Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Prison avec sursis pour un Vietnamien en Nouvelle-Calédonie pour pêche illégale



Nouméa, France | AFP | jeudi 21/07/2016 -Le capitaine d'un navire vietnamien, arraisonné fin juin pour pêche illégale au large de la Nouvelle-Calédonie, a été condamné mercredi à Nouméa à quatre mois de prison avec sursis et à la saisie du bateau, a constaté l'AFP.

Linh Ngoc Pham, âgé de 26 ans, comparaissait devant le tribunal correctionnel pour pêche non-autorisée dans les eaux françaises de Nouvelle-Calédonie et refus d'obtempérer.

En mauvais état, le navire avait été arraisonné le 23 juin par un patrouilleur de la Marine nationale dans la Zone économique exclusive (ZEE) de l'archipel, à proximité des îles Belep, à l'extrême nord.

Outre le capitaine, 14 matelots se trouvaient à bord ainsi que 1,6 tonne d'holothuries, animaux marins semblables à des boudins, très prisées en Chine et dans toute l'Asie, pour différentes vertus.

Avec un simple tuyau relié à un compresseur, les hommes de l'équipage avaient pêché les holothuries à environ 40 mètres de profondeur dans une zone du lagon inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Aucun d'entre eux ne disposaient de pièce d'identité.

A l'audience, Linh Ngoc Pham, dont les propos étaient traduits, a expliqué que "dans les eaux territoriales du Vietnam toutes les holothuries sont accaparées par les Chinois".

Le navire vietnamien avait rejoint le large de la Nouvelle-Calédonie après 40 jours de mer dans des conditions "épouvantables", essuyant une tempête et avec une voie d'eau, mais le capitaine a indiqué qu'il ne "s'était pas rendu compte qu'il était dans les eaux territoriales".

"C'est l'armateur qui avait programmé le GPS, je pensais être dans les eaux internationales", a déclaré M.Pham.

Contacté lors de l'enquête, l'armateur vietnamien a nié être le propriétaire du navire lorsqu'il a appris son arraisonnement.

"Il ne s'agit pas de pillage du lagon mais de gens qui essaient de survivre et qui sont exploités", a fait valoir Me Franck Royanez, avocat du prévenu qu'il a qualifié "d'archétype d'une misère humaine".

Outre 4 mois de prison avec sursis, M.Pham a écopé de 2.500 euros de contraventions et de la saisie du navire, du matériel de pêche et de la cargaison d'holothuries.

En Nouvelle-Calédonie, l'équipage, assigné à résidence, a été pris en charge par l'importante communauté vietnamienne de l'île. "Des démarches sont en cours avec le ministère des affaires étrangères vietnamien pour leur obtenir un laisser-passer avant leur rapatriement au Vietnam", a indiqué à l'AFP le consul honoraire du Vietnam en Nouvelle-Calédonie.

cw/liv

Rédigé par () le Jeudi 21 Juillet 2016 à 06:33 | Lu 631 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus