Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Police municipale Pirae : plus de 500 candidats ont passé l'épreuve du 100 mètres



Plus de 500 candidats ont été convoqués hier pour les épreuves sportives
Plus de 500 candidats ont été convoqués hier pour les épreuves sportives
PIRAE, le 04/04/2015 - Il y avait du monde ce matin au stade Pater. Plus de 500 candidats au concours de la police municipale de Pirae se sont retrouvés pour passer les épreuves sportives. La journée a démarré avec le sprint sur 100 mètres. Ceux qui ont obtenu au minimum 8/20 ont ensuite passé la seconde étape (natation, saut en longueur, saut en hauteur ou lancer de poids). Là aussi, il a fallu obtenir 8/20 pour pouvoir passer l'écrit, qui aura lieu vraisemblablement la semaine prochaine.

L'ambiance était studieuse, ce matin, au stade Pater. Plus de 500 candidats ont été convoqués pour passer les épreuves sportives. La première était la plus redoutée, celle du 100 mètres. Une épreuve décisive pour pouvoir accéder à l'étape suivante, où chacun avait à choisir entre la natation, le saut en hauteur, le saut en longueur ou le lancer de poids. Pour passer à cette seconde étape, il aura fallu que chaque candidat arrive à obtenir une note de 8/20 pour le 100 mètres. "Pour les garçons, ils sont qualifiés s'ils font moins de 13"6 et pour les femmes, il faut qu'elles atteignent l'arrivée en moins de 15"6", confie Kuramea Paquier, chef du bureau des ressources humaines à la mairie de Pirae.

Selon la mairie, 155 candidats avaient réussi cette première épreuve. Les candidats qui ont également atteint la note de 8/20 lors de la deuxième épreuve, pourront passer l'écrit qui devrait se tenir la semaine prochaine. "Le candidat ayant obtenu une note inférieure à 8 à l'une des épreuves est éliminé", précise l'arrêté du Haut-commissariat daté du 2 mars 2016.

Une fois l'écrit terminé, les candidats qui auront réussi passeront l'épreuve orale, puis ils devront passer devant un médecin pour voir s'ils sont aptes ou pas à exercer le métier. À l'issue de cette entrevue, les membres du jury sélectionneront les lauréats qui pourront passer l'examen pour devenir agent de police judiciaire adjoint (APJA). Ils effectueront ensuite un stage d'un an avant de pouvoir intégrer la fonction communale.

Pour ce concours, la municipalité recrute cinq policiers municipaux. Aujourd'hui, la commune compte trois brigades, ces nouvelles recrues formeront la dernière équipe. "Le maire souhaiterait rouvrir le service de nuit les vendredis et samedis. Aujourd'hui, les équipes terminent à 22 heures et c'est la DSP qui prend le relais par la suite", précise Kalani Teniaro, chargée de communication.

Flore
29 ans, de Paea


"J'ai trouvé que la police était la meilleure option pour moi"

"Je suis ancienne militaire et j'avais envie d'intégrer la police. Quand j'ai vu que le concours s'ouvrait sur Pirae, je me suis inscrite pour le préparer. Paea recrute aussi, mais je ne me suis pas inscrite. Je me suis concentrée sur Pirae. En parallèle, je prépare les concours pour adjoints de sécurité pour la police nationale. C'est un secteur qui m'intéresse. J'ai travaillé dans l'armée et ensuite je suis sortie et j'ai été responsable de sécurité en métropole pendant deux trois ans. Du coup, j'avais envie de me recentrer sur un métier de sécurité publique et j'ai trouvé que la police était la meilleure option pour moi. Je suis sportive, donc je m'entraîne tous les jours. Je fais de la boxe à Fautaua. Après, sur des épreuves spécifiques comme le 100 mètres, je me suis entraînée au cours des deux dernières semaines parce que c'est beaucoup plus spécifique, mais c'est dur."

Anthony
24 ans, de Nouméa


"J'ai vraiment envie de réussir parce que je veux revenir chez moi"

"Cela fait deux ans que je suis policier à Nouméa et ils ont tenu à ce que je passe les épreuves sportives sur Tahiti. J'ai vraiment envie de réussir parce que je veux revenir chez moi pour exercer mon métier. Pour la deuxième épreuve, j'ai choisi la natation. Je suis confiant pour ce concours."

Reiatua,
24 ans de Pirae

"Faire respecter la loi sur la route est quelque chose qui m'intéresse"

"Je suis de Pirae et je vois que ce n'est pas évident de trouver un travail aujourd'hui. Il faut passer par des concours etc. Je travaille actuellement mais j'arrive à la fin de mon contrat et le métier de policier m'intéresse. Faire respecter la loi sur la route est quelque chose qui m'intéresse vraiment, surtout avec les délinquants qu'il y a en ce moment. Pour les épreuves sportives, je n'ai pas vraiment eu le temps de me préparer parce que je suis rameur également. Il y a eu une course samedi dernier et j'y ai participé. Je vous avouerai que je suis fatigué, je n'ai pas eu le temps de bien récupérer."

Kuramea Paquier
Chef du bureau des ressources humaines


"Ceux qui ont réussi passeront l'écrit au plus tôt la semaine prochaine"

"Toutes les épreuves sportives se font aujourd'hui. Dès qu'ils étaient sélectionnés, ils passaient la deuxième épreuve. Pour celles et ceux qui ont réussi aujourd'hui, ils passeront l'écrit au plus tôt la semaine prochaine."


Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 4 Avril 2016 à 17:55 | Lu 1778 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Août 2018 - 18:17 Tous fin prêts pour la rentrée !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués