Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Saisie de cocaïne aux Marquises : les trois convoyeurs seront jugés à Papeete



Le procureur Hervé Leroy, mardi, en présence du commandant supérieur des forces armées en Polynésie française, du commandant de la gendarmerie et du directeur des douanes.
Le procureur Hervé Leroy, mardi, en présence du commandant supérieur des forces armées en Polynésie française, du commandant de la gendarmerie et du directeur des douanes.
PAPEETE, 10 octobre 2017 - Les trois personnes interpellées samedi à Nuku Hiva à bord d’un catamaran transportant 500 kg de cocaïne seront jugés en Papeete a confirmé le procureur Leroy, mardi lors d’une conférence de presse.

Les trois marins interpellés samedi matin dans le port de Taiohae, Nuku Hiva aux îles Marquises sont actuellement interrogés dans le cadre d’une garde à vue prolongée lundi matin. Il s’agit d’un capitaine d’origine néerlandaise de 61 ans et de deux matelots, un Néerlandais de 48 ans et un Polonais de 25 ans.

Une intervention coordonnée des gendarmes de la brigade territoriale de Nuku Hiva avec les militaires de l’antenne GIGN de Papeete, de la Marine, de la gendarmerie maritime de Polynésie française et des douaniers, a permis le contrôle d’un catamaran de 14 mètres et la découverte à bord de 430 pains de cocaïne "pour un poids total de 500 kg", a précisé le procureur Hervé Leroy, mardi lors d’un point presse.

Les investigations confirment que le voilier était parti du Costa Ricca et s’acheminait vraisemblablement vers l’Australie, lorsqu’il a été contrôlé convoyant son important chargement de stupéfiants, à Nuku Hiva. Acheté 10 dollars US dans le pays producteur, le gramme de cocaïne se vend 60 $ aux Etats-Unis et jusqu'à 260 $ sur le marché australien. Vendue au détail, la drogue saisie samedi aux Marquises aurait pu représenter un chiffre d'affaires de 13 milliards Fcfp une fois débarquée en Australie.

Les trois suspects ont fait l’objet d’une retenue douanière dès samedi, avant d’être placés en garde à vue lundi dans les locaux de la section de recherches de Papeete, dans le cadre d’une enquête de flagrance.

Les trois mis en cause seront déférés mercredi des chefs "d’acquisition, importation, transport, détention de stupéfiants, contrebande de marchandises prohibées à titre absolu dangereuses pour la santé publique, association de malfaiteurs en vue de commettre ces délits", a précisé mardi le procureur de Papeete en indiquant qu’un "juge d’instruction sera saisi pour continuer les investigations et identifier les commanditaires".
Le placement en détention provisoire des trois suspects sera en outre requis. L’affaire sera jugée par la juridiction de Papeete, a confirmé le parquet contrairement aux trois précédentes saisies opérées depuis début 2017. Les peines encourues par les passeurs sont de 10 ans d’emprisonnement et de 900 millions Fcfp d’amende.

Cette nouvelle saisie de cocaïne à bord d’un voilier transitant par les eaux territoriales de Polynésie française porte à quatre le nombre de navires contrôlés positif depuis le début de l’année et à 2,137 tonnes la masse de cocaïne ainsi saisie.
"Cette opération (…) signe une nouvelle fois la parfaite synergie et l’action rapide, coordonnée et combinée des acteurs de l’Etat", a insisté le procureur Leroy.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 10 Octobre 2017 à 16:50 | Lu 2308 fois

Tags : COCAÏNE





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance