Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Premiers contacts avec le monde du travail pour les collégiens de Tiarama



Les 170 élèves du collège Tiarama ont pu rencontrer 25 professionnels et lycées. De quoi préparer leur orientation.
Les 170 élèves du collège Tiarama ont pu rencontrer 25 professionnels et lycées. De quoi préparer leur orientation.
PAPEETE, le 26 mars 2019 - Le collège adventiste Tiarama organisait la semaine dernière son premier Forum des métiers et de l'orientation. De nombreux professionnels, dont certains étaient d'anciens élèves, sont venus parler aux enfants pour leur donner quelques idées d'orientations possibles.

Le mercredi 20 mars, le collège adventiste Tiarama organisait son tout premier Forum des métiers et de l'orientation. 25 représentants d'entreprises des secteurs primaires, secondaires et tertiaires ainsi que des lycées de l'île étaient présents pour discuter avec les 170 élèves de l'établissement.

Jusqu'à 10h, c'étaient les enfants de sixième et de cinquième qui rencontraient les intervenant, dans le but de leur "ouvrir l'esprit". Ensuite est arrivé le tour des grands, qui avaient de très nombreuses questions à poser pour affiner leurs projets d'orientation.

Yann Atger, le directeur du collège Tiarama, explique que "nous avons des élèves de troisième qui vont quitter le collège à la fin de l'année, donc nous avons voulu les aider un peu plus dans leurs choix d'orientation. C'est pour ça que nous avons aussi invité les lycées. C'est très important pour un collège d'organiser ce genre d'événement. Nous devons aider les jeunes, leur montrer les possibilités et leur dire surtout que c'est possible pour eux d'y arriver. Souvent on se restreint à son environnement, à sa bulle, on hésite à s'orienter vers ce qui est moins familier... Ce qui est intéressant, c'est que nous avons des anciens élèves qui sont aujourd'hui dans la vie active et qui viennent parler de leurs parcours. J'ai un pilote, des enseignants, il y a de tout. Ça permet de créer des liens entre d'anciens élèves et la nouvelle génération, de quoi leur donner des idées !"


Teohiuarii Manuel-Mahinepeu, second capitaine de l'Aremiti 5

Comment t'es-tu retrouvée à ce forum ?
J'ai accompagné la chargée de communication qui m'a demandée de venir expliquer mon métier. Je suis second capitaine de l'Aremiti 5, donc j'explique mon parcours aux enfants. J'ai commencé stagiaire, puis je suis passée marin, et de marin je suis passée second.

Tu es jeune pour avoir déjà tant de responsabilités !
C'est vrai, j'ai 24 ans. Je suis aussi la première femme officier dans la société Aremiti.

Ce parcours doit beaucoup intéresser les enfants.
Oui, il y en a que ça intéresse beaucoup. Ils sont surtout étonnés que des filles soient capitaine, c'est la première fois qu'ils en rencontrent une. Ensuite il y a aussi l'aspect responsabilité qui les interpelle, puisque je gère tout ce qui est sécurité pour les passagers, les véhicules, les marchandises, mon équipage et mes hôtesses. J'effectue aussi tout ce qui est manœuvres.

Tu penses que ça donne des idées aux jeunes filles ?
Oui, c'est possible. La plupart des filles qui sont venues me voir étaient très intéressées et me disaient que ça leur dirait bien de devenir capitaines elles aussi. Il y en a qui m'ont demandé quelles étaient les études que j'avais faites. Mais je dois leur expliquer que ce n'est pas facile pour une fille d'entrer dans ce métier. La chance que j'ai eu, c'est que je suis tombée avec de très bons capitaines et c'est eux qui m'ont poussée à aller plus haut, jusqu'à aujourd'hui !

Qu'est-ce qui t'as conduit à devenir capitaine ?
Je voulais déjà devenir capitaine depuis le collège. J'aime la mer, mais aussi mon oncle est le chef mécanicien de l'Aremiti 5. Donc déjà toute petite j'allais avec lui, il me montrait tout et c'est lui qui m'a passionnée pour ce métier !


Anapa Perez, ingénieur maintenances et projets chez Total

Quel est le profil des élèves qui sont venus te voir ? Que leur as-tu dit ?
J'en ai eu beaucoup qui voulaient faire l'armée de terre ou de l'air, certains pour la DSP, quelques vétérinaires, un comptable... Et un ingénieur informatique ! Aucun qui s'intéresse à l'ingénierie. Du coup j'essaie de leur donner le goût de mon métier en leur décrivant mes journées types, mes activités comme les installations de panneaux solaires...

Surtout je leur explique que, d'après mon expérience personnelle, les études jusqu'en terminales peuvent sembler assez longues parce qu'on ne fait pas forcément les choses que l'on aime. Ce sont des cours obligatoires, on fait tout le temps des maths et du français... Mais après le bac, c'est là que ça devient vraiment intéressant parce que pour la première fois depuis des années on se focalise vraiment sur ce que l'on veut faire. Donc je leur dit de prendre leur mal en patience et qu'après la terminale ça ne sera que du bonheur ! J'essaie de les convaincre, pas forcément de faire la même chose que moi, mais au moins de faire des études supérieures.


Tauhani et Tuatahi, élèves de la Troisième Auti

Vous allez quitter le collège dans quelques mois, c'est important pour vous de rencontrer des professionnels et des lycées ?
Tauhani : Oui, pour pouvoir découvrir des choses et savoir où nous orienter. Je ne suis pas encore certaine de ce que je veux faire, donc c'est utile. Je cherche un métier dans le social, donc je suis impatiente de pouvoir rencontrer la CPS et les professionnels du secteur. Je vais leur demander en quoi consistent leurs métiers, quelles formations ils ont suivies, est-ce que c'est compliqué...
Tuatahi : C'est bien qu'il y ait ce forum, comme ça on voit les différents métiers qui existent, vers quoi on pourrait s'orienter pour se rapprocher du travail qu'on voudrait faire. Je pensais m'orienter vers l'informatique, mais c'est un domaine très ouvert, il y a beaucoup de métiers.

Rencontrer des anciens élèves qui ont rejoint la vie active, ça vous motive ?
Tuatahi : Oui ! Si eux ont réussi, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas !

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mardi 26 Mars 2019 à 18:14 | Lu 533 fois

Tags : EDUCATION





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Octobre 2019 - 21:15 Puta’i garde le choix pour les municipales

Jeudi 17 Octobre 2019 - 21:10 L’autre affaire qui embarrasse l’APC

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués