Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Rapprochement scientifique entre Mayotte et la Polynésie



PAPEETE, le 13 aout 2014 (d'après communiqué) - Le ministre des Ressources marines Tearii Alpha a rencontré ce lundi après-midi une délégation de Mayotte pour parler du développement de la recherche scientifique sur l'île, qui veut suivre sur ce point l'exemple polynésien.

Ce lundi après-midi, notre ministre des Ressources marines a rencontré le vice-président du Conseil Général de Mayotte, M. Ali Moussa, accompagné du Dr. Maoulana Andjilani, directeur de la recherche et de l’enseignement supérieur au conseil général de Mayotte. La délégation comprenait également le Dr. René Galzin, du CRIOBE.

L’objectif de leur mission est de rencontrer les autorités ainsi que les organismes techniques et de recherche présents en Polynésie française, afin d’étudier les moyens de développer leur département grâce à l’appui des organismes techniques et de recherche en prenant l’exemple de la Polynésie française. La similitude du contexte insulaire et maritime, riche en biodiversité, des deux collectivités d’Outre-mer explique ce rapprochement.

Au cours des échanges, la question de la place et de l’appui de l’Etat en tant que partenaire du développement des Outre-mers français, notamment en matière de recherche et développement a été évoquée. La nécessité d’un rapprochement entre tous les Outre-mers français, pour faire valoir la richesse de leur biodiversité comme un élément essentiel de leur économie, est une réalité à consolider.

Durant son séjour, la délégation visitera notamment le centre technique aquacole de Vairao, la direction des ressources marines et minières, ainsi que le centre des métiers de la nacre et de la perliculture à Rangiroa.

Rédigé par JFF (avec communiqué de la présidence) le Mercredi 13 Août 2014 à 10:29 | Lu 1420 fois







1.Posté par alvaro le 14/08/2014 01:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On regardait il n'y a pas si longtemps encore Mayotte avec le bout de la lorgnette et sincèrement on peut se demander quels sont ces rapprochements scientifiques qui pourraient être créés entre le Polynésie et cet île confiné dans les Comores de l'océan indien?
"La similitude du contexte insulaire et maritime, riche en biodiversité, des deux collectivités d’Outre-mer explique ce rapprochement. "
Là il faut voir car je ne vois pas très bien les édiles de Mayotte en train d'étudier la bio diversité de leur département puisque c'est d'abord la France qui serait concernée pour cette Etude et, en tant que département assisté elle n'a que tendre la main pour obtenir des subsides. S'intéresse-t-elle vraiment à la bio-diversité des fonds marins comoriens? Permettez-moi d'en douter!
Je ne sais pas si je suis sur la bonne voie mais je constate que Mayotte est à 100% musulmane et que la Polynésie est à 100% chrétienne et que cette dernière refuse catégoriquement l'islam au fenua.
Alors, comme par hasard, cet évènement certainement heureux si cela pouvait être réalisable, arrive au moment où la "rejection" de l'islam a été catégorique tout comme celle de notre fameux Imam de la Seine St. Denis....

2.Posté par xxl le 14/08/2014 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@alvaro; Je ne pense pas que tu sois mauvaise langue, l'islam a prouvé à mainte reprise qu'il lui était insupportable de n'être pas implanté chez les mécréants pour pouvoir les convertir. Les méthodes employées sont parfois surprenantes, mais toutes au départ, sous couvert de bonté et de compréhension, ce n'est que plus tard, quand ils atteignent environ 10% que tout dégénère.
Si nous en restons à un échange d'idées, ça ira, si nous faisons venir des délégations pour quelques temps, ce sera mauvais, c'est tout.

3.Posté par KAINA54 le 17/08/2014 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@POSTE 1&2
Suit de votre avis.
Ma question est la suivante, pourquoi Mayotte veut se rapprocher de la P.F, alors que plus près d'elle se trouve l'ile de la Réunion, qui est aussi un département comme elle et dans le même Océan ?
C'est LOUCHE, il faut leur servir un bon ma'a Tahiti avec du bon cochon de chez nous s'ils veulent se rapprocher de nous.

4.Posté par emere cunning le 17/08/2014 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Alvaro, xxl,
AVEZ-VOUS SEULEMENT DISCUTE AVEC CES MAHORAIS ?
Dingue, ça devient une véritable obsession chez vous ! Il faut être malade pour tout ramener à l'islam et ne voir en eux que des musulmans venus... nous convertir ? Et le docteur René Galzin du Criobe est leur imam déguisé en spécialiste, pendant que vous y êtes.
Et alors O VAU TEIE. Vous voyez mal les Mahorais s'intéresser à la bio diversité de LEUR département (ils seraient trop nuls?), ils doivent se contenter d'être ce "DEPARTEMENT ASSISTE" (vive la départementalisation) et tendre la main pour obtenir des subsides (qu'ils ne sont pas près de voir venir)... c'est d'abord la France qui serait concernée pour cette étude (nous y voilà) !!! Et vous vous demandez encore si vous êtes sur la bonne voie, Alvaro ? Ce que je puis vous dire, c'est qu'avec ce genre de discours, vous êtes en train de faire le lit des indépendantistes chez nous.

5.Posté par alvaro le 17/08/2014 20:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P4 emere cunning
Il est exact que nous n'avons pas discuté avec ces mahorais mais voyez-vous je connais relativement bien l'histoire de l'islam depuis l'Hégire jusqu'à nos jours et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est édifiante.
Tous les territoires musulmans d'aujourd'hui étaient autrefois d'obédience chrétienne ou juive et ces deux confessions vivaient dans une paix relative.
C'est dans le sang que l'Afrique du Nord jusqu'à l'Equateur a été converti comme aujourd'hui l'Isis en Irak-Syrie qui veut établir un Califat et, éradique, comme par le passé, toutes les confessions qui font obstacles.
Lorsque cela n'est pas possible comme ce fut le cas de Bysance qui était une civilisation importante, on introduit d'abord des éléments de base qui s'incrustent dans les autres confessions et, un jour l'armée arrive pour supprimer toutes les autres religions. Ce n'est pas de la fiction c'est la stricte réalité, et l'adversaire mise toujours sur les propres lois du pays et la relâche de la vigilance qui vise en plus d'introduire la charia et, j'affirme que tous les moyens seront bons pour que le fenua baisse la garde.
Cela n'a rien à voir avec les indépendantistes et malheureusement ce...

6.Posté par alvaro le 18/08/2014 05:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P3 KAINA 54

Vous avez parfaitement raison!!!
Comment se fait-il que justement Mayotte s'adresse à Tahiti (située à quelques milliers de kms des Comores) pour étudier la biodiversité de ses fonds marins alors qu'il y a un centre océanographique à St. Denis de La Réunion qui est au sein de l'Université et certainement mieux équipé pour cette étude que la Polynésie.
Il y a d'ailleurs eu plusieurs campagnes de recherches des fonds marins auxquels ont participés l'université du Globe Marin (CNRS-INCE Paris), l'université de Münich (RFA) et le laboratoire géosciences de l'université de La Réunion en 2012. Il y d'ailleurs un centre géodésique et sysmique à coté de Mayotte et, les fonds marins ont déjà été étudiés.

www.insu.fr/images/8239
www.insu.crns.fr/terre-solide/dynam
http://www.rhum-rum.net
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1631071306002288

La Réunion avec son million d'habitants a un outillage très sophistiqué pour les fonds marins de l'océan indien et une étude avec la campagne Bathymay a déjà été faite à Mayotte.

Comme vous le dites, c'est + que louche et les raisons sont, sans doute, inavouables.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus