Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Secosud écarte la candidature de la société Teva Rua



Le renouvellement de la délégation de service public pour la distribution électrique du sud de Tahiti donne lieu à d'âpres négociations.
Le renouvellement de la délégation de service public pour la distribution électrique du sud de Tahiti donne lieu à d'âpres négociations.
PAPEETE, le 19 octobre 2016 - Le Syndicat pour l'électrification des communes du Sud de Tahiti (Secosud) s'est réuni mardi après-midi pour ne retenir que les candidatures de EDT-Engie et Teva Rua Nui, dans le cadre de l'appel d'offre pour le renouvellement de la concession de la distribution publique d'électricité.

La candidature de la société Teva Rua, portée par son président Teva Sylvain, dans la course au marché Secosud pour le renouvellement de la concession de distribution électrique des communes de Teva I Uta, Taiarapu Est et Ouest et Hitia'a o te Ra aurait été écartée par le Syndicat pour l'électrification des communes du Sud de Tahiti. De sources concordantes, le Secosud s'est réuni mardi dernier dans l'après-midi pour entériner le choix des deux seuls autres candidats en course : EDT-Engie et Tevarua Nui.

Contacté ce mercredi par la rédaction, Teva Sylvain confirme l'information : "Il y a eu une réunion mais nous n'y avons pas été invités ce qui me paraît totalement invraisemblable", peste celui qui est aussi président du Syndicat polynésien des énergies renouvelables (SPER). Dans un communiqué transmis un peu plus tôt dans la journée aux rédactions, et sans qu'il y soit fait allusion, Teva Sylvain annonce par ailleurs la tenue, ce jeudi, d'une conférence de presse pour dénoncer "les méthodes critiquables (sic)" avec lesquelles "une société dénommée SAS Tevarua Nui dirigée par M. Eric Noble-Demay, ancien directeur de la société Engie-EDT tente (…) de s'accaparer l'offre de délégation de distribution de l'énergie électrique du Secosud, cette dernière ayant retenu la société Teva Rua (Teva Sylvain, Ndlr) pour cette délégation de service public et non la société Tevarua Nui".

Haute tension

Le torchon brûle depuis avril dernier entre les sociétés Teva Rua et Tevarua Nui. Ces deux entités, nées de la scission d'un même pool d'associés au départ, au rang desquels Teva Sylvain -lâché depuis par ses partenaires initiaux désormais regroupés au sein de Tevarua Nui- se disputent la paternité de leur candidature au marché de l'électrification des communes du sud de Tahiti. La société Teva Rua à même porté l'affaire devant le tribunal mixte de commerce, accusant de plagiat et de concurrence déloyale la société Tevarua Nui, constituée postérieurement à la brouille des partenaires de la première heure et reprenant peu ou prou la même dénomination et le même projet.

La juridiction n'avait pas donné suite, "en l'état", dans une décision rendue vendredi dernier et constatant l'absence de préjudice aucun choix n'ayant encore été fait par le syndicat intercommunal. Alors même que Secosud avait retenu le dossier de candidature à l'appel d'offre de Teva Rua en janvier 2016, sa décision, mardi, d'écarter finalement cette société au bénéfice de sa petite sœur ne devrait pas contribuer à apaiser les tensions qui règnent sur un dossier déjà électrique.

Rappelons enfin que l'actuelle concession passée entre EDT et Secosud arrive à échéance le 31 octobre 2016. Selon nos informations, le bureau d'étude chargé d'examiner les points forts des deux derniers candidats en lice ne rendra pas ses travaux avant une dizaine de jours au plus tôt, ouvrant la voie aux négociations finales d'un engagement pour les dix-sept prochaines années. Le timing est donc serré et des discussions seraient déjà en cours pour prolonger en l'état la concession actuelle "jusqu'en février 2017" assurent des sources proches du dossier.


Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 19 Octobre 2016 à 18:56 | Lu 2634 fois







1.Posté par mathius le 20/10/2016 06:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces frasques économiquement stupides de Teva sont infligeantes, que va t'ils nous faire avec l'arrivée des chinois pour vendre ses applications solaire avec l'assistance de leurs propres financiers.
La question qui va rapidement se poser est ce que les projets en cours seront faisables avec le manque de matières premières pour la construction ã Tahiti. Je trouve curieux qu'aucun media ã relevé ce véritable problème qui risque d'étrangler les projets comme par exemple le plus connu Mahana beach.
Il est vrais que les délires de nos politiques sont la novela favorite du peuple qui attend la bouche ouverte un bonbon de l'état qui ne viendra plus jamais.

2.Posté par hulk le 20/10/2016 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est EDT qui va avoir sur !!!!! on Parie

distribution de bonbon encore en nature bien sur.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance