Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Rencontre franco-australienne jeudi à Paris : la coopération universitaire en bonne place



Rencontre franco-australienne jeudi à Paris : la coopération universitaire en bonne place
PARIS, jeudi 19 janvier 2012 (Flash d’Océanie) – La rencontre prévue jeudi à Paris entre Kevin Rudd, ministre australien des affaires étrangères, et son homologue français Alain Juppé, devrait comporter un important volet relatif à la coopération universitaire, ainsi qu’à la signature d’un pacte stratégique entre Paris et Canberra, a précisé mercredi le ministère français des affaires étrangères.
Mercredi 18 janvier 2012, le porte-parolat du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes soulignait qu’il s’agissait de la « troisième rencontre en un an » entre les deux chefs de diplomatie, « après les consultations qu’ils ont déjà tenues à Paris en avril 2011 et la visite du ministre d’État en Australie en septembre 2011 »

« Au cours des consultations politiques et du déjeuner de travail (…), ils aborderont les enjeux de la relation bilatérale et les grands sujets d’actualité tels que la situation en Syrie, la reconstruction de la Libye, l’Afghanistan, le processus de paix au Proche-Orient ou encore la Birmanie où le ministre d’État vient d’effectuer une visite les 15 et 16 janvier », précise le Quai d’Orsay.
Ces contacts de plus en plus soutenus au plan du dialogue politique devraient être concrétisés par la signature de ce qui est qualifié par avance de « partenariat stratégique » qui, selon le ministère français, « s’inscrit dans la démarche de dynamisation des relations bilatérales. Il permettra de conduire des consultations de haut niveau pour promouvoir encore davantage notre coopération politique, économique, militaire et culturelle et appuyer l’insertion croissante des territoires français du Pacifique dans leur environnement régional ».
« La France et l’Australie entretiennent un dialogue de plus en plus large sur des questions mondiales majeures, plus récemment sur le Moyen Orient et, au travers de la coopération au sein du G20, sur l’économie mondiale », a précisé le chef de la diplomatie australienne dans un communiqué mercredi.
M. Rudd précisait juste avant son départ d’Australie qu’il répondait à une invitation de son homologue français, lors de leur dernière rencontre, en Australie, en septembre 2011.
Lors de cette visite en France, qui entre dans le cadre d’un déplacement en Europe et jusqu’en Afrique, M. Rudd évoquait les « intérêts croisés de longue date dans le Pacifique », pour ces deux pays.

« Journée Australie » : promotion des échanges universitaires

Les deux ministres, à Paris, au siège même du ministère des affaires étrangères, Quai d’Orsay, inaugureront aussi une « Journée Australie », organisée par l’agence CampusFrance jeudi 19 janvier 2012.
Cette manifestation devrait avoir pour vocation première d’offrir un aperçu et une présentation des perspectives de cursus dans des établissements australiens et, dans l’autre sens, français.
Elle comportera une série d’interventions aussi bien de la part de MM. Rudd et Juppé, mais aussi de professionnels de la filière concernant « Les enjeux de la coopération universitaire franco-australienne ».
Les établissements universitaires australiens sont depuis plusieurs années des destinations privilégiées pour des étudiants étrangers de la grande région, dont en premier lieux des Chinois.
Le flux d’étudiants venant d’Inde s’est depuis 2011 redirigé vers la Nouvelle-Zélande, à la suite d’une série d’agressions (fortement médiatisées en Inde) sur des ressortissants indiens notamment dans la région de Melbourne.

Londres, Bruxelles, Berlin et … Addis-Abeba

M. Rudd, au cours de ce même déplacement, passera aussi par Londres, où il participera aux consultations régulières au niveau ministériel entre les gouvernements australien et britannique, sur des questions d’ordre « stratégique, de politique étrangère, de sécurité et de défense ».
Sur le continent européen, outre Paris, il doit aussi faire escale à Berlin et à Bruxelles pour discuter avec les instances européennes de la crise économique de la zone euro et de « ses implications pour l’Australie ».
« La dérive continue au sein de la zone euro érode les perspectives de croissance mondiale et touche les réserves mondiales de crédit, contraint l’investissement des entreprises et affecte potentiellement les taux d’intérêts de l’Australie », a-t-il précisé.
Toujours à Bruxelles, M. Rudd devrait prononcer un discours devant le Conseil de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) avec pour thème les « défis de sécurité posés par la montée en puissance de l’Asie » ainsi que les perspectives et ambitions australiennes de partenariat avec l’OTAN, en premier lieu sur le théâtre de l’Afghanistan.
Suivra une escale en Suisse, à Davos, pour le Forum Économique Mondial, qui devrait une nouvelle fois être dominé par la crise au sein de la zone euro.
En Afrique, M. Rudd doit aussi poursuivre son périple le 26 janvier 2012 avec une participation au sommet de l’Union Africaine en Éthiopie.
« Les intérêts économiques de l’Australie en Afrique sont en forte hausse, avec plus de vingt milliards de dollars (australiens) investis par des sociétés australiennes dans les secteurs minier et des ressources », a-t-il rappelé.

Récents contacts franco-australiens

Concernant les relations bilatérales franco-australiennes, la précédente rencontre entre MM. Rudd et Juppé remonte à septembre 2011.
Le chef de la diplomatie française avait en effet effectué un déplacement en Australie les 10 et 11 septembre 2011.
Il avait alors, après un passage en Nouvelle-Zélande, commémoré, dimanche 11 septembre 2011, le dixième anniversaire des attentats survenus aux États-Unis.
Lors de cette étape australienne (qui constituait la première visite française à ce niveau depuis vingt huit ans), M. Juppé avait une nouvelle fois affirmé les convergences de vues et de valeurs entre Canberra et Paris et affirmé que ce déplacement venait aussi « concrétiser la volonté commune de hausser la relation bilatérale au niveau d’un partenariat stratégique entre l’Australie et la France ».
M. Rudd, pour sa part, s’était rendu à Paris les 25 et 26 avril 2011.
Parmi les sujets abordés ont figuré en bonne place les dossiers liés à la sécurité internationale (avec une participation des armées de ces deux pays en Afghanistan), la lutte contre le terrorisme, la sûreté nucléaire, ainsi que les questions liées plus spécifiquement à la région Pacifique, en mode coopération.
Lors de son déplacement de septembre 2011, en compagnie de M. Rudd, M. Juppé avait participé à une cérémonie de dépôt de gerbes au monument aux morts, dans la capitale fédérale Canberra, pour y rendre hommage aux plus de quarante mille soldats australiens membres du corps expéditionnaire ANZAC tombés sur le sol français lors de la première guerre mondiale, et notamment dans la Somme.
Sur des théâtres d’opérations contemporains, hommage a aussi été rendu aux soldats français et australiens morts en Afghanistan.
Ce fut aussi l’occasion, en ce dixième anniversaire du 11 septembre 2001, de « saluer la mémoire des trois mille victimes innocentes de ces attentats terroristes », précise-t-on de source diplomatique.

pad


Documents ressource – déplacement de M. Juppé en Australie :
La déclaration conjointe franco-australienne (en Anglais) à l’adresse suivante
http://www.foreignminister.gov.au/releases/2011/kr_mr_110911.html
• La déclaration conjointe franco-australienne (en Anglais) plus spécifiquement consacrée à la sûreté civile nucléaire à l’adresse suivante
http://www.foreignminister.gov.au/releases/2011/kr_mr_110911a.html


Rédigé par PAD le Jeudi 19 Janvier 2012 à 06:21 | Lu 683 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués