Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Prolifération de puces à l’école de Maharepa : l’établissement fermé pour deux jours



PAPEETE, le 28 novembre 2017- L’école primaire de Maharepa est fermée temporairement le mardi 28 novembre et le mercredi 29 novembre 2017 en raison d’une prolifération de puces constatée dans la cour ainsi que dans certaines classes. Une société, spécialisée dans le traitement des insectes, va désinfecter les lieux.

C’est dans la journée de jeudi et de vendredi de la semaine dernière que des puces auraient été aperçues pour la première fois dans la cour ainsi que dans les toilettes de l’école.
Selon certains témoignages, un chien errant, qui venait régulièrement se reposer aux alentours des toilettes, serait à l’origine de cette infestation de puces. D’autres chiens auraient aussi réuss à rentrer régulièrement dans la cour malgré la clôture autour de l’école.
Pour traiter ce problème, une entreprise spécialisée a été contactée pour venir désinfecter la cour, samedi dernier, au moyen de produits de traitement biologiques.
Malheureusement, les enseignants ainsi que les élèves ont constaté, en début de semaine, que les puces ont cette fois-ci envahi certaines classes d’écoles.

Dans un communiqué adressé aux parents d’élèves, la municipalité de Moorea a donc annoncé la fermeture de l’école primaire de Maharepa les mardi 28 novembre et le mercredi 29 novembre 2017 en raison de la présence d’un « grand nombre de puces et des risques qui y sont liés ».
Pendant ces 2 journées, l’entreprise spécialisée dans le traitement d’insecte va à nouveau traiter les lieux infectés.
La phase de traitement consiste, dans un premier temps, à pulvériser à grosses gouttes sur le sol, autour des classes et sous les pilotis .Dans un deuxième temps, il s’agit de poser des bombes à base de pyrèthre (pesticide naturel) dans les locaux.
Un troisième traitement est prévu au début du mois de décembre prochain.

Toutefois, certains parents d’élèves n’hésitent à afficher leurs inquiétudes.
« C’est dommage qu’il n’y ait pas eu de réunion pour mieux informer les parents .On a reçu un mot de la part des enseignants mais on est tout de même inquiet .On se demande si ces produits de traitement n’auront vraiment pas d’effets nocifs sur nos enfants, bien que ceux-ci (les produits) soient qualifiés de biologique » a réagi Axelle Mare, père d’un écolier de l’école de Maharepa .

Mais pour Gilles Clément, chargé de la désinfection de l’école, les parents d’élèves n’auraient aucune raison d’avoir des craintes.
« Nous utilisons des produits de traitement à base de plantes naturelles .De même, le procédé de traitement dans la cour d’école est fait par un atomiseur sur le sol, et non en l’air comme le traitement des dingues ou du chikungunya.Il n’y a aucune incidence sur les enfants » rassure-t-il. Pour ce dernier, ces insectes seraient en fait des puces de sol, et non des puces de chien. « Je ne pense pas qu’on aurait autant de puces à cause d’un ou de deux chiens » fait-il remarquer.
L’ouverture de l’école de Maharepa est prévue pour jeudi prochain.


Rédigé par Toatane Rurua le Mardi 28 Novembre 2017 à 14:45 | Lu 1683 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués