Tahiti Infos

Paris : La déléguée de la Polynésie Française a rencontré Madame le maire du 5ème arrondissement


La rencontre entre les deux femmes s'est tenue hier
La rencontre entre les deux femmes s'est tenue hier
PARIS, le 20/11/2015 - |COMMUNIQUE DE LA PRÉSIDENCE| Des actions culturelles et caritatives communes vont être menées dès 2016. Nichée au cœur du Ve arrondissement de Paris, la Délégation de la Polynésie française ne s’était jamais rapprochée de sa mairie. C’est désormais chose faite.

Jeudi, Caroline Tang, déléguée de la Polynésie Française a invité à déjeuner Florence Berthout, maire du 5ème arrondissement de Paris ainsi que son directeur de cabinet Francisque de Bantel.

Auparavant, la maire a visité l’agence de la Délégation où se tient actuellement la boutique éphémère de la société "CadreDeReve", dirigée par Yolande Chung, qui expose, pour dix jours encore, ses bijoux et ses perles de Tahiti. Depuis sa réouverture en mars dernier, l’agence, qui abrite aussi la bibliothèque et la vidéothèque, a permis à de nombreuses entreprises polynésiennes d’avoir pignon sur rue dans ce très beau quartier de la capitale.


UNE LIBRAIRIE POLYNÉSIENNE ÉPHÉMÈRE

Lors de leurs échanges très cordiaux, Caroline Tang et Florence Berthout ont convenu que la Délégation proposerait, en mai prochain, plusieurs activités dans le cadre de l’opération "Quartier du livre" destinée à promouvoir la littérature dans tout l’arrondissement. Ainsi, une librairie polynésienne éphémère verra le jour. Elle mettra en avant les œuvres des éditeurs polynésiens.

De même, une conférence sur le thème "être écrivain au pays de l’oralité" aura lieu, et lors d’une soirée lecture, dite "Délecture" : des artistes polynésiens liront de très beaux textes de la littérature polynésienne tandis que des verrines de mets du fenua seront servis à l’assistance.


UN CONCOURS DE NOUVELLES

Par ailleurs, des projets pédagogiques centrés sur les contes polynésiens vont être lancés avec les écoles maternelles et primaires situées à proximité de la Délégation de la Polynésie française.

Cette semaine culturelle sera aussi l’occasion pour la représentation polynésienne en métropole de remettre un prix distinguant le vainqueur d’un concours de nouvelles qui sera lancé à partir de janvier.

Enfin, Caroline Tang et Florence Berthout ont évoqué l’organisation prochaine d’un événementiel dans la salle des fêtes de la mairie, destiné à recueillir des fonds pour une association caritative de Polynésie française. La première d’entre elles devrait être l’antenne de la Fédération nationale des greffés du foie.

le Vendredi 20 Novembre 2015 à 10:38 | Lu 901 fois