Tahiti Infos

Opération paka et descente de police au quartier Vaitavatava


La valeur de toute cette marchandise conditionnée pour la revente est estimée autour de 250 000 francs. Les propriétaires de la drogue n'ont en revanche pas été identifiés.
La valeur de toute cette marchandise conditionnée pour la revente est estimée autour de 250 000 francs. Les propriétaires de la drogue n'ont en revanche pas été identifiés.
PAPEETE, le 17 novembre 2016 - Une opération ciblée de lutte contre la revente de produits stupéfiants vient de s'achever ce jeudi matin dans le quartier Vaitavatava, l'un des spots les plus connu des dealers et de leurs clients.

Les policiers se rendent régulièrement sur ce site bien connu mais c'était une première pour le chien Gipsy de la brigade canine, créée en juillet dernier. L'animal spécialisé dans la recherche de produits stupéfiants n'a pas mis longtemps à démontrer son efficacité, flairant en quelques minutes plusieurs caches où du pakalolo avait été dissimulé par les dealers.

Les policiers de la direction de la sécurité publique (DSP) ont ainsi pu mettre la main sur un sac plastique rempli de feuilles séchées, et surtout cinq boîtiers de cassettes vidéo contenant chacune l'équivalent d'une dizaine de boîtes d'allumettes de pakalolo. Les boîtiers étaient pour la plupart cachés dans des voitures épaves stationnées dans ce quartier modeste.

La valeur de toute cette marchandise conditionnée pour la revente est estimée autour de 250 000 francs. Les propriétaires de la drogue, qui sera détruite à la DSP, n'ont en revanche pas été identifiés. La section d'intervention, la sûreté urbaine et la brigade canine ont participé à cette opération qui a mobilisé une vingtaine de fonctionnaires de police.

A l'issue de l'intervention, le commissaire divisionnaire François Perrault s'est félicité de "la performance" du chien stups soulignant "l'intérêt d'avoir mis en place une brigade canine (...) ces saisies sont un gros manque à gagner pour les trafiquants". Le commandant de la DSP qui a affiché son intention "de renouveler assez souvent ce genre d'opération" : "Il faut qu'on arrive à casser le trafic dans ce quartier clairement identifié des acheteurs et des revendeurs. Il y a aussi d'autres quartiers qui sont des zones de fixation de ces trafics et dans lesquels nous interviendrons. Il y a aussi des gens qui vivent dans ces quartiers et qui sont perturbés par ce genre de trafic, les allées et venues des clients et des vendeurs".

Gipsy, le chien de la brigade canine de la DSP spécialisé dans la recherche de produits stupéfiants.
Gipsy, le chien de la brigade canine de la DSP spécialisé dans la recherche de produits stupéfiants.

"Il y a aussi d'autres quartiers qui sont des zones de fixation de ces trafics et dans lesquels nous interviendrons"

Le commissaire divisionnaire et commandant de la DSP, François Perrault.
Le commissaire divisionnaire et commandant de la DSP, François Perrault.

Opération paka et descente de police au quartier Vaitavatava

Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 17 Novembre 2016 à 11:57 | Lu 4421 fois