Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Polynésie 1ère : Jean-Philippe Lemée part pour la Martinique



Jean-Philippe Lemée a assuré pendant 5 ans la direction d'antenne de Polynésie 1ère
Jean-Philippe Lemée a assuré pendant 5 ans la direction d'antenne de Polynésie 1ère
PAPEETE, le 16 novembre 2017- Après presque 5 ans passés à la direction d’antenne de Polynésie 1ère, Jean-Philippe Lemée quitte le fenua pour rejoindre Martinique 1ère en qualité de directeur éditorial. Stella Taaroamea assurera l’Intérim. A quelques jours de son départ, nous l’avons rencontré.

Jean-Philippe Lemée, vous quittez le fenua dans quelques jours, pour la deuxième fois ?

Oui, en 95, j’étais journaliste à la rédaction de RFO. Je présentais les matinales, je m’occupais d’une émission à l’époque qui s’appelait « face à la presse » et qui était le début de la convergence des médias, ensuite j’ai endossé le rôle de directeur d’antenne, à Mayotte, puis à Saint-Pierre et Miquelon, puis Nouméa, Paris, La Réunion avant de revenir à Tahiti pour mon plus grand plaisir.

Vous partez pour la Martinique, quelle seront vos fonctions là-bas ?
Je vais occuper un poste qui a été créé par Walles Kotra, je serais le premier à occuper une fonction de directeur éditorial. J’aurais en charge d’assurer la coordination et la convergence des d’antennes TV, Radio et Internet, d’assurer la politique de production et de programmation de la chaîne et d’animer la direction artistique et stratégique de la marque Martinique 1ère.

Belle mission ?
Tout à fait, je suis très fier de cette marque de confiance de la part de Walles Kotra.

Vos plus beaux souvenirs ?
Je pars avec un vrai patchwork de bons moments, Il y a eu l’enregistrement de cette « bringue » à Huahine, en direct, un moment magique Il y a eu le lancement de Moana, avec tout le staff de production à Raiatea. Et puis l‘année dernière nous étions les premiers à suivre les féminines et les seniors lors de la course Hawaiki Nui va’a, là encore un très beau travail d’équipe. C’etait des moyens à mettre en plus, mais quelle satisfaction après d’entendre le retour des téléspectateurs et des auditeurs. Parce que là encore, c’est main dans la main, avec la radio, et le web. Sur ces événements nous avons fait de vraies convergences médias.

Le moins bon, s’il en est ?
Pas de mauvais souvenir, une ou deux petites déceptions, qui font partie du jeu, mais je suis quelqu’un qui efface

Les chiffres de médiamétrie sont tombés, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?
Polynésie 1ère est toujours en tête. Même si TNTV reprend un peu de part d’audience - avant ils étaient anormalement bas-, Polynésie 1ère est toujours leader.

Quels sont selon vous, les points forts de Polynésie 1ere ?

C’est d’être au plus proche de la population, de Tahiti mais surtout des îles. Il y a des efforts qui ont été faits et qui se sont fait tout naturellement. Fare Maohi est l’émission qui a le taux d’audience le plus important du paysage audiovisuel polynésien. C’est l‘émission qui fait 64 % de part d’audience avec un pic à 12h30 de près de 65 % ce qui est énorme car cela veut dire que sur 10 téléspectateurs il y en 6,5 qui sont devant Polynésie 1ère et qui regardent Fare Maohi

Et sur les Journaux télévision, comment vous placez-vous ?
Le Journal télévision en français de Polynésie 1er est le plus regardé avec, par exemple hier, un taux de 60,6%. Nous avons une bonne session d’information mais nous devons continuer à nous renforcer, notamment sur le journal en tahitien.

Que pensez-vous des médias en Polynésie ?
On a un secteur audiovisuel très dynamique, un secteur presse écrite qui a très une bonne présence, et il y a un media qui perce vraiment ici c’est les réseaux sociaux. Il est là le véritable défi savoir gérer le 3,0.

Qu’allez vous garder de votre expérience en Polynésie ?
Nous avons vraiment construit ensemble, j’ai été entouré ici d’une vraie équipe, des gens motivés, force de proposition, porteurs de projets, qui aiment leur métier. Il y a une véritable dynamique d’équipe, une task force. C’est une famille en quelque sorte, on avance, on avance bien, il y a un vrai dialogue un vrai échange dans les équipes. Polynésie 1ère est une station en effervescence permanente.
Et ils savent travailler Nous avons produit plus de 800 heures de programmes. Le comité de direction est également hyper motivé, avec des gens très impliqués. De toutes les stations que j’ai connues, c’est en Polynésie que j’ai trouvé une vraie dynamique d’équipe, J’ai pris un énorme plaisir à travailler avec cette eux

Qu’avez-vous envie de dire à cette équipe ?
Il n‘y a pas d’adieu, c’est juste… « à bientôt »



Stella Taaroamea « Garder l’ADN de cette équipe »

Stella, vous reprenez le flambeau, au moins dans un premier temps de manière intérimaire, comment cela va-t-il se passer ?

Je vais m’inscrire dans la continuité de ce qu’a fait Jean-Philippe. Pour moi le poids sera plus lourd en terme de de responsabilités, mais je suis heureuse car j’aime les défis, j’aime les challenge.
La journaliste que j’étais, est devenue rédactrice en chef adjointe, puis responsable des programmes, et maintenant... Je progresse petit à petit, et j’estime que chaque jour, on apprend, chaque jour a sa dose de contrainte. Il faut y faire face, prendre les bonnes décisions…mais j’ai eu de la chance de travailler avec Jean-Philippe, de faire partie de cette équipe des antennes TV, ou il y a une ambiance si particulière, qui reflète le manager qu'est Jean-Philippe. Je vais rester dans cet élan, dans ce mouvement. Je continue un travail que nous avons commencé, il m’a petit à petit remis le flambeau.
Aujourd’hui il va me manquer, il jouait l’arbitre bien souvent, mais il a partagé son savoir, son savoir-faire, il a mis en place une belle équipe, et on va continuer le travail qui a été commencé.

Votre objectif ?
Garder l’ADN de cette équipe, sa dynamique.


Jean-Philippe Lemée entouré de Noëlla Tau directrice de Polynésie 1ère radio, et de Stella Taaroaema qui lui succède par interim
Jean-Philippe Lemée entouré de Noëlla Tau directrice de Polynésie 1ère radio, et de Stella Taaroaema qui lui succède par interim

Rédigé par () le Jeudi 16 Novembre 2017 à 16:07 | Lu 1253 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Juillet 2018 - 17:00 Le visage du centre culturel de Paofai

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués