Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Pluies records aux Marquises pour la saison chaude 2016/2017



"De janvier à avril, la présence régulière de la ZCIT "Zone de Convergence Intertropicale" au niveau de l’archipel a permis le développement d’une activité nuageuse importante qui a engendré des épisodes de pluies intenses notamment au mois de Mars", notent les météorologues.
"De janvier à avril, la présence régulière de la ZCIT "Zone de Convergence Intertropicale" au niveau de l’archipel a permis le développement d’une activité nuageuse importante qui a engendré des épisodes de pluies intenses notamment au mois de Mars", notent les météorologues.
FAA'A, le 07/08/2017 - Dans un communiqué, Météo France fait un bilan sur la saison chaude 2016/2017 en Polynésie. Ce que l'on peut retenir, ce sont bien évidemment les pluies diluviennes qui ont frappé le fenua en ce début d'année. Cependant, pour l'archipel des Marquises le phénomène a bien été ressenti, allant jusqu'à battre les records datant des années 80.

Deux archipels ont bien été touchés cette année par les fortes pluies : celui de la Société et des Marquises.

Mais les météorologues notent le phénomène exceptionnel qui s'est abattu sur l'archipel des Marquises. Sur six mois, les "quantités de pluies récoltées ont varié entre 1132 L/m² (Litre par mètre carré) et 2621 L/m². En 6 mois, il a plu l’équivalent de 60 % à 140 % de la quantité annuelle de pluie selon les îles. Ainsi, à Ua Huka, il est tombé en 6 mois 1613 L/m² soit l’équivalent de 1,5 fois la quantité annuelle de pluie qui est de 1131,6 L/m²", rapporte la station de Faa'a.

Plusieurs facteurs seraient à l'origine de ces pluies "exceptionnelles". "De janvier à avril, la présence régulière de la ZCIT "Zone de Convergence Intertropicale" au niveau de l’archipel a permis le développement d’une activité nuageuse importante qui a engendré des épisodes de pluies intenses notamment au mois de Mars", notent les météorologues.

Autre exemple, "sur l’île de Ua Huka, l’observateur bénévole du poste pluviométrique de Hane a mesuré 1046,2 L/m² pour le mois de mars 2017 ce qui représente les 3/4 de son cumul annuel. De mai à juin, les phénomènes d’intersaison qui généralement affecte les îles au sud du 15° de latitude sud sont remontés jusqu’aux Marquises engendrant des épisodes de fortes précipitations. Ainsi en mai, sur Tahuata, le poste pluviométrique de Vaitahu mesurait 431,6 L/m² soit presque deux fois plus que ce qui tombe normalement pour un mois de mai", poursuit le communiqué de Météo France.

Des chiffres records si on les compare aux anciens épisodes pluvieux qui ont marqué les esprits. Les stations de Hane et de Omoa, par exemple, "ont battu leur record du mois de mars, respectivement avec 1046,2 L/m² et 559,3 L/m². L’ancien record étant respectivement de 660,9 L/m² en 1999 et de 493,6 L/m² en 1983."

"Au mois d’avril les stations de Hatiheu, Omoa et Vaitahu ont battu leur record de ce mois. Notamment Vaitahu avec un record de 996 L/m² contre 543 L/m² en 1986."

Pour les trois prochains mois, les météorologues prévoient une accalmie avec des "précipitations proches des normales saisonnières".



Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 7 Août 2017 à 16:01 | Lu 2796 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 17:29 Un premier bilan mitigé pour le Téléthon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance