Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nucléaire : les permanences du centre médical de suivi ont été définies (Taiarapu-Est)



TAIARAPU-EST, le 29/02/2016 - Depuis le 12 novembre 2007, un centre médical de suivi a été mis en place pour les anciens travailleurs des sites d'expérimentation du Pacifique. Cette structure permet aux malades atteints d'une pathologie radio-induite de faire une demande d'indemnisation en qualité de victimes des essais nucléaires.

Le médecin du centre médical de suivi (CMS), Audrey Courson, a rencontré le maire de Taiarapu-Est, Anthony Jamet, la semaine dernière, afin de lui rappeler les missions principales du CMS. Cette rencontre a permis également de définir un calendrier pour les permanences du CMS à l'hôpital de Taravao pour 2016.

Les dates retenues sont : les jeudis 10 mars, 14 avril, 12 mai, 9 juin, 21 juillet, 11 août, 8 septembre, 13 octobre, 10 novembre et 8 décembre.

Cette structure a été mise en place par le Pays le 12 novembre 2007, sous la houlette du docteur Audrey Courson. Parmi ses nombreuses missions, le CMS détermine l'état général de santé des anciens travailleurs du nucléaire. Elle permet aussi de détecter la présence de pathologies radio-induites. Une initiative qui offrira d'ailleurs la possibilité aux anciens travailleurs du nucléaire de justifier leurs maux. Ils pourront par la suite monter un dossier de demande d'indemnisation en qualité de victimes des essais nucléaires.

La population bénéficiaire du suivi sanitaire par le CMS comprend :
• les travailleurs et anciens travailleurs civils et militaires du Centre d’expérimentation du Pacifique pendant toute la période des essais nucléaires (2 juillet 1966 au 31 décembre 1998) ;
• les personnes justifiant avoir résidé habituellement dans les communes de Gambier, de Tureia et de Reao pendant la période des essais nucléaires aériens (entre le 2 juillet 1966 et le 31 décembre 1974) ;
• les personnes ayant leur résidence principale actuelle dans les communes de Gambier, de Tureia (309 habitants) et Reao.

Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 29 Février 2016 à 14:39 | Lu 1126 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués