Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Sécurisation foncière : "De la poudre aux yeux" pour Monil Tetuanui



Monil Tetuanui, en avril 2016 lors d'une manifestation des associations familiales concernées par le foncier du Village Tahitien à Outumaoro.
Monil Tetuanui, en avril 2016 lors d'une manifestation des associations familiales concernées par le foncier du Village Tahitien à Outumaoro.
PAPEETE, 14 mai 2019 - Dans une lettre ouverte au ministre, Monil Tetuanui critique les travaux de concertation préparatoires à la réalisation du Schéma directeur du foncier qu’il considère comme une "mascarade". L’activiste assure rassembler 38 associations familiales en proie à des problématiques foncière ou d’indivision et annonce la création d’une fédération.
 
L’activiste foncier d’Outumaoro a diffusé une lettre ouverte pour dénoncer la sincérité des consultations organisées sous l’égide de la Direction des affaires foncières, dans le cadre des travaux préparatoires à la réalisation du Schéma directeur du foncier de la Polynésie française 2020-2035.

Toutes les associations familiales intéressées par des problématiques foncières étaient invitées à déléguer un représentant à la première réunion de concertation organisée le 6 mai dernier à la Direction des affaires foncières (DAF). La rencontre s‘est tenue dans la matinée à l’invitation du prestataire (Egis conseil) sélectionné pour le lot n°1 du marché public pour la réalisation du Schéma directeur du foncier. En question : l’indivision et la sécurisation foncière, avec à l’issue de ces concertations la mission de doter les autorités compétentes d'outils juridiques, fiscaux, administratifs et informatiques pour sécuriser les indivisions, les gérer ou en faciliter la sortie.

Dans une lettre ouverte adressée au ministre des affaires foncières et diffusée pour faire suite à cette réunion de la DAF, Monil Tetuanui explique que, selon lui, "la DAF n’a jamais tenu aucun compte des avis émis par les associations. La politique en matière foncière est déjà choisie et imposée  à la population. Mais on fait semblant d’entendre les Polynésiens, c’est tout. Ce qui est important aujourd’hui, ce serait plutôt que la DAF comprenne que les Polynésiens ne sont plus dupes, que cette consultation ne sert que les apparences et que de toute façon, la DAF et le ministère décideront ce qu’ils veulent quel que soit les avis émis par les associations. Nous considérons donc que cette consultation des associations est, une fois encore, de la poudre aux yeux".

"Si nous avons invité les associations, c’est pour les entendre !", s'étonne Loyana Le Gall, la directrice de la DAF. "C’était une première réunion de concertation avec les associations organisée dans le cadre d’une phase de diagnostic où l’on va s’entretenir avec toutes les entités concernés par la problématique de l’indivision : agents immobiliers, promoteurs, établissements publics, ministère, chambres consulaires, etc. Pour cette concertation avec les associations, 27 étaient invitées, dont celle de M. Tetuanui, 24 ont participé."

"On ne sait pas où on va, critique Monil Tetuanui. Des réunions comme celle-là, il y en a eu de nombreuses dans le passé, sans qu’il n’y ait aucun suivi ensuite. Nous avons eu tellement de promesses. On n’y croit plus maintenant : ils font semblant de travailler pour nous alors que tout est déjà arrêté."

Mais pour Loyana Le Gall, le constat semble sans appel : "On se fait critiquer quand on propose quelque chose. Les gens se font critiquer lorsqu’ils ne font rien. Nous, on préfère proposer", coupe-t-elle. Les travaux préparatoires à la réalisation du Schéma directeur du foncier doivent s’achever dans un peu moins d’un an avec la proposition d’un projet de schéma qui sera soumis début 2020 à l’assemblée pour servir de feuille de route durant les 15 prochaines années.

"A partir de maintenant, je boycotte ces rencontres, assure pourtant Monil Tetuanui. Je crois beaucoup plus dans l’avenir de la grande fédération des insatisfaits de la réunion du 6 mai que nous créons ce jeudi."

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 14 Mai 2019 à 14:48 | Lu 1167 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net