Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Nos douanes dématérialisent leurs formalités



Bruno Hamon, directeur adjoint des douanes, et Stéphane Chin Loy, président de la CCISM
Bruno Hamon, directeur adjoint des douanes, et Stéphane Chin Loy, président de la CCISM
PAPEETE, le 17 février 2017 - Avec le lancement de la solution Fenix, les douanes polynésiennes prennent un gros coup de jeune. Les entreprises pourront bientôt effectuer toutes leurs déclarations en ligne. Les produits importés seront alors dédouanés en quelques minutes.

Ce vendredi matin, les douanes polynésiennes présentaient officiellement leur nouveau logiciel de dédouanement à la presse. Le vieux système, nommé Sofix, était particulièrement daté. Créé en 1999, il reposait sur un logiciel à installer dans l'entreprise, relié aux douanes par un réseau privé virtuel. Et il fallait de toute façon imprimer toutes les déclaration sur du papier et les apporter à la douane…

Avec le nouveau système Fenua Import Export (Fenix), il sera bientôt possible de faire ses déclarations en douanes depuis un site web accessible même depuis un smartphone ! Une révolution pour les entreprises comme pour les particuliers qui doivent sortir des produits de douane. La simplification technique permettra des économies de coûts de papier, de temps de déplacement et de temps sous douane.

Faire sa déclaration douanière avant même l'arrivée des marchandises

C'est la libération rapide des marchandises qui pourra le mieux convaincre les entreprises de basculer à ce nouveau système, qui nécessite tout de même de signer une nouvelle convention avec les douanes et de suivre une formation d'une journée.

Mais le jeu pourrait valoir la chandelle. Il sera possible d'effectuer les déclarations d'avant-dédouanement (pour le transporteur) et les déclarations douanières (pour l'importateur ou son transitaire) jusqu'à 24 heures avant le départ du bateau. Le traitement informatique des données assurera que si l'administration estime ne pas avoir besoin de vérifier les produits (95 % à 98 % des cas), il sera possible de récupérer ses commandes le jour même de leur arrivée ! Aujourd'hui, le délai est de deux jours.

Bruno Hamon, le directeur adjoint des douanes, a expliqué à la presse ce jeudi matin que "les douanes travaillent à ce système entièrement dématérialisé depuis 2014. Il a fallu publier de nombreuses loi du Pays, procédures et décrets pour mettre en place ce service. Il fallait par exemple assurer la légalité de l'envoi de documents dématérialisés pour accompagner la déclaration. Fenix va nous permettre d'augmenter l'efficacité du service, mais aussi de lutter contre la fraude. Il ne faut pas oublier que 38 % du budget du Pays est alimenté par les douanes ! Et éventuellement, ce système évolutif pourra s'adapter aux réglementations douanières anti-terroriste qui ont été adoptées à travers le monde, mais pas encore en Polynésie."

Le système sera progressivement déployé ces prochains moins. En avril, certains douaniers testeront la solution en live, puis en mai se sera au tour des spécialistes du Fret Express, pour une généralisation entre août et septembre.



La technique est améliorée, mais il faudra tout de même 30 heures de formation pour s'y retrouver dans les procédures douanières polynésiennes...
La technique est améliorée, mais il faudra tout de même 30 heures de formation pour s'y retrouver dans les procédures douanières polynésiennes...
Collaboration douanes CCISM
Les douanes polynésiennes n'ont pas encore de site internet, c'est donc sur celui de la CCISM que les entreprises trouveront toutes les informations sur le nouveau système Fenix.
C'est également à la CCISM, dans le grand amphithéâtre, que les formations à Fenix seront proposées aux entreprises (pour 2000 Fcfp de participation aux frais de la Chambre).

Dates des prochaines formations : 1, 6, 16 et 26 juin, de 8h à 15h
Contact : audrey@ccism.pf / 87 78 79 98 / 40 47 27 08

Enfin, la CCISM propose une formation de 30 heures en août-septembre intitulée "Déclaration en douane - Initiation" destinée aux entreprises comme aux particuliers. Elle formera ceux qui souhaiteraient apprendre à dédouaner leurs produits via la procédure simple de droit commun. Même contact.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 17 Février 2017 à 15:52 | Lu 7278 fois

Tags : DOUANE, DOUANES






1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 18/02/2017 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jouissif ce titre : "Nos douaniers" hohohohohoho
Comme si le Péï pouvait avoir des douaniers pour contrôler la frontière entre la république française et la colonie de "la Polynésie française" hohohohoho rollstahiti@gmail.com

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Mai 2018 - 12:00 Le paquebot Insigna en escale à Papeete

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués