Tahiti Infos

Ségolène Royal rencontre la fédération culturelle et environnementale des Marquises Motu Haka


Ségolène Royal lors de la réunion des professionnels de la mer et des ONG le 31 août dernier à Paris.
Ségolène Royal lors de la réunion des professionnels de la mer et des ONG le 31 août dernier à Paris.
MOTU HAKA, La fédération culturelle et environnementale des Marquises, porte le projet d’inscription de l’archipel au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle a su réunir les îles vers un dessein commun, mais aussi y impliquer les populations et ce, à tous les niveaux.

L'école un cadre évident pour la sensibilisation des enfants à la protection du patrimoine, tant naturel que culturel, mais aussi à la gestion de celui-ci, cv'est pourquoi pour préparer les élèves au travail effectué par les plus grands, Motu Haka développe des outils pour inspirer ces nouvelles générations, c’est le cas des "Aires Marines Educatives". C’est le message qu’a souhaité transmettre Toti Teikiehuupoko, président de Motu Haka, auprès de la ministre de l’écologie française Ségolène Royal lors de la conférence sur la transition écologique pour la croissance bleue et le climat du lundi 31 aout dernier à Paris.

En effet, la Ministre avait souhaité réunir des professionnels de la mer et des ONG (organisations non gouvernementales) pour dresser un plan d’action horizon 2017 pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés pour le bonne gestion de l’océan. Seule ONG d’outre-mer à être présente, Motu Hakaa pu bénéficier d’un temps de parole pour présenter l’initiative polynésienne des aires marines éducatives qui a été initiée aux Marquises avec le soutien de la fédération et de nombreux partenaires. Le concept a été salué par les 200 autres invités, issus exclusivement du privé (entreprises, cluster maritime, armateurs, pêcheurs, ports, etc.) et du monde associatif (WWF, Humanité et biodiversité, Ligue de protection des oiseaux, etc.).

De plus, Toti Teikiehuupoko a pu s’adresser directement à la ministre lors d’un entretien au sein même de son cabinet, où a été rappelée, comme en séance publique, sa volonté nationale d’accompagner le dossier Marquises-Unesco. Elle a aussi félicité le projet polynésien porté par les enfants du Fenua Enata : "Pukatai ou le premier réseau des Aires Marines Educatives au monde".

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/27-08-15_OBJECTIFS_de_la_CONFERENCEv6.pdf

Toti Teikiehuupoko a pu s’adresser directement à la ministre lors d’un entretien au sein même de son cabinet
Toti Teikiehuupoko a pu s’adresser directement à la ministre lors d’un entretien au sein même de son cabinet

le Dimanche 6 Septembre 2015 à 14:46 | Lu 1293 fois