Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Nucléaire : Fritch dit oui à l'association 193



PAPEETE, le 5 août 2016 - Les membres de l'association 193 ont été reçus ce vendredi par le président de la Polynésie française, Edouard Fritch.

"Il était temps que l'on se rencontre ! Nous voulions discuter en face à face, plutôt que par voie de presse ou communiqués interposés"
, explique Frère Maxime, de l'association 193.
Les représentants de cette association constituée pour dénoncer les conséquences environnementales et sanitaires des 193 essais nucléaires français en Polynésie sollicitaient cet entretien avec Edouard Fritch depuis plusieurs mois. C'est ce vendredi que la réunion a eu lieu. Pendant plus de deux heures, élus et membres du collectif ont débattu autour de la question du nucléaire.

Le président Fritch a rappelé qu'il serait difficile dans le contexte électoral national de modifier la loi Morin avant l'élection présidentielle et le changement d'assemblée. "L'Etat n'est pas un bon partenaire à l'heure actuelle. Il n'y a eu aucune avancée par rapport à la promesse faite par le Président, souligne Père Auguste. Rien de bon n'est sorti de la réunion de Paris et le président le sait."

Pour faire bouger les lignes, l'association 193 souhaite un référendum local. Une pétition a été lancée en début d'année.

IL FAUT RÉUNIR LES POLYNÉSIENS

"Près de 50 000 personnes (NDLR 45 635 signatures) ont signé cette pétition. Il faut faire quelque chose. Nous voulions voir avec le président comment faire pour aboutir à cette idée de référendum…"

Prudent, Edouard Fritch a rappelé à l'association qu'un référendum local restait difficile à mettre en place "puisqu’on ne peut consulter la population que sur un texte législatif dans les domaines de compétences de la Polynésie française. Il y a un problème de présentation pour que l’on soit conformes aux textes et à la légalité."

Consciente de cette difficulté, l'association a proposé au président de mettre en place une commission de réflexion sur la question. "Nous voulons trouver la question juste. Nous sommes conscients qu'avec le référendum il y a aura de la tension. Nous voulons éviter que la population soit divisée. Il faut réunir les Polynésiens autour de la question, c'est pour cette raison qu'il faut que la commission nous aide à choisir la bonne question", ajoute Père Auguste.
Le Président Edouard Fritch et les ministres présents à ses côtés ont adhéré à cette proposition. Elus et associations se retrouveront dans une commission qui "débouchera sur des propositions concrètes pour faire valoir la juste revendication des Polynésiens"
, comme l'indique le communiqué de la présidence. Cette réflexion sera organisée par Bruno Barillot, délégué au suivi des conséquences des essais nucléaires. "C'est une avancée importante pour nous. J'espère que ce sera fait le plus vite possible. Nous allons être vigilants pour qu'il y ait du concret…"

Rédigé par D'après un communiqué le Vendredi 5 Août 2016 à 13:16 | Lu 3832 fois







1.Posté par hotutea le 05/08/2016 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

2.Posté par vous pouvez répéter la question? le 06/08/2016 04:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut se mettre d'accord sur la question.
OK, mais c'est quoi l'idée de la question.
J'aurais aimé en avoir une idée!!!
Serait-ce: "faut-il irradier la classe politique pour favoriser son renouvellement?"

3.Posté par Pito le 06/08/2016 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention Mr le président ces gens vont tout faire pour diviser notre Fenua, ils sont guidés par l'UPLD, soyez très prudent. Sincèrement qui peut croire qu'ils ont eu près de 50000 signatures. Ce père Auguste n'est pas représentatif de notre peuple, il faut s'en méfier. Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il faut éventuellement ouvrir des discussion, mais surtout, Mr le président, pensé à l'avenir de notre jeunesse qui est de loin plus importante que les faits du passé. Ces gens ne pensent qu'à récupérer du fric en étant nommé dans cette commission, cette argent sera plus utile pour créer du boulot à ceux qui en cherchent.

4.Posté par lebororo le 06/08/2016 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rien ne peut se faire en "rapide"

5.Posté par hiro le 07/08/2016 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le Mahana beach, où en est-on ?????

6.Posté par paku le 08/08/2016 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pito tu est guidé par des condamné alors ?

7.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 08/08/2016 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le président Fritch a rappelé qu'il serait difficile dans le contexte électoral national de modifier la loi Morin avant l'élection présidentielle et le changement d'assemblée."

OUF ! Heureusement que pour le DROIT au RSA il ne faut pas prendre en considération tous ces éléments de basse polit'hics et simplement lire l'article 11 du préambule de la Constitution de 1946 sur le DROIT pour tout être humain relevant de cette constitution du péïdesdroitsdel'OM à des MCE (moyens convenables d'existence) hohohohohoh rollstahiti@gmail.com

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués