sismique s’est produit à 21h34 locales (GMT+13), à une importante profondeur de 550 kilomètres en-dessous du niveau de la mer, selon les mêmes sources.
L’épicentre a été localisé à 610 kilomètres au Sud-sud-est de la capitale fidjienne Suva et à 535 kilomètres à l’Ouest-sud-ouest de la capitale tongienne Nuku’alofa.
Aucun dégât, ni blessé n’a été immédiatement signalé.
Aucune alerte au tsunami n’a été émise.
(Localisation via Google maps : http://maps.google.com/maps?q=-23.3747+-179.7939(M6.3+-+SOUTH+OF+THE+FIJI+ISLANDS+-+2010+December+28++08%3A34%3A17+UTC)&ll=-23.3747,-179.7939&spn=2,2&f=d&t=h&hl=e).3+-+SOUTH+OF+THE+FIJI+ISLANDS+-+2010+December+28++08%3A34%3A17+UTC)&ll=-23.3747,-179.7939&spn=2,2&f=d&t=h&hl=e

L’activité sismique de ces derniers jours, dans la proche région, a été particulièrement intense.
Ce week-end, en Nouvelle-Zélande, une série de séismes de magnitudes atteignant les 4,9 sur l’échelle ouverte de Richter a provoqué la panique parmi les résidents de la petite ville néo-zélandaise de Christchurch, déjà frappé par une puissante secousse de magnitude 7 le 4 septembre 2010.
Cette série de secousses est survenue au lendemain de Noël, et a provoqué un nombre important de dégâts matériels aux bâtiments, où le grand séisme de septembre 2010 avait déjà occasionné des dégâts infrastructurels estimés à plus d’un milliard d’euros.
Selon les premières estimations après la série de séismes de dimanche, plus d’une centaine de bâtiments auraient été endommagés à des degrés divers (dont beaucoup de bris de glace), mais aucune victime n’est à signaler, rapporte la radio nationale publique.
Par précaution, certaines portions de la ville ont été à nouveau fermées à la circulation.
Entre-temps, plus au Nord du Pacifique, entre le Sud de Vanuatu et les îles Loyauté de la Nouvelle-Calédonie voisine, le séisme de magnitude 7,1 survenu lui aussi dimanche, provoquant une brève alerte régionale au tsunami pour la Nouvelle-Calédonie, Vanuatu et les îles Fidji, continuait toujours mardi à susciter des dizaines de répliques de magnitudes dépassant parfois six sur l’échelle de Richter.

pad

Rédigé par PaD le Mardi 28 Décembre 2010 à 04:10 | Lu 1077 fois