Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Plus de 8000 personnes au congrès fondateur du Tapura Huiraatira



PIRAE, 20 février 2016 - Pari gagné pour les pro-Fritch, samedi matin à la salle Aorai Tinihau où plus de 8000 personnes ont participé au congrès fondateur du parti autonomiste Tapura Huiraatira.

Un trafic automobile difficilement géré, sous une pluie battante par les agents de la police municipale de Pirae ; le parking de la salle Aorai Tinihau constellé de flaques et sollicité jusqu’à la limite de sa capacité d’accueil ; un balai de 115 autobus depuis l’aube : il y a eu de l'activité, samedi matin, pour le congrès fondateur du parti Tapura Huiraatira, le nouveau parti politique d’obédience autonomiste qui sera dorénavant conduit par Edouard Fritch.

La veille, 3500 chaises avaient été disposées dans la salle Aorai Tinihau en plus des 2500 sous les quatre chapiteaux plantés en bordure de celle-ci. Dans la soirée, 2000 sièges nouveaux ont été installés après qu’un point de participation ait démontré à l’organisation que les places assises ne seraient pas à la hauteur de la mobilisation de la grand-messe des pro-Fritch, le lendemain matin. Ces 8000 places assises étaient toutes occupées samedi. Et, malgré une météo pluvieuse, plusieurs dizaines de personnes ont encore dû assister debout, voire à l’extérieur sous un parapluie, à la manifestation politique. Pour les organisateurs, ce congrès a rassemblé "plus de 10000 personnes".

Une chose est indiscutable : il y avait beaucoup de monde. Et, puisqu’il s’agit de relever les compteurs de popularité, Edouard Fritch a mobilisé sous sa bannière au moins 2000 personnes de plus que les 6000 à 7000 participants au congrès Tahoera’a du 28 novembre dernier, à Faa’a. De ce point de vue, le pari des pro-Fritch est gagné.

Une quarantaine de maires polynésiens étaient présents, dont Marcelin Lissan (Huahine) et Dauphin Domingo (Hitia’a o te ra), les surprises du jour. Et, bien sûr, Michel Buillard (Papeete), Philippe Schyle (Arue), Damas Teuira (Mahina), Antony Jamet et Wilfred Tevaearii (Taiarapu), Tearii Alpha (Teva i uta), Putai Taae (Papara), Jacqui Graffe (Paea), et Rony Tumahai (Punaauia). Pour les îles Sous-le-vent, Gaston Tong Sang (Bora Bora), Cyril Tetuanui (Tumaraa), Céline Temataru (Tahaa).

Venus des Australes, Frédéric Riveta (Rurutu), Joachim Tevaatua (Raivavae) et Hirama Hatitio (Rimatara). Des Marquises : Benoit Kautai (Nuku Hiva), Nestor Ohu (Ua Huka). Et des Tuamotu-Gambier, Félix Tokoragi (Makemo), Vai Gooding (Rikitea), Ernest Teagai (Tatakoto), Raymond Tekurio (Hikueru), Calixte Yip (Anaa), Mareta Mapu (Fangatau), Mautaina Taki (Napuka), Philomène Tokoragi (Nukutavake), Thérèse Ly (Reao), Tevahine Brander (Tureia), Teapehu Teahe (Takaroa), Teina Maraeura (Rangiroa), Tuhoe Tekurio (Fakarava), Reupena Taputuarai (Arutua) et Liz Haoatai, la mairesse de Manihi.
Cette représentation locale offre un redoutable atout en terme de proximité populaire. Dans les mois qui viennent, l'enjeu est de le transformer en sections de militants à travers la Polynésie française.

A l’ordre du jour, samedi matin, la présentation du logo et des couleurs du Tapura Huiraatira, et l’élection du bureau exécutif du nouveau parti autonomiste.
La couleur choisie est le rouge. "Il ne reste pas des masses de couleurs", nous fait remarquer une militante à qui on vient de faire remarquer l'analogie avec la couleur du To Tatou Aia, cette plateforme autonomiste conduite par Gaston Tong Sang à la fin des années 2000 et qui n’a jamais pu atteindre un stable équilibre, tant son équipage était bigarré politiquement.

Le logo du Tapura Huiraatira sera une pirogue naviguant vers l’est, mue par deux voiles avec cinq personnes embarquées, pour figurer les cinq archipels. L'ensemble est logé dans un croissant bleu, lui-même chargé de symboles.

Ce nouveau parti doit maintenant travailler sur son programme politique, et sur la constitution d’un maillage de représentants à travers la Polynésie avant de se projeter vers les prochains rendez-vous électoraux : les législatives de juin 2017 et les territoriales de mai 2018. Car, on le sait, au-delà des grand-messes spectaculaires, la longévité en politique et la véritable popularité se trouvent au fond des urnes.

LES INSTANCES DIRIGEANTES DU TAPURA HUIRAATIRA


Bureau exécutif

Le président : Edouard Fritch
le 1er Vice président : Teva Rohfritsch
Vice-présidents : Philippe Schyle
Vice-président : Rony Tumahai
Vice-président : Jacqui Graffe
Vice-président : Gaston Tong Sang
Vice-président : Frédéric Riveta
Vice-président : Benoit Kautai
Vice-président : Teapehu Teahe
Vice-président : Vai Gooding
Parlementaire : Jean-Paul Tuaiva
Parlementaire : Maina Sage
Parlementaire : Lana Tetuanui (porte-parole)
Parlementaire : Nuihau Laurey
Présidente Groupe : Sylvana Puhetini
VP Groupe : Michel Buillard
VP Groupe : Gaston Tong Sang
Secrétaire général : Nicole Bouteau
SG Adjoint Adhésions : Jean-Claude Tang
SG Adjoint Communication : Jérôme Jannot
SG Adjoint logistique : Enoch Laughlin
SG Adjoint Taurea : Naumi Mihuraa
SG Adjoint Socio Pro : Michel Dudes
Trésorier : Dylma Aro

Conseil politique

Composé des 25 membres du bureau exécutif, des 29 représentants du groupe Rassemblement pour une majorité autonomiste (RMA) à l'assemblée et des 38 maires polynésiens présents au congrès fondateur de samedi 20 février 2016.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Samedi 20 Février 2016 à 14:56 | Lu 4012 fois







1.Posté par Peter SAUER le 20/02/2016 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez au travail maintenant !

2.Posté par Teanui le 20/02/2016 16:07 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Concerne le logo, est-ce que ce croissant de lune, ne peut-il pas porter à une certaine confusion et être utilisé de façon détournée ?
Ex: l''auto proclamé Imam de Papeete qui fait toujours usage du drapeau polynésien lors de congrès islamistes !!!

3.Posté par Teanui le 20/02/2016 16:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Car, cet imam qui a été expulsé du Fenua, prétend toujours d''être l''imam de la Polynésie française et arbore le drapeau polynésien lors d''assemblées islamistes radicales officielles de part le monde. La dernière en date en Turquie en 2015....

4.Posté par Georgy le 20/02/2016 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'une part vous avez oublié un zéro dans le nombre de participants, d'autre part vous n'avez pas compté tous les présents qui étaient à genoux et qui murmuraient "Edouard Oh Akhbar" (en Tahitien, "plus grand que Gaston"). Mais bon, la "relève" est là, avec une "nouvelle" politique, une "nouvelle" vision, une "nouvelle" stratégie, une ouverture du pays à la concurrence pour performer dans la compétition (c'est "nouveau")....Ah non, je rêvais...Je m'étais endormi et je rêvais. Attendons la suite.

5.Posté par Georgy le 20/02/2016 17:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parlementaire : Nuihau Laurey: rétrogradé derrière plein de jeunots ! ; Secrétaire général : Nicole Bouteau: après la réphorme de l'ortogafe de la ministre d'éducation nationale Mme Belkacem, une femme qui est Secrétaire générale perd un (e) ? Du coup, autant écrire Boutau, ça fera des économi(e)s !

6.Posté par POUF le 20/02/2016 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a des représentants tapura qui ne seront pas sur la prochaine liste aux territoriales ...et hop! dans l'oubli...

7.Posté par Pierre Carabasse le 20/02/2016 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas mal ! il a récupéré 10.000 voix sur les 24.329 qu'a fait ATP (Teva Rohfrisch) aux IDV lors des territoriales de 2013.

8.Posté par te reo no te FENUA le 21/02/2016 07:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je craint que ce logo profitera a l''imam autoproclamé. Tapura akbar... To tatou aia 2 suivi de ATP A Tahua Porinetia. Moi aussi j''ai la foi, mais de reconstruire ensemble et non pas de me construire d''abord. Édouard fais attention à l''ogre Teva ! ! !

9.Posté par emere cunning le 21/02/2016 07:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Peter SAUER,
Tu as dit L'ESSENTIEL : AU BOULOT. Oufff, it's finally time to do something for our People.
Bravo quand même, il y avait du monde. Sauf que, avec tous vos partis ligués contre le seul Taho'eraa et après toutes les distributions de sucettes du président Fritch aux maires, représentants et autres, on en attendait le double, au moins.

10.Posté par Zorro le 22/02/2016 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lol , pas moins de 8 vice presidents. Pitoisme et amour des titres honorifiques. Pour le travail vous revez, ces elus collectionnent les titres comme d'autres les boites de Camembert. Egos demeusures, incompetence prouvee

11.Posté par Denise Foures-Aalbu le 22/02/2016 07:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive Tahiti et la POLYN FR! haere i mua

12.Posté par yenamarre! le 22/02/2016 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec la quarantaine de maires polynésiens présents + députés + sénateurs + gouvernement + ainsi que plusieurs partis quasi inexistant aujourd'hui et tous les moyens dont dispose le président, je pensaiqu'ils allaient atteindre + 20 000 pax !
LOL ! c'est un flop !!!!!!

13.Posté par Ronald TANGUY le 22/02/2016 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'était un moment grandiose ou les vraies de vraies chrétiens (pas comme les marchands de temple des autres partis) étaient en trance devant leur nouveau guide. metua, prédicateur, sa majesté Tereori et sa cour pour se servir de vous brave contribuable.
Euh !.. Pour servir. son peuple. Pardon !!!
Sa majesté Tereori a pu rassuré sa cour et ses marauds de sa loyauté, sa détermination de faire mieux que ce que son vénéré maitre (le vieux lion) lui a appris. Honnêteté, fidélité, humilité, transparence, partage.
Prières et chant religieux pour bénir ce nouveau parti politique "laïque" , puisque Républicain, Hum !! hum !!!
. .

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Juillet 2018 - 16:47 Vodafone obtient sa licence pour l'internet

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués