Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Nouveau réveil volcanique à Vanuatu



PORT-VILA, vendredi 19 décembre 2014 (Flash d’Océanie) – Les autorités de Vanuatu ont rehaussé le niveau d’alerte et interdit jusqu’à nouvel ordre tout accès à l’île de Lopevi, où le volcan éponyme est entré dans une phase d’activité jugées préoccupante.
Le Lopevi, situé entre les îles d’Ambrym et d’Epi (Centre Nord de l’archipel), est l’un des volcans les plus actifs de Vanuatu.
Cette île est inhabitée depuis les précédentes évacuations (1939 et 1960) en raison de l’activité dangereuse du volcan.
Dans un bulletin publié mardi 16 décembre 2014, le bureau gouvernemental des risques naturels estime que ce cône de sept kilomètres de diamètre, qui culmine à 1.413 mètres d’altitude, est entré dans une phase d’activité préoccupante, justifiant une augmentation du niveau d’alerte de la gradation 0 à 1.
« À partir des observations visuelles et satellite, il est clair que ce volcan est en phase d’éruption », souligne le bureau gouvernemental, qui évoque « une augmentation sensible, en très peu de temps », de l’activité de ce volcan, y compris du volume des panaches de cendres projetées dans l’atmosphère, faisant redouter des retombées acides et des conséquences sur la santé respiratoire des personnes les plus prédisposées, y compris sur la petite île voisine de Paama.

L’archipel de Vanuatu fait partie de la « ceinture de feu du Pacifique », qui concerne aussi de nombreuses îles de la grande région, du fait de leur activité soit sismique, soit volcanique.
En septembre 2014, les deux autres volcans les plus actifs de Vanuatu, sur les îles d’Ambrym et d’Ambae, avaient eux aussi suscité des inquiétudes de la part des autorités, qui avaient alors décidé de rehausser le niveau d’alerte à une gradation deux (sur une échelle de quatre).
Début décembre 2014, le niveau d’alerte a été rabaissé de 2 à 1 pour le volcan d’Ambrym, mais « un danger subsiste dans les zones situées à proximité des cratères actifs de ce volcan ».

À Hawaii, début septembre 2014, un état d’urgence était déclaré en raison d’un regain d’activité du volcan situé sur Big Island.

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, où le mont Tavurvur, l’un des deux volcans qui flanquent la ville de Rabaul (chef-lieu de la province insulaire de Nouvelle-Bretagne de l’Est), est lui aussi entré dans une brève phase d’éruption fin août 2014, les autorités ont alloué des fonds spéciaux afin de procéder au nettoyage des importantes superficies recouvertes d’une couche de cendres acides.

Une vidéo publiée sur You tube, mise en ligne le 5 septembre 2014,
https://www.youtube.com/watch?v=-K1DKeScXOM

a depuis fait le tour du monde.
Prise par un touriste australien du Queensland, Phil McNamara, elle montre une phase particulièrement spectaculaire de la colère du Tavurvur, qui a été classée de type « strombolien » et met en évidence la puissante onde de choc suivant l’une des éruptions.

pad

Rédigé par PAD le Vendredi 19 Décembre 2014 à 05:22 | Lu 783 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus