Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Nouvelle-Calédonie : Girardin pour l'accord de Nouméa et la défiscalisation



Brigitte Girardin
Brigitte Girardin
NOUMEA, 4 mars 2012 (AFP) - Brigitte Girardin, directrice de campagne de Dominique de Villepin, candidat à la présidentielle, préconise "le respect absolu de l'accord de Nouméa" en Nouvelle-Calédonie et la "consolidation de la défiscalisation", dans un communiqué adressé lundi à l'AFP.

Ministre de l'Outre-mer entre 2002 et 2005, Mme Girardin a souligné que concernant la Nouvelle-Calédonie, l'engagement de Dominique de Villepin était "le respect absolu de l'accord de Nouméa dont l'équilibre fragile doit être impérativement préservé".

Cet accord signé en 1998 par Lionel Jospin, alors Premier ministre, et par les non-indépendantistes et les indépendantistes, organise l'émancipation progressive de la Nouvelle-Calédonie, avant un référendum d'autodétermination entre 2014 et 2018.

Au cours du quinquennat de Nicolas Sarkozy, "tous les efforts n'ont pas été faits pour renforcer par la concertation un consensus", a regretté Brigitte Girardin.

Elle a également insisté sur "le devoir d'accompagnement économique et social de l'Etat pour permettre à cette collectivité de compenser ses handicaps structurels et favoriser l'investissement et la création d'emplois".

Mme Girardin a en outre assuré que pour Dominique de Villepin "la consolidation des outils de développement, comme la défiscalisation, qui ont montré leur efficacité", était un devoir.

En 2003, Brigitte Girardin avait donné son nom à une loi, sur des dispositifs de défiscalisation pour favoriser l'investissement outre-mer.

Dans son dernier rapport annuel, la Cour des Comptes a cependant recommandé leur "suppression", en raison d'une "efficacité incertaine" et d'une "charge financière non maîtrisée".

cw/il

Rédigé par QAFP le Lundi 5 Mars 2012 à 17:00 | Lu 732 fois







1.Posté par emere cunning le 06/03/2012 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est malheureux que ces dispositifs, détournés de leur but initial - l'investissement outremer ET la création d'emploi - aient été supprimés par la faute des profiteurs, spéculateurs et même fraudeurs.

L'occasion de nous rappeler tout ce que Dominique de Villepin a fait quand il était premier ministre tant à l'international qu'en France pour favoriser l'investissement, réduire le déficit/chômage, booster l'emploi etc. Sans oublier l'outremer ET nos dossiers que lui et son gouvernement ont fait avancer en vrais partenaires qu’ils ont été, TRES exigeants quoi que persistent à dire les mauvaises langues, MAIS toujours respectueux.

2.Posté par emere cunning le 06/03/2012 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et même ce CPE qu'il porte comme une verrue au visage. Il n’y a que des enfants nourris au (sort of) « caviar » pour cracher dessus, alors qu’ils ont tout juste rouspétaillé quand la Sarkozye a instauré le dispositif d’exonération des charges patronales sur les heures sups dont il était EVIDENT qu’il remplirait toujours les mêmes poches et freinerait les embauches aggravant le chômage des jeunes. Nos contrats précaires de l’époque (DIJ/CIJ/etc dont il se SERAIT inspiré) ont ouvert la porte à quantité de nos jeunes, moins gourmands, dont beaucoup ont fini par se trouver un emploi stable, une voie... J’en connais même qui ont monté leur entreprise/commerce aujourd’hui florissants, acheté du matériel et même des terres, ce qui était inimaginable vu leurs conditions de départ. Eh oui, à trop vouloir on récolte… "caca boudin", comme dit l'autre.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués