Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Politiques, économie, travaux… : ce qui vous attend cette année



PAPEETE, le 5 janvier 2018. Elections territoriales, arrivée de deux nouvelles compagnies aériennes, le réexamen de l'affaire Pouvana'a… l'année 2018 sera chargée en événements importants. Tour d'horizon sur les grands enjeux de l'année.

Les élections territoriales en avril

Lors des Territoriales de 2013, le taux de participation avait été de 67,4 % au 1er tour et de 72,8 % au second.
Lors des Territoriales de 2013, le taux de participation avait été de 67,4 % au 1er tour et de 72,8 % au second.
C’est l’élection qui donne le rythme de fond de la vie politique locale, tous les cinq ans. Elles définissent le visage de l’assemblée législative polynésienne et induisent celui de l’exécutif de la Collectivité.
Selon toutes vraisemblances, le parti autonomiste Tapura Huiraatira de l’actuelle majorité présidentielle pourrait être crédité d’une large avance à l’issue de ce scrutin, si le comportement des électeurs observé lors des élections législatives de juin dernier devait se confirmer.
Les Territoriales doivent avoir lieu en 2018, les 22 avril et 6 mai, si deux tours de scrutin s’avèrent nécessaires. Il s’agit d’une consultation au suffrage universel direct. Elle porte sur le renouvellement pour cinq ans des 57 représentants de l’assemblée territoriale. Ces élus auront la charge d’élire le président de la Collectivité avant le 31 mai, la composition du futur gouvernement étant laissée à la discrétion de ce dernier.
Pour le renouvellement de ses représentants, la Polynésie française constitue une circonscription unique de 203 700 électeurs, découpée en huit sections électorales : trois aux îles du Vent ; une aux îles Sous-le-vent ; deux aux Tuamotu-Gambier ; une aux Marquises ; et une aux Australes.
Lors des Territoriales de 2013, le taux de participation avait été de 67,4 % au 1er tour et de 72,8 % au second.
Cette élection fonctionne sur le principe du scrutin de liste avec répartition proportionnelle à la plus forte moyenne. Surtout, véritable booster de majorité, elle prévoit une « prime majoritaire » de 19 sièges en faveur de la liste qui sort du scrutin en tête. Cette prime de 19 représentants est prélevée sur la base d’un tiers des sièges prévus dans chaque section. Deux cas de figure sont possibles : soit une liste obtient la majorité absolue au premier tour (dans ce cas, nul besoin d’un second tour de scrutin) ; dans le cas contraire la prime majoritaire est donnée en faveur de la liste qui obtient une majorité relative des suffrages à l’issue du second tour.
En cas de second tour, seules les listes ayant obtenu 12,5 % au moins du total des suffrages exprimés pourront être représentées.
JPV

Visite ministérielle d'Annick Girardin

La ministre des Outre-mers Annick Girardin est attendue au fenua à partir de la troisième semaine de janvier. Au cours de sa visite prévue pour durer cinq jours, elle devrait visiter deux archipels. Son déplacement sera l’occasion de clôturer les Assises des Outre-mer en Polynésie.

La réforme des retraites au CESC

2018 devrait être l'année de la réforme des retraites, le projet de loi du Pays a été transmis au Conseil économique, social et culturel, qui doit rendre son avis avant le 14 janvier prochain. Le débat dans la quatrième institution du Pays promet déjà d'être animé. Début décembre, les cinq centrales syndicales de salariés et les organisations patronales Medef et CGPME ont exprimé, dans un communiqué, leur "désaccord sur la forme et sur le fond de la réforme" des retraites proposées par le gouvernement.
Le texte sera ensuite posé sur la table des représentants de l’assemblée. L'objectif pour le gouvernement est de faire adopter le texte en février avant que la campagne pour les territoriales batte son plein.

Le procès de l'affaire Pageau du 14 au 23 mai

Clarenntz Vernaudon et Thierry Pageau, les deux têtes d'affiche de l'affaire Pageau.
Clarenntz Vernaudon et Thierry Pageau, les deux têtes d'affiche de l'affaire Pageau.
Du 14 au 23 mai se tiendra le procès d'une tentaculaire affaire de fraude présumée à la défiscalisation, ont annoncé nos confrères de TNTV. Après l'affaire Sofipac, jugée en fin d'année dernière, l'affaire Pageau est la plus vaste escroquerie présumée à la défiscalisation mise au jour par la justice en Polynésie française. Le préjudice estimé au cours de l'enquête, menée sur la période 2005-2010, porterait sur près de 2 milliards de francs pacifiques.

L'affaire avait tiré son nom du principal mis en cause dans le dossier, Thierry Pageau, qui gérait localement et dans la région, à l'époque, différents cabinets de défiscalisation. Acquisition artificielle de biens inexistants (bateaux, véhicules, engins de chantier, matériaux de construction), fausses factures, prête-noms, des centaines de dossiers frauduleux avaient ainsi été montés pendant toutes ces années, avec la complicité présumée d'entrepreneurs et d'apporteurs d'affaires, pour abuser l'Etat et les financeurs métropolitains souhaitant bénéficier de la loi Girardin, ce dispositif de promotion des investissements outre-mer en échange de réductions d'impôts.
Mis en examen en mai 2011, Thierry Pageau avait passé 9 mois en détention provisoire à Nuutania dans le cadre de l'instruction de l'affaire. Autre personnalité emblématique de ce dossier : Clarenntz Vernaudon. Le maire de Taiarapu-Ouest, lui aussi mis en examen, avait passé 5 mois derrière les barreaux dans les premiers temps de l'enquête. Le tavana, proche de Pageau, est quant à lui soupçonné d'avoir profité du système pour l'achat frauduleux de deux bateaux en défiscalisation pour le compte d'une société dont il assurait la gérance, Taiarapu Marine Center. L'accusation relève également 12 millions de francs de rétrocessions perçus dans le cadre de ces montages financiers et qui auraient en partie été utilisés pour financer la construction de la maison de l'ancien représentant UPLD.
Rappelons que tous les protagonistes de cette affaire bénéficient de la présomption d'innocence.

L'affaire Pouvana'a sera rejugée

Aujourd'hui qualifié avec respect de "metua", à savoir "père et protecteur", Pouvana'a a Oopa est aussi considéré comme le précurseur de l'action politique polynésienne dans les années 40. Il est le père du mouvement souverainiste local.
Aujourd'hui qualifié avec respect de "metua", à savoir "père et protecteur", Pouvana'a a Oopa est aussi considéré comme le précurseur de l'action politique polynésienne dans les années 40. Il est le père du mouvement souverainiste local.
La commission d'instruction de la cour de révision et de réexamen des condamnations pénales a décidé le 18 décembre dernier de renvoyer l'affaire Pouvana'a a Oopa devant une chambre criminelle de révision. La date de l’audience n'est pas fixée. Selon nos informations, ce réexamen pourrait avoir lieu avant fin 2018, à Paris.
Il s’agira de l’aboutissement de plus de 50 ans d’un combat initié par Pouvana’a de son vivant et poursuivi sans relâche par ses proches après sa disparition.
La décision rendue par cette instance, après trois ans et demi d’une instruction méticuleuse conduite en Polynésie française, ne devrait cependant pas donner lieu à un nouveau procès en révision, empêché, selon Jean-Marc Regnault, par l’ancienneté des faits. Pour cet historien spécialiste de l’affaire Pouvana’a, "la chambre criminelle instruira les éléments nouveaux portés à la connaissance de la justice. Les juges de la chambre criminelles auront à estimer dans quelle mesure les jurés du procès de 1959 auraient rendus ou pas le même jugement, s’ils avaient eu en main les éléments d’information dont nous disposons aujourd’hui. En fonction de la réponse apportée, selon la formule habituelle la cour ‘déchargera la mémoire du mort’ ou pas".
Accusé d’avoir voulu provoquer l'incendie de Papeete en 1958 par fourniture de moyen, aide et assistance, détention d'armes à feu et de munitions sans autorisation, le député Pouvana'a avait été condamné en octobre 1959 à 36000 Fcfp d'amende, huit ans de prison et 15 ans d'exil puis déchu de son mandat de député en 1960. Il a clamé son innocence jusqu’à sa mort, en 1977.
Pour Jean-Marc Regnault, en 1959 le procès Pouvana'a fut dicté par la raison d’Etat alors que Paris avait pris la décision de déplacer le centre d’expérimentations nucléaires français d'Algérie en Polynésie.

Le crash d'Air Moorea devant le tribunal

La catastrophe aérienne avait coûté la vie au pilote de l’appareil et à ses 19 passagers, le 9 août 2007, en raison d’une défaillance technique d'un câble de gouverne imputable à un défaut de maintenance de l’avion, selon les experts aéronautiques du très sérieux bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA).
La catastrophe aérienne avait coûté la vie au pilote de l’appareil et à ses 19 passagers, le 9 août 2007, en raison d’une défaillance technique d'un câble de gouverne imputable à un défaut de maintenance de l’avion, selon les experts aéronautiques du très sérieux bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA).
Plus de dix ans après le drame, un procès devrait se tenir devant le tribunal correctionnel dans l'affaire de cette catastrophe aérienne qui avait fait vingt morts, le 9 août 2007, au décollage de l'aéroport de Temae. Ce procès, qui durera plusieurs semaines, devrait avoir lieu dans la seconde partie de l'année.

Début de la rénovation du Musée de Tahiti et des îles

Le coût global de l'opération s'élève à 800 millions de francs.
Le coût global de l'opération s'élève à 800 millions de francs.
Depuis son ouverture en 1977, rien n'a changé, ou presque, au Musée de Tahiti et des îles. Les travxu pour repenser les bâtiments d'accueil, celui de la salle d'exposition permanente, de la salle de conférence ainsi que le jardin commenceront en fin d'année Seule la salle d'exposition temporaire, refaite récemment, ne sera pas touchée.
Par ce réaménagement, l'architecte Pierre-Jean Picart a voulu replacer le MTI au centre de son environnement. "Compte tenu de la situation géographique et pour des raisons de sécurité face aux aléas climatiques, nous avons monté le musée de 5 mètres de haut par rapport au lagon", explique-t-il.
Autre nouveauté : l'aménagement de la grande salle d'exposition. Depuis l'ouverture du musée, les différentes pièces exposées sont cloisonnées dans des petites salles. Après la rénovation, il n'y aura plus qu'un bâtiment unique de 1400 mètres carré.
Le chantier devrait démarrer en octobre 2018 pour prendre fin en mars 2020. La salle d'exposition permanente sera fermée à partir d'avril 2018.

La pointe de Hotuarea réaménagée

Une vingtaine de places de stationnement et une zone d’arrêt de bus doivent y être aménagées.
Une vingtaine de places de stationnement et une zone d’arrêt de bus doivent y être aménagées.
Les travaux d’aménagement de la pointe de Hotuarea de Faa’a devraient démarrer en mai 2018 sous la conduite de l’établissement Tahiti Nui Aménagement et Développement. L’investissement public prévisionnel est de 260 millions Fcfp.
Le projet comprendra notamment des bâtiments d’architecture polynésienne et des espaces de snack, de vente de fruits et légumes et d’artisanat. L’assiette foncière est de 6200 m2 où pourrait être installé à terme le marché de Faa’a. L’aménagement envisage en outre la construction de plusieurs fare pote'e sur 550 m2 et 5650 m2 d’espaces verts, voiries et aires de jeux.

CONSOMMATION

Faire ses courses dans une épicerie en vrac
Noelyn Faussane a grandi en Polynésie, étudié en France et, de retour en Polynésie, s’est lancée dans un projet qui lui tient à cœur. Elle met tout en œuvre pour ouvrir, dans l’année 2018, une épicerie en vrac.
Elle a lancé un appel au financement pour s'équiper en bacs et silos de service adaptés au vrac. Vendredi, elle avait déjà récolté près de 500 000 Fcfp.
4-epicerievrac
Une épicerie en vrac permet de remplir ses placards de produits du quotidien sans produire de déchet plastique et superflu.

Le câble vers les Marquises opérationnel en fin d'année
Si tout se passe comme prévu, le câble sous-marin Natitua sera inauguré en novembre ou décembre 2018. Il reliera 10 îles des Marquises et des Tuamotu à Tahiti par fibre optique, tandis qu'un système complémentaire de faisceaux hertziens connectera dix îles supplémentaires à ce réseau. Toutes les îles concernées profiteront également d'une restauration de leurs réseaux téléphoniques, et certaines îles passeront même en 100% fibre optique comme Rangiroa ou les principaux villages des Marquises.


L'arrivée de United Airlines et de French
La compagnie aérienne des États-Unis United Airlines a annoncé mi-décembre qu'elle desservira Tahiti à partir du 30 octobre prochain. La compagnie annonce une fréquence de trois vols hebdomadaires opérés sur des Boeing 787 Dreamliner. Pour l'instant, United s'engage seulement sur la période de la saison IATA d'hiver, du 30 octobre 2018 au 28 mars 2019.
Les vols seront opérés les mardis, jeudis, dimanches au départ de San Francisco à 14 h 45 avec arrivée à Tahiti à 21h25 puis au départ de Tahiti-Faa'a à 23 h 45 pour une arrivée à San Francisco à 10 h 50 le lendemain. La durée du vol est de 8h40 au départ de San Francisco et de 8h05 depuis Tahiti.
Sur cette ligne, United Airlines sera en concurrence avec French, qui assurera les vols Paris-Papeete via San Francisco à partir du 11 mai.
L'arrivée de cette nouvelle compagnie aérienne a secoué le landerneau aérien en étant la première à proposer une catégorie sans bagage en soute. En réaction, Air Tahiti Nui et Air France ont revu leurs prix.


LOISIRS

Une année culturelle riche

Le Festival international du film documentaire océanien (Fifo), prévu du 3 au 11 février à la Maison de la culture, marquera le début de l'année. Éric Lavaine, réalisateur français de comédies, sera le président du jury. La sélection officielle comprend 14 documentaires venus de toute l’Océanie.
La chanteuse Louane sera en concert le 23 mars place To’ata. Avec seulement deux albums, l’artiste a déjà conquis le cœur du public avec des titres tels que « Jour 1 », « Avenir » ou encore « On était beau ».
L’artiste Jarry se produira les 29 et 30 mars sur le motu de l’Intercontinental pour son one-man-show "Atypique".
Le mois suivant, le 14 avril, c'est l'humoriste Dany Boon qui présentera son nouveau spectacle à Tahiti, à l'occasion de sa tournée "Dany de Boon des Hauts de France".
La Compagnie du caméléon propose deux spectacles en début d'année. Réparer les vivants sera joué du 23 février au 10 mars au petit théâtre de la Maison de la Culture. Ceux qui n'ont pas encore vu la pièce Les Champignons de Paris auront l'occasion de la découvrir les 16 et 17 mars.
Enfin, événement incontournable, le Heiva i Tahiti devrait se tenir du 5 au 21 juillet, sous réserve de la programmation. Au même moment, le groupe de danse Hitireva, mené par Kehaulani Chanquy, se produira au marae Arahurahu de Paea.

ENVIRONNEMENT

Tai Nui Atea, la "plus grande aire marine gérée au monde"
S’il est régulièrement évoqué depuis 2014, le projet de création d’une aire marine gérée encadrant les 5 millions de kilomètres carrés d’espace océanique de la Polynésie française devrait prendre forme avec l’adoption d’une délibération, au cours du premier trimestre 2018. Le projet a été baptisé Tai Nui Atea, "le vaste océan".


Patrimoine mondial : Fritch veut déposer le dossier des Marquises en avril
Lors de l'ouverture du onzième festival des arts des Marquises-Matavaa o te Fenua Enata, le président du Pays a précisé qu'il souhaitait présenter au comité national des biens français du patrimoine mondial le dossier de candidature des îles Marquises pour sa session du 10 avril 2018.
La deuxième étape consistera à porter ce dossier à l’Unesco dans l’objectif d’une inscription, au plus tard dans les trois ans à venir, au patrimoine mondial.

Rédigé par Mélanie Thomas le Dimanche 7 Janvier 2018 à 17:00 | Lu 4660 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Juin 2018 - 08:35 L'armée honore ses blessés

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués