Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Nouvelle-Calédonie: Fillon recevra en mai l'ensemble des forces politiques



François Fillon lors de sa visite en Nouvelle Calédonie le 19 juillet 2010
François Fillon lors de sa visite en Nouvelle Calédonie le 19 juillet 2010
PARIS, 19 avril 2011 (AFP) - Le Premier ministre, François Fillon, recevra en mai l'ensemble des groupes politiques calédoniens pour "comprendre la position des acteurs locaux" avant la présentation d'un projet de loi pour éteindre la crise politique sur l'île, a annoncé Matignon mardi.

M. Fillon s'est entretenu lundi après-midi durant une heure avec la ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, de retour de Nouvelle-Calédonie, en proie à une crise politique depuis plusieurs semaines.

Il "a validé la proposition de la ministre d’engager sans tarder une modification de la loi organique portant statut de la Nouvelle-Calédonie, pour limiter les risques d’instabilité de l’exécutif, tout en respectant l’esprit de l’accord de Nouméa et le principe de collégialité du gouvernement" calédonien, précise Matignon dans un communiqué.

Le chef du gouvernement "a demandé qu’un projet soit préparé avec toutes les forces politiques locales, avec l’objectif d’un examen en Conseil des ministres d’ici la fin du mois de mai", ajoutent les services du Premier ministre.

"Afin de rappeler l’engagement du gouvernement français, et pour comprendre la position des acteurs locaux sur ces enjeux d’avenir, François Fillon recevra, à Paris, chacun des groupes politiques calédoniens représentés au congrès, courant mai", ajoute Matignon.

"Ces échanges porteront notamment sur le calendrier et l’ordre du jour du prochain comité des signataires" de l'accord de Nouméa (1998) qui prévoit que la Nouvelle-Calédonie décide entre 2014 et 2018 de rompre ou pas ses liens avec la France, poursuit Matignon.

Pour remédier à la crise politique calédonienne, Mme Penchard présentera un texte court modifiant la loi organique de 1999 concernant cette collectivité, empêchant les démissions à répétition du gouvernement néo-calédonien.

L'île traverse depuis deux mois une crise politique, née de profondes divisions à droite, qui se sont notamment cristallisées sur la question des drapeaux, tricolore et kanak. En déplacement mardi sur le Rocher, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, s'est prononcé en faveur de deux drapeaux pour la Nouvelle-Calédonie et a exhorté la droite locale à s'unir.

mat/mad/ed

Rédigé par AFP le Mardi 19 Avril 2011 à 06:11 | Lu 330 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués