Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Quel que soit son poids, un gros ventre est dangereux pour la santé (étude)


WASHINGTON, 9 août 2010 (AFP) - Que l'on soit maigre avec un gros ventre ou enveloppé avec la taille épaisse, un fort tour de taille est dangereux pour la santé et est associé à davantage de risques de mourir de maladies, affirme une étude américaine publiée lundi.


Quel que soit son poids, un gros ventre est dangereux pour la santé (étude)
Les chercheurs de l'American Cancer Society à Atlanta ont établi que les hommes et les femmes ayant un très fort tour de taille (égal ou supérieur à 120 centimètres pour les hommes et à 110 cm pour les femmes) ont environ deux fois plus de risques de décéder d'une maladie que ceux qui ont un tour de taille étroit.

Des études antérieures avaient déjà associé un large tour de taille avec davantage de risques de maladies cardiaque, inflammatoire, diabétique, de résistance à l'insuline et de fort taux de cholestérol.

L'étude de l'American Cancer Society publiée dans l'American Medical Association Archives of Internal Medicine souligne que les risques associés à un fort tour de taille sont les mêmes, que le patient soit d'un poids normal, en surpoids ou obèse.

Les chercheurs ont également remarqué que les hommes et les femmes au large tour de taille "ont aussi plus tendance, par rapport à ceux qui ont la taille fine, d'avoir moins d'instruction, de faire moins d'activité physique, d'être en surpoids, d'être d'anciens fumeurs, d'avoir une maladie cardiovasculaire, respiratoire ou un cancer".

L'étude a examiné les liens entre tour de taille et santé auprès de 48.500 hommes et 56.343 femmes âgées de 50 ans et plus.

Ce lien entre mortalité et gros tour de taille "est peut-être dû au fait qu'une forte taille est en rapport avec de la graisse dans les viscères, entourant les organes de l'abdomen. Celle-ci est considérée plus dangereuse que la graisse sous la peau", affirment les auteurs de l'étude.

kdz/vmt/sab

Rédigé par AFP le Lundi 9 Août 2010 à 11:30 | Lu 526 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies