Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Pédophilie: Royal avait été "révoltée" par "les rumeurs" de mutation de professeurs en outre-mer



Paris, France | AFP | mercredi 05/02/2020 - Ségolène Royal a dit mercredi avoir été "révoltée" par "les rumeurs" de "mutation discrète" en outre-mer d'enseignants mêlés à des affaires de pédophilie, lorsqu'elle était ministre de l'Enseignement scolaire (1997-2000), raison pour laquelle elle avait dénoncé le 3 janvier dernier les "silences coupables" autour de cette question.

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a réaffirmé mercredi, lors des questions au gouvernement au Sénat, qu'il n'y avait "aucun élément probant" permettant de corroborer les propos de l'ex-ministre socialiste. "J'ai des doutes très fort" et "il ne faut pas accorder de crédit excessif" à ce qu'a dit Mme Royal, a ajouté M. Blanquer, tout en se déclarant "tout à fait d'accord pour regarder ce qu'il en est". 
Sur sa page Facebook, Mme Royal explique mercredi qu'elle avait "pris le problème très au sérieux" à son arrivée au ministère de l'Education en 1997. "Et c'est précisément suite aux rumeurs de mutation discrète dans les Outre-mer, qui m'ont révoltée, mais aussi en milieu rural isolé, que j'ai mis en place un plan de lutte contre cette criminalité impunie", ajoute-t-elle.
Mme Royal met en ligne la circulaire du 26 août 1997, "clarification de la conduite à tenir avec les recteurs, distribution dans toutes les écoles à tous les élèves du petit guide: mon corps c'est mon corps, j'ai le droit de dire non". 
"Mon témoignage explique à quel point le ministère dont j'avais la charge a mis fin à des pratiques inqualifiables révoltantes. Mes successeurs quelles que soient leur étiquette politique ont eu à cœur de continuer cette action et de rester très vigilants", insiste-t-elle.
La pédophilie "était un tabou, avant, on mutait discrètement les (professeurs) pédophiles, si possible dans les outre-mer comme ça c'était loin on n'en entendait plus parler", avait affirmé Mme Royal, le 3 janvier, sur RMC.

le Jeudi 6 Février 2020 à 07:04 | Lu 515 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus