Tahiti Infos

Rangiroa : les acteurs de la récup à l'action


Rangiroa, le 14 mars 2022 – Samedi s'est déroulé, à Tiputa, l'atelier collaboratif de réparation Tātā'i. Cette opération, organisée par l'association Tia'i fenua et le collectif Nana sac plastique, a pour objectif de réparer des objets, plutôt que de les jeter, et apprendre à le faire soi-même. Une journée de réparation avait déjà été organisée à Avatoru, en janvier dernier.
 
Tātā'i, est le premier atelier collaboratif de réparation de la Polynésie française organisé par le collectif Nana sac plastique et l’association Tia'i fenua. Face au constat du nombre de déchets toujours croissant et sachant que souvent ce sont des objets cassés ou en panne, les collectifs ont souhaité se mobiliser pour trouver une solution. Un atelier Tātā’i avait été déjà organisé au mois de janvier à Avatoru. Samedi, il était organisé à Tiputa, sous le préau de l’école primaire Timi Harrys. Sur place, un service de réparation mais aussi l’opportunité pour les propriétaires d'objets d'apprendre, d'être conseillés et formés par des experts afin qu’ils puissent  à leur tour redonner une seconde vie à leurs biens. Sur une dizaine d’objets passés entre les mains des experts aussi appelés "répar’acteurs", 50% ont pu être réparés ou identifiés comme réparables.
 
"Former la population"
 
"Notre objectif est de réparer les objets en panne, mais aussi de former la population pour qu’elle soit plus autonome dans la réparation. Tout ça, dans le but d’éviter de jeter à chaque fois et de devoir racheter. Prenons l’exemple de deux micro-ondes, on pourrait en réparer un, en récupérant les pièces à gauche, à droite. En général, ici aux Tuamotu, la population le sait. Mais il y a des spécificités qui font qu’on pourrait améliorer la réparation. Nous avons donc fait venir de Tahiti des réparateurs spécialisés dans le domaine pour qu’ils puissent apporter leur expertise et leur compétence afin de réparer en toute sécurité", confie la présidente de l’association, Moea Pereyre.
 
Durant cette journée, l'opération Tātā’i a permis qu'environ 115 kg de déchets ne se retrouvent pas dans nos décharges. L’association ne compte pas s’arrêter là et souhaite étendre son programme Tātā’i sur d’autres îles.

Plus d'information :
Page Facebook Tātā'i, les ateliers collaboratifs de réparation


Rédigé par Matuah le Lundi 14 Mars 2022 à 14:55 | Lu 483 fois