Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Puissant séisme entre la Nouvelle-Calédonie et Fidji



Puissant séisme entre la Nouvelle-Calédonie et Fidji
SUVA, mercredi 5 janvier 2011 (Flash d'Océanie) – Un puissant séisme de magnitude mesurée initialement à 6,3 sur l’échelle ouverte de Richter s’est produit mercredi à 6h46 GMT entre la Nouvelle-Calédonie et les îles Fidji, rapporte l’institut géophysique américain USGS, basé à Denver (Colorado).
L’épicentre de cette secousse tellurique sous-marine a été localisé à mi-chemin entre ces deux archipels, qui est aussi matérialisé, entre la Nouvelle-Calédonie et Fidji, par l’archipel de Vanuatu, dans sa partie Sud, au niveau des îles Matthew et Hunter (50 kilomètres Ouest-nord-ouest) et à 530 kilomètres à l’Est de Nouméa.
Localisation de ce séisme via Google Maps à l’adresse suivante :
http://maps.google.com/maps?q=-22.3036+171.5954(M6.3+-+SOUTHEAST+OF+THE+LOYALTY+ISLANDS+-+2011+January+05++06%3A46%3A17+UTC)&ll=-22.3036,171.5954&spn=2,2&f=d&t=h&hl=e.3+-+SOUTHEAST+OF+THE+LOYALTY+ISLANDS+-+2011+January+05++06%3A46%3A17+UTC)&ll=-22.3036,171.5954&spn=2,2&f=d&t=h&hl=e

La profondeur de cet événement sismique a été estimée à quelque 135 kilomètres en-dessous du niveau de la mer.
Aucun dégât, ni blessé n’a été immédiatement signalé.
Dans la même région, en proie à une activité sismique soutenue ces dernières semaines, un puissant séisme de magnitude 6,6 sur l’échelle ouverte de Richter s’est produit mercredi 29 décembre 2010 à 17h54 locales (GMT+11) entre le Sud de l’archipel de Vanuatu et les îles Loyauté de la collectivité française voisine de Nouvelle-Calédonie.
L’épicentre de cette secousse sous-marine a été localisé à une profondeur de 31 kilomètres en-dessous du niveau de la mer, à 215 kilomètres au Sud de la capitale vanuatuane Port-Vila et à 206 kilomètres au Nord de la localité de Tadine, sur l’île de Maré (groupe des îles Loyauté), selon les premières mesures communiquées par l’institut.
(localisation via Google Maps : http://maps.google.com/maps?q=-19.6822+168.1754(M6.6+-+VANUATU+-+2010+December+29++06%3A54%3A21+UTC)&ll=-19.6822,168.1754&spn=2,2&f=d&t=h&hl=e)
Aucun dégât, ni blessé n’a été immédiatement signalé.

Le centre régional d’alerte aux tsunamis (Pacific Tsunami Warning Centre, PTWC, basé à Pearl Harbour, Hawaii), à la suite de l’événement sismique du 29 décembre 2010, a émis un bulletin pour information dans lequel il estime qu’il « n’existe pas de menace de tsunami destructeur et étendu », mais rappelle, selon l’usage, que « des séismes de cette magnitude peuvent quelquefois générer des tsunamis localisés qui peuvent se révéler destructeurs le long des côtes situées dans un rayon de cent kilomètres autour de l’épicentre du séisme. Les autorités de la région de l’épicentre doivent être conscientes de cette éventualité et prendre les mesures nécessaires ».
Cette secousse fait suite à une précédente alerte dimanche 26 décembre 2010, dans la même région de failles sous-marines, qui affichait alors une magnitude de 7,1 sur l’échelle de Richter.
Ce séisme de dimanche avait provoqué une brève alerte régionale au tsunami pour la Nouvelle-Calédonie, Vanuatu et les îles Fidji.
Depuis, cette région a été secouée de près d’une quarantaine de répliques de magnitudes comprises entre 5 et 6,5 sur l’échelle de Richter.

Rédigé par PaD le Mardi 4 Janvier 2011 à 20:50 | Lu 1553 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués