Tahiti Infos

Ravahere Silloux couronnée Miss Tahiti


Tahiti, le 24 juin 2023 - Au terme d'une soirée placée sous le thème du triangle polynésien à la mairie de Papeete, c'est la candidate n°3, Ravahere Silloux, 24 ans, qui a été couronnée miss Tahiti 2023 devant plus de 1 000 personnes. Teipotemarama Cabral remporte l'écharpe de première dauphine, Poeiti Yule Poroi est élue deuxième dauphine, et Korail Vernaudon décroche le titre de Miss Heiva. Un quatuor en accord avec l'applaudimètre au cours de l'élection.
 
Pas moins de 99 tables de 12 personnes étaient installées dans les jardins de la mairie de Papeete vendredi soir pour l'élection de Miss Tahiti 2023. Tout le monde s'était mis sur son 31 pour assister à cet événement qui a tenu en haleine les spectateurs jusqu'à l'annonce des résultats peu après 23 heures. Des spectateurs mais aussi beaucoup de supporters. Certains étaient venus avec une petite pancarte ou des ballons gonflés affichant le numéro de leur candidate préférée. D'autres portaient des t-shirts imprimés pour l'occasion à l'effigie de celle qu'ils voulaient voir sur le podium. Une grande banderole était même placardée sur l'immeuble faisant face à la mairie en soutien à l'une des dix prétendantes au titre.

Le président du Pays, Moetai Brotherson et son épouse ont particulièrement apprécié le spectacle qui les a fait voyager de Hawaii à Tahiti, en passant par les Samoa, l'île de Pâque, les Marquises, la Nouvelle-Zélande (Aoteaoroa), le thème retenu pour cette année étant le triangle polynésien. “Le spectacle est magnifique ! Vraiment, il est de toute beauté ! Félicitations au comité organisateur, et à toutes les candidates qui ont vraiment donné le meilleur d'elles-mêmes”, a confié Teua Brotherson à l'issue du dernier passage des candidates en tenue de soirée. Et elle a eu le nez creux car quand on lui demande à ce moment-là quel est son pronostic, elle “avoue” avoir “une préférence pour Ravahere Silloux”. De son côté, le président était plus partagé mais a également vu juste : “On a tous nos préférences. Mon cœur balance entre la 3 [Ravahere Silloux, NDLR] et la 6 [Poeiti Yule Poroi] mais elles sont toutes magnifiques. Les chorégraphies étaient gracieuses. On a beaucoup voyagé ... C'était vraiment un show magnifique !”, a-t-il ajouté.

Les quatre finalistes retenues par le jury étaient bien en accord avec le volume d'applaudissements à chacun de leur passage et aux pronostics des réseaux sociaux. Le jury, présidé cette année par David Meitei, Mister Tahiti 2007 et Mister France 2008, a d'abord annoncé qui était la deuxième dauphine. C'est la candidate n°6, Poeiti Yule Poroi qui est alors appelée. Suivie de Teipotemarama Cabral, candidate n°8 qui remporte l'écharpe de 1ère dauphine. Korail Vernaudon est sacrée Miss Heiva. Et Ravahere Silloux, candidate numéro 3, s'offre donc la couronne tant convoitée de Miss Tahiti, et remporte aussi le prix du plus beau costume. Pour Ravahere Silloux, la beauté semble de famille puisque sa cousine n'est autre que la ravissante Tumateata Buisson qui avait elle aussi 24 ans quand elle a remporté le titre de Miss Tahiti en 2021.

Étudiante en master de marketing digital, Ravahere Silloux représentera la Polynésie en décembre prochain pour le concours de Miss France qui se déroulera au Zénith de Dijon. Un Zénith couvert serait d'ailleurs le bienvenu à Tahiti, pour la directrice du comité organisateur, Leïana Faugerat, ravie que cette soirée d’élection soit “passée entre les gouttes” malgré un temps instable, vendredi soir.

SD
 

Rédigé par Stéphanie Delorme le Samedi 24 Juin 2023 à 12:20 | Lu 7560 fois